1939 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1936 1937 1938  1939  1940 1941 1942

Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologie de la Seconde Guerre mondiale :
Sep- Oct - Nov - Déc


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1939 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

  • 25 - 27 février : Paris transmet à Berlin un projet français de collaboration économique mis au point par la commission interministérielle à des fins d'apaisement diplomatique ; Paris reconnaît le régime franquiste.

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 3 juin : le boxeur français Marcel Cerdan est champion d'Europe des mi-moyens en s'imposant face à l'Italien Turellio.
  • 6 juin : le général Gamelin, nommé chef d’état-major de la Défense nationale, se rend à Londres pour mettre au point la coopération militaire entre les deux pays.
  • 17 juin : exécution capitale d’Eugène Weidmann. En raison du comportement de la foule, Albert Lebrun interdit les exécutions publiques.
  • 27 juin : le scrutin majoritaire d’arrondissement à deux tours est remplacé par la représentation proportionnelle pour les législatives.
  • 28 juin : Sacha Guitry est élu à l'Académie du Prix Goncourt.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 14 juillet : le 150e anniversaire de la prise de la Bastille est un révélateur de l'ampleur de la crise politique : chaque formation politique le fête de manière indépendante.
  • 15 juillet : l’interdit pontifical sur l’Action française est levé.
  • 29 juillet :
    • Code de la famille qui aggrave les peines sanctionnant l'avortement et institue une prime à la naissance du premier enfant si elle survient dans les deux ans du mariage.
    • Décret-loi augmentant de 2 ans la législature de la chambre des députés.
    • Décret-loi instaurant la « Taxe de compensation familiale » (TCF).

Août[modifier | modifier le code]

  • 23 août :
    • le Comité permanent de la défense nationale est réuni : l’armée se tient prête à intervenir en cas d’agression contre la Pologne avec des réserves en ce qui concerne l’aviation;
    • les communistes français approuvent le Pacte germano-soviétique et se retrouvent isolés.
  • 24 août : la mobilisation partielle est décrétée en France.
  • 26 août : le gouvernement français avertit Hitler que la France tiendra ses engagements envers la Pologne.

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 4 octobre : Maurice Thorez, responsable du parti communiste et mobilisé en tant que soldat, déserte et rejoint l'URSS, alors en paix avec l'Allemagne (paix formalisée par un pacte de non-agression).
  • 8 octobre : arrestation en France de 44 députés communistes.
  • 11 octobre :
  • 16 octobre : évacuation de Forbach par l'armée française. Cette opération allemande qui contraint à ce repli français est le pendant allemand de l'action menée en Sarre par quelques compagnies françaises.
  • 24 octobre : les troupes françaises occupant des enclaves en Allemagne depuis le 6 septembre se replient derrière la Ligne Maginot. C'est une décision « stratégique », alors que ces positions n'étaient pas menacées par les Allemands.

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Économie & société[modifier | modifier le code]

  • 41,9 millions d’habitants. La production industrielle retrouve son niveau de 1928.
  • La France est frappée par la dénatalité et le vieillissement[1].
  • PIB à 395 milliards de francs.
  • La dette progresse à 125 % du PIB.
  • Croissance à 3 % du PIB.
  • Inflation à 7 %.
  • Déficit public à 7,5 % du PIB (29,7 milliards de francs).
  • Chômage à 6 %.

Culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1939 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 1939[modifier | modifier le code]

  • x
  • 8 juillet : La Règle du Jeu, Jean Renoir

Autres films sortis en France en 1939[modifier | modifier le code]

  • x

Naissances en 1939[modifier | modifier le code]

Décès en 1939[modifier | modifier le code]

  • x

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Deuxième Guerre mondiale en Première - La France dans la Seconde Guerre mondiale par Jean-Pierre Husson