NewUni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NewUni (le nom est temporaire) est un projet de regroupement d'écoles supérieures parisiennes : l'École Polytechnique[1], l'ENSTA ParisTech[2], l'ENSAE ParisTech[3], HEC Paris[4], Télécom ParisTech et Télécom SudParis[5]. Il doit intégrer ces écoles en un nouvel ensemble plus grand et plus conforme au cycle universitaire, afin de les renforcer dans la concurrence internationale. Il est appelé à devenir un établissement de 10 000 étudiants, sélectif, délivrant les diplômes de licence, master et doctorat[6],[7].

Le statut précis de ce regroupement n'est pas encore défini, et son nom reste à trouver (Jacques Biot ayant déclaré que la création d'un nom de marque est une affaire de professionnels, et non de fonctionnaires ou de scientifiques). Il laissera aux écoles leur personnalité juridique et morale.

Voici l'état des travaux en cours selon le coordinateur de NewUni, Jean-Lou Chameau :

« Nous avançons collectivement sur six axes (recherche, formations de masters, formations doctorales, vie de campus, international, entrepreneuriat) et allons définir un nom et un statut juridique novateur à notre ensemble avant l'été. »[8]

Le projet a été annoncé par Emmanuel Macron lors d'un discours à l'Université Paris-Saclay le [9]. Les écoles faisaient alors partie de l'Université Paris-Saclay, et elles en sont séparées. Cette scission a fait suite à de fortes dissensions survenues dans cet ensemble entre les universités et les écoles d'ingénieurs[10]. Prenant acte de ces blocages, le président a décidé que les écoles formeraient leur propre pôle scientifique, NewUni, séparé de Paris-Saclay. Ces deux pôles doivent cohabiter l'un à côté de l'autre sur le plateau de Saclay.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Service de presse de l'École polytechnique, « Le Conseil d’administration de l’École polytechnique approuve le projet « NewUni » », (consulté le 3 février 2018)
  2. Service de presse de l'ENSTA, « La participation de l’ENSTA ParisTech à la fondation de « NewUni » est approuvée », (consulté le 3 février 2018)
  3. Service de presse du GENES, « Le Conseil d'Administration du GENES - ENSAE ParisTech approuve à son tour le projet "NewUni" », sur GENES, (consulté le 3 février 2018)
  4. HEC, « Projet d'Alliance HEC Paris - New-Uni », HEC Paris,‎ (lire en ligne)
  5. Service de presse de Télécom ParisTech, « Les conseils de Télécom ParisTech et Télécom SudParis approuvent les orientations du projet d'alliance «NewUni» », (consulté le 3 février 2018)
  6. Michel Bessière et Yves Charon, « Les missions du nouveau coordinateur de NewUni, quelques interrogations. », sur ESRI à la sauce BESCHA(mel), (consulté le 3 février 2018)
  7. Cécile Chevallier, « Palaiseau : « Polytechnique n’aspire pas à vivre seule » », sur Le Parisien, (consulté le 3 février 2018)
  8. Service de presse de Télécom ParisTech, « Jean-Lou Chameau, chargé de coordonner le regroupement d’écoles du plateau de Saclay », (consulté le 9 février 2018)
  9. « Discours du président de la République, Emmanuel Macron, sur le campus de Saclay », sur Palais de l'Élysée, (consulté le 3 février 2018)
  10. Camille Stromboni, « L’université Paris-Saclay au point mort », sur Le Monde, (consulté le 3 février 2018)