La Ville-aux-Bois-lès-Dizy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Ville-aux-Bois (homonymie).

La Ville-aux-Bois-lès-Dizy
La Ville-aux-Bois-lès-Dizy
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Canton Vervins
Intercommunalité Portes de la Thiérache
Maire
Mandat
Mickaël Gerlot
2014-2020
Code postal 02340
Code commune 02802
Démographie
Population
municipale
208 hab. (2016 en augmentation de 18,86 % par rapport à 2011)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 39′ 42″ nord, 3° 59′ 38″ est
Altitude Min. 115 m
Max. 149 m
Superficie 10,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
La Ville-aux-Bois-lès-Dizy

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
La Ville-aux-Bois-lès-Dizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Ville-aux-Bois-lès-Dizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Ville-aux-Bois-lès-Dizy

La Ville-aux-Bois-lès-Dizy est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chaourse Montcornet Rose des vents
Clermont-les-Fermes N Lislet
O    La Ville-aux-Bois-lès-Dizy    E
S
Boncourt Dizy-le-Gros
Entrée de La Ville-aux-Bois-lès-Dizy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la révolution, le patronage, possibilité de présenter à l'évêque, pour qu'il l'ordonne, le desservant d'une église, et la dîme de la cure appartenaient à l'abbé de Cuissy[1]. En 1768, la cure ne rapportait au titulaire que 225 livres[2].

Par arrêté préfectoral du , la commune est détachée le de l'arrondissement de Laon pour intégrer l'arrondissement de Vervins[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1875 après 1876 Bouvry[4]    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Michel Tellier[5]    
2014[6] En cours
(au 12 mai 2014)
Mickaël Gerlot DVD Ouvrier

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2016, la commune comptait 208 habitants[Note 1], en augmentation de 18,86 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
452483545601665683681686652
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
608619589594575514480478480
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
488487419389415390381355367
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
323300229204210205198175208
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Fiacre-et-Saint-Blaise. L'église, tout en n'étant pas un monument historique, est remarquable pour ses reliefs, sculptures et vitraux. Dans l'église un petit vitrail commémore le lieutenant Maurice Henrion, mort pour la France le 17 mai 1940, membre de l'équipage du Samipiero corso.
  • Plusieurs croix de chemin.
  • Le monument aux morts.
  • Le monument du char Sampiero corso et son équipage, flambé vivant le 17 mai 1940. Le monument est couronné par le tourelleau du Sampiero corso[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le commandant Bescond, second du colonel de Gaulle lors de l'offensive de la Serre, qui repose au cimetière du village.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Isidore-Philoximène Mien-Péon, Le Canton de Rozoy-sur-Serre : histoire, géographie, biographie, statistique, Saint-Quentin, Jules Moureau, , 519 p. (lire en ligne)
  2. Archives de l'Aisne
  3. « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements de l'Aisne - Recueil n°195 des actes administratifs du 21 décembre 2016 des Hauts-de-France », sur http://www.prefectures-regions.gouv.fr/hauts-de-france/, (consulté le 12 janvier 2017).
  4. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1876, p171.
  5. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  6. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 4 août 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. [1]