1892 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1889 1890 1891  1892  1893 1894 1895

Décennies :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest, Yukon), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Cinéma Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1892 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Février : au Carnaval de Paris, un employé du bureau de poste 47 a l'idée de lancer sur les gens, dans la fête, des fins de bobines de signaux morse en papier. Le serpentin est né.
  • 8 février (Tunisie) : par décret, la France fait réviser les droits du bey de Tunis sur les « terres mortes ». La France annexe au domaine de l’État les terres vendues au XVIe siècle à la famille Siala. Ces terres sont redistribuées aux colons, tout comme les terres de Makhnassi.
    • Ces mesures sont toutefois insuffisantes car ces terres sont en général de mauvaise qualité. En accord avec les autorités tunisiennes, les Français obtiennent alors la location à long terme des habous publics et privés (biens religieux), en principe inaliénables.
    • L’acquisition de nouvelles terre par les colons en Tunisie fait progresser de façon spectaculaire la production de céréales, des vignobles et des oliveraies.
  • 20 février : encyclique Inter innumeras sollicitudines (Au milieu des sollicitudes) du pape Léon XIII, qui recommande le ralliement des catholiques français à la République.
  • 27 février : gouvernement Émile Loubet.
  • 30 mars : l’anarchiste Ravachol est arrêté au restaurant Véry. La veille de sa comparution devant les assises, ses amis feront sauter le restaurant.
  • 2 novembre : création du corps des inspecteurs du travail qui sont chargés de veiller à l'application de la législation du travail dans les entreprises, au respect de la limitation de la durée du travail pour les mineurs (travail après 13 ans, journée de 10h pour les moins 16 ans, 11h pour moins 18 ans et femmes, interdiction du travail de nuit), mais aussi des règles de sécurité et d’hygiène pour tous les salariés.
  • 21 novembre : scandale de Panama dénoncé par l’antisémite Édouard Drumont. Il met en cause une centaine de parlementaires qui ont reçu en 1888 de l’argent pour faire passer à la Chambre le vote d’un emprunt destiné à renflouer la Compagnie de Panama. Progrès de l’antisémitisme en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amaury Lorin, Paul Doumer, gouverneur général de l'Indochine : 1897-1902 - Le tremplin colonial, Éditions L'Harmattan,‎ 2004 (ISBN 9782296370081, présentation en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]