Villeneuve-lès-Lavaur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villeneuve-lès-Lavaur
Villeneuve-lès-Lavaur
Blason de Villeneuve-lès-Lavaur
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement de Castres
Canton Lavaur Cocagne
Intercommunalité Communauté de communes Tarn et Agout
Maire
Mandat
Michel Bouyssou
2014-2020
Code postal 81500
Code commune 81318
Démographie
Gentilé Villeneuvois
Population
municipale
148 hab. (2017 en augmentation de 2,78 % par rapport à 2012)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 00″ nord, 1° 47′ 15″ est
Altitude 200 m
Min. 163 m
Max. 251 m
Superficie 6,16 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tarn
Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Villeneuve-lès-Lavaur
Géolocalisation sur la carte : Tarn
Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Villeneuve-lès-Lavaur
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villeneuve-lès-Lavaur
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villeneuve-lès-Lavaur

Villeneuve-lès-Lavaur est une commune française située dans le département du Tarn en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans l'aire urbaine de Toulouse, c'est une commune limitrophe avec le département de la Haute-Garonne

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Villeneuve-lès-Lavaur[1]
Bannières Viviers-lès-Lavaur
Vendine
(Haute-Garonne)
Villeneuve-lès-Lavaur[1] Maurens-Scopont
Loubens-Lauragais
(Haute-Garonne)

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Girou.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est cité dans les archives dès le Xe siècle sous le nom de Villa-Nova. Il aurait apartenu à l'abbaye de Sorèze. Le village initial était situé plus au nord que le village actuel, sur le site appelé le Village Vieux. Il était édifié à côté du chateau de Thézan qui a disparu. Il y avait une chapelle dédiée à Notre-Dame-d'Espérance.

L'église Saint-Sernin-et-et Saint-Eutrope était située au lieu-dit Saint-Sernin de Vidilhac. La chapelle Notre-Dame-d'Espérance en dépendait.

Après la disparition du château et de la chapelle à la Révolution, Saint-Sernin de Vidilhac va devenir le nouveau bourg du village. Il y a encore peu d'habitations près de l'église Saint-Sernin-et-et Saint-Eutrope en 1825, mais l'implantation de mairie à proximité, en 1850, va entraîner le développement du bourg[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Villeneuve-lès-Lavaur

Son blasonnement est : Taillé cannelé d'argent et de sinople.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Villeneuve-lès-Lavaur était membre de la communauté de communes du SESCAL jusqu'au premier janvier 2013, avant de rejoindre la communauté de communes Tarn et Agout, et fait partie du canton de Lavaur Cocagne (avant le redécoupage départemental de 2014, Villeneuve-lès-Lavaur faisait partie de l'ex-canton de Lavaur).

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Michel Bouyssou[3]    
mars 2001 mars 2008 Michel Bouyssou    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5]. En 2017, la commune comptait 148 habitants[Note 1], en augmentation de 2,78 % par rapport à 2012 (Tarn : +2,36 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
379416421461524510511485491
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
483438426382358353350361349
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
322333330278282266254211223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
188162135134153144139139138
2013 2017 - - - - - - -
148148-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Villeneuve-lès-Lavaur fait partie de l'académie de Toulouse.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Sports et équipements sportifs[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Sernin et Saint-Eutrope est reconstruite à partir de 1846, jusqu'en 1863. Les fenêtres du chœur sont percées en 1880 et munis de verrières réalisées par le peintre-verrier de Gaillac Henri Joseph Barthélemy Fauré (1836-1911)[2].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]