Pomme d'api (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pomme d'api.
Pomme d'api
Image illustrative de l'article Pomme d'api (magazine)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Jeunesse
Prix au numéro 5,95 €
Diffusion 98 634 ex. (OJD 2014)
Date de fondation 1966
Ville d’édition Paris

Rédacteur en chef Anne Ricou
Site web www.pommedapi.com

Pomme d'Api est un magazine pour enfants de 3 à 7 ans, édité par le groupe français Bayard Presse depuis 1966. Ce titre marque la naissance de la presse jeunesse contemporaine[1].

C'est dans les pages de Pomme d'Api que sont apparues les premières aventures de Petit Ours Brun, Mimi Cracra et SamSam. En plus des héros d'aventure, on trouve dans Pomme d'Api des histoires à lire, des jeux (la famille Oukilé) et des articles documentaires sur le monde et les sciences.

« Pomme d’Api, c’est bon d’être un enfant » est la devise du magazine.

Histoire du magazine[modifier | modifier le code]

Pomme d’Api est né en 1966. Il est le résultat d’une réflexion entre Yves Beccaria, chargé de développer les publications et d’en créer de nouvelles chez Bayard, et Anne-Marie Lanternier (devenue par la suite Anne-Marie de Besombes), jeune journaliste pour Panorama. Tous deux souhaitent développer un journal destiné aux enfants. Après avoir étudié les journaux italiens pour enfant, écouté les conseils de Paul Faucher (créateur des albums du Père Castor) et travaillé avec des orthophonistes (la fille de Yves étant sourde, c’est un milieu qu’il connaît bien), ils élaborent le projet de Pomme d’Api en s'inspirant de l'édition jeunesse. D’emblée, il est décidé que Pomme d’Api sera un bon mélange de textes et d'images. La qualité graphique et visuelle est un élément phare du magazine dès ses débuts. L’équipe fait attention aux couleurs et à la qualité du papier. Elle travaille avec en tête cette devise qui est "un journal pour les petits n'est pas un petit journal".

Pour le premier numéro qui sort en 1966, l’équipe est composée de Jeanne Faure (rédactrice en chef), Anne-Marie de Besombes (rédactrice), Jean-Claude Cardon (secrétaire de rédaction) et Ghislaine Lauret-Desrue (secrétaire). Il n’y a pas de maquettiste, mais cette fonction sera rapidement qui va pourtant indispensable au journal. Le premier numéro est vendu à 40 000 exemplaires.

Pomme D’Api continue de se développer depuis 50 ans. Il existe aussi dans 10 pays à l’étranger, tels que l’Espagne, la Pologne, le Belgique, le Japon…

Les Héros[modifier | modifier le code]

Les premiers héros du magazine sont David et Marion (du n°1 au 128). Le magazine raconte des anecdotes sur le quotidien des deux enfants auxquels les lecteurs peuvent s'identifier. Ils vont être rejoint par Petit Ours Brun en 1975 qui connaît immédiatement un gros succès et qui continue d’être un des héros préférés des enfants. Mimi Cracra darrive dans les pages du magazine en 1976, suivie de Ti-Michou et Gros Cachou en 1984. La famille Choupignon prend la relève en 1996. Le super-héros SamSam est également apparu dans les pages de Pomme d’Api. Adélidélo et la Famille Noé viennent compléter cette liste de héros dans les années 2010.

Les rubriques[modifier | modifier le code]

Le magazine contient 44 pages. Il commence avec une bande-dessinée de la famille Noé. Puis une rubrique « Ta question à ZigZag » répond aux questions des enfants  : « Pourquoi il faut se laver les mains ? »,« C’est quoi le vent ? », « Il existe combien de couleurs ? » etc. Un animal est présenté dans chaque numéro dans la rubrique "Anim'Oh". Le jeu Oukilé revient dans 1 numéro sur 2 : il s’agit de repérer des objets ou des personnages sur un grand dessin riche en personnages et en détails. Il y a également une grande histoire, créée, écrite et illustrée pour le magazine. SamSam, Petit Ours Brun, Adélidélo ont leurs propres pages. "Les P’tits Philosophes" est une rubrique sous forme de BD qui explique de façon simple des questions d'ordre "philosophique" tels que la tristesse, le partage… Pomme d’Api propose toujours des jeux, des activités ou des expériences dans les dernières pages de chaque numéro.

Chaque magazine est accompagné d’un petit livret destiné aux parents. Il traite de questions d'éducation très variées : les enfants et les écrans, l'éducation bienveillante, la rentrée scolaire, les émotions des petits enfants, la propreté...

L'équipe[modifier | modifier le code]

En 2015, la directrice éditoriale est Agnès Rochefort-Turquin et la rédactrice en chef est Anne Ricou. Le directeur artistique est Olivier Delhaye. La secrétaire générale de rédaction est Laurence Gualtieri. Il y a plusieurs chefs de rubrique : Sylvie Ladouce, Marie-Pascale Nicolas-Cocagne et Sophie Chabot. Marie Almonté est la rédactrice graphique. Evelyne Le Grall est l’assistante de rédaction. Le directeur de la publication est Georges Sanerot.

De nombreux auteurs et illustrateurs travaillent pour Pomme d'Api dont Marie Aubinais et Danièlle Bour, auteures de Petit Ours Brun, Serge Bloch auteur de Samsam, Anne Wilsdorf auteure de la Famille Noé, Béatrice Veillon créatrice des Oukilés, Dorothée de Monfreid auteure des P'tits Philosophes.

Les magazines Bayard[modifier | modifier le code]

Il existe d'autres magazines pour les enfants chez Bayard : Popi, Astrapi, Okapi, Phosphore, Youpi, Images Doc, Belles Histoires...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]