Pascal Paoli (navire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pascal Paoli (homonymie).
Pascal Paoli
Image illustrative de l'article Pascal Paoli (navire)
Le Pascal Paoli dans le port de Bastia

Type Ferry / Roulier
Histoire
Lancement 26 octobre 2002
Mise en service avril 2003
Statut en service
Caractéristiques techniques
Longueur 175 m
Maître-bau 30,50 m
Tirant d'eau 6,50 (pass.) / 7,30 (cargo) / 7,50 (extr.)
Tirant d'air 42 m
Tonnage 35 560 tonnes
Propulsion 4 moteurs Wärtslä 9L46, 9 cylindres en ligne, 2 hélices à pales orientables de 5 m de diamètre
Puissance 37 800 kW ou 50 000 ch
Vitesse 24 nœuds
Ponts 11
Autres caractéristiques
Passagers 550 personnes (658 max.) - 130 voitures et 2 300 mètres linéaires de fret
Chantier naval Van der Giessen-de Noord, Netherlands (#988)
Armateur SNCM
Affréteur SNCM
Pavillon Français - Port d'attache : Bastia
IMO 9247510
Coût 91 M€

Le Pascal Paoli est un des navires les plus récents de la flotte de la Société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM). C'est un navire mixte roulier pouvant accueillir 622 passagers et 130 véhicules. Il est en service depuis 2003. Il assure principalement une ligne vers le port de Bastia toute l'année de nuit depuis Marseille. Il assure tous les 15 jours en juillet et août une liaison vers Porto-Vecchio.

Il porte le nom d'une importante figure historique corse en la personne de Pascal Paoli.

En 2005, le navire est détourné par des marins syndicalistes du STC, menés par Alain Mosconi, dans le but de le ramener à Bastia son port d'attache, ce qui a donné lieu à une intervention du commando Hubert et du GIGN : un abordage héliporté[1],[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'assaut du Pascal-Paoli par le GIGN, Le Monde, 28 septembre 2005
  2. Retour sur l’opération du Pascal Paoli, Gign.org

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :