Institut de recherche technologique SystemX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lancé en 2012, l'Institut de Recherche Technologique (IRTSystemX est dédié au domaine de l'ingénierie numérique du futur. L'institut répond aux défis technologiques de l'industrie au moyen d'une innovation flexible, ouverte et collective. 

L'IRT SystemX est une fondation de coopération scientifique (FCS) qui compte 12 membres fondateurs parmi lesquels 8 industriels (Alstom, Atos - Bull, IDnomic, RenaultSafran, Sherpa Engineering, OVH), 3 académiques (InriaInstitut Mines-TélécomUniversité Paris-Saclay) et un pôle de compétitivité (Systematic Paris-Region)[1].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1er février 2012 : annonce de la labellisation dans le cadre du Grand emprunt (Programme Investissements d’Avenir)
  • 21 février 2013 : inauguration
  • 31 octobre 2012 : signature de la convention avec l’ANR (Agence nationale de la recherche)
  • 26 septembre 2013 : l'IRT SystemX se dote de son Conseil Scientifique et Technologique, composé de 11 experts industriels et académiques internationaux [2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le bâtiment de Nano Innov, siège de l'IRT SystemX (plateau de Saclay, Paris-Saclay).

L’Institut de recherche technologique (IRT) SystemX a été labellisé le 1er février 2012 dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA) mis en place dans le but de soutenir l’innovation en France[3]. Au total, ce sont 8 IRT qui ont été labellisés. Ces instituts, réunis au sein de l'association French Institutes of Technology (FIT), constituent un nouveau modèle d’innovation pour la France et doivent contribuer à renforcer l’attractivité du territoire[4].

Unique IRT en Île-de-France dans le domaine de l’ingénierie numérique des systèmes du futur, SystemX répond aux défis technologiques de l'industrie au moyen d’une innovation flexible, ouverte et collective.

Son fonctionnement repose sur deux aspects fondamentaux :

  • la co-localisation de ses talents : l’institut réunit au sein d’un même lieu tous les partenaires des projets, permettant ainsi de créer un creuset d’interactions entre acteurs de la recherche publique et industrielle ;
  • la mutualisation des compétences et des plateformes : l'IRT SystemX consolide des plateformes grâce à la mise en commun de nombreuses compétences et briques technologiques.

Chiffres clefs (à fin 2016)[modifier | modifier le code]

  • 75 partenaires industriels, 21 laboratoires académiques
  • 15 projets de R&D en cours, 8 projets terminés
  • 4 projets européens (TOICA, IN2RAIL, Holiship, ICN2020)
  • 70 chercheurs, 39 doctorants
  • 8 plateformes et équipements
  • 34 brevets et logiciels
  • 30 transferts technologiques
  • 208 publications

Recherche et innovation[modifier | modifier le code]

La recherche scientifique au sein de l’IRT SystemX s’articule autour de quatre grands axes de compétences, et s’inscrit au cœur des problématiques industrielles actuelles en matière de transformation numérique : Science des données et Interaction, Calcul scientifique et Optimisation, Ingénieries système et logicielle, Infrastructure et Réseaux.

L’IRT SystemX a choisi de mobiliser de façon prioritaire ses technologies au profit de quatre filières économiques [5]: l'énergie, les transports, les communications et la sécurité numérique.

Ces activités se développent plus précisément autour de projets de R&D répartis dans quatre programmes distincts :

  • "Industrie Agile" ou la transformation numérique du métier de l’ingénieur ;
  • "Transport Autonome" ou la conception des systèmes intelligents, sûrs et sécurisés ;
  • "Territoires Intelligents" ou l’usager au centre des territoires de demain ;
  • "Internet de Confiance" ou la confiance numérique de l’« Internet of Everything ».

Afin de capitaliser les compétences, l'IRT SystemX a mis en place des plateformes technologiques de référence sur lesquelles les équipes de l'institut réalisent l'intégration des briques technologiques développées dans les projets de R&D. Celles-ci constituent le support à une dissémination des résultats tout en contribuant à une visibilité nationale et internationale des activités de recherche.

Diffusion des connaissances[modifier | modifier le code]

L'IRT SystemX soutient la formation en ingénierie numérique des systèmes au travers de trois grandes actions : les projets CRÉE (Coopération - Recherche - Étudiant - Entreprise), la SAAS Academy[6] et SiMSEO[7] (programme piloté par Teratec et Genci).

Accompagnement des start-up[modifier | modifier le code]

L'IRT SystemX a lancé l'initiative START@SystemX[8] en juin 2016. Cette initiative offre aux start-up innovantes la possibilité de tirer parti de la dynamique d’innovation de l’institut en rejoignant ses projets de recherche. Deux premières saisons ont déjà été lancées sur les thèmes de la Mobilité et de la Blockchain.

Ancrage territorial[modifier | modifier le code]

Implanté au cœur de l'écosystème académique de l'Université Paris-Saclay sur le plateau de Saclay, l’IRT SystemX s’appuie sur l'écosystème du pôle de compétitivité Systematic Paris-Region et du Campus Paris-Saclay, classé dans le Top 8 mondial des plus importants clusters innovants au monde par le MIT Technology Review[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. A quoi va vraiment servir l'IRT SystemX - L'Usine Nouvelle [27 février 2013]
  2. Yves Caseau à la tête du conseil scientifique de SystemX - Silicon.fr, le 27 septembre 2013.
  3. Les instituts de recherche technologiques, campus d'innovation - Site compétitivité gouv.fr [dernière mise à jour le 16 septembre 2013]
  4. Les instituts de recherche Technologique - Investissements d'avenir - Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche [04/02/2014]
  5. L'IRT SystemX, grand sujet de satisfaction pour Louis Gallois - Blog d'informations de Télécom SudParis [12 mars 2013]
  6. RIDHA LOUKIL, « SaaS Academy, une initiative pour aider les éditeurs de logiciel à migrer vers le cloud », L'Usine Digital,‎ (lire en ligne)
  7. « SIMSEO », sur www.genci.fr
  8. « #OPENINNOVATION : SystemX rapproche startups et grands groupes autour de ses projets de recherche », sur www.maddyness.com/,
  9. World innovation clusters - MIT Technology Review [2013]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]