Audigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Audigny
Église d'Audigny
Église d'Audigny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Canton Guise
Intercommunalité Thiérache Sambre et Oise
Maire
Mandat
Franck Guiard
2014-2020
Code postal 02120
Code commune 02035
Démographie
Population
municipale
284 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 52′ 14″ nord, 3° 38′ 52″ est
Altitude 136 m (min. : 112 m) (max. : 158 m)
Superficie 10,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Audigny

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Audigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Audigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Audigny

Audigny est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Aldiniacum en 1065, Aldinisia en 1161, Aldigni en 1165, Auldigny en 1530. Le nom provient d'une forme germanique d'Aldinus issue du latin ALBUS qui signifie BLANC.

ALBANUS (ALDANUS) était le nom d'un saint qui vivait près de Londres à Vérulanium au IIIe siècle (aujourd'hui Saint Albans). Soldat dans l'armée de Dioclétien, il rentre chez lui en Angleterre où il héberge un missionnaire chrétien recherché par la police locale. Converti en une nuit, il donne ses habits au missionnaire qui parvient à s'enfuir. Quelque temps après il est arrêté pour refus de sacrifice aux idoles, il est aussitôt décapité (an 287). Sa renommée et ses miracles arrive en France où de nombreuses paroisses adoptent le saint comme protecteur. Sa fête est le 22 juin au solstice d'été.

Les terres de la commune appartenaient autrefois (XIe siècle) à différentes communautés religieuses qui vénéraient le saint et donnèrent son nom au hameau puis à la paroisse qui s'établit sur le lieu.

En 1918, après les durs combats de la Ferme de Louvry, le village est libéré le 5 novembre à 6h30 du matin par les 70e et 115e Bataillon de Chasseurs à pied.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 Mars 2008 Sylvie Tromelin    
Mars 2008 en cours
(au 12 mai 2014)
Franck Guiard   Agriculteur
Réélu pour le mandat 2014-2020[1]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1768, Jean-Joseph Expilly dénombrait 60 feux sur la paroisse d'Audigny[réf. nécessaire].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 284 habitants, en augmentation de 11,37 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
427 412 438 496 541 570 596 589 613
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
615 638 615 589 593 506 488 542 538
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
473 456 438 345 375 401 356 356 396
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
359 326 224 193 214 207 224 255 284
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les maires s'installent pour six ans de mandat », La Thiérache, no 2575,‎ , p. 29 (ISSN 0183-8415)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .