Monastère de Naupara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Naupara
Image illustrative de l’article Monastère de Naupara
L'église du monastère de Naupara
Présentation
Nom local Манастир Наупара
Manastir Naupara
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Kruševac
Début de la construction XIVe siècle
Style dominant École moravienne (église)
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Rasina
Ville Kruševac
Localité Naupare
Coordonnées 43° 28′ 40″ nord, 21° 18′ 36″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Naupara

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Naupara

Le monastère de Naupara (en serbe cyrillique : Манастир Наупара ; en serbe latin : Manastir Naupara) est un monastère orthodoxe serbe situé à Naupare, dans le district de Rasina et sur le territoire de la Ville de Kruševac en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 187)[1].

Le monastère abrite une communauté de religieuses[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère est construit sur la rive droite de la rivière Rasina[1].

Il est mentionné pour la première fois en 1382 dans une charte du prince Lazare adressée au moine Dorotej en tant que métoque (propriété) du monastère de Drenča[1]. L'église du monastère, dédiée à la Nativité de la Mère de Dieu, a été restaurée en 1835 sur l'ordre du prince Miloš Obrenović[2].

Par son architecture, l'église constitue l'un des exemples les plus anciens du style de l'école moravienne de la Serbie médiévale[1]. Elle s'inscrit dans un plan tréflé, avec une coupole dans la partie centrale et un narthex occidental, surmonté à l'extérieur d'une tour-clocher. Les parties les plus hautes de l'édifice sont ornées d'éléments sculptés et peints ; la façade occidentale est pourvue de rosaces particulièrement ouvragées[1],[2].

À l'intérieur, l'église est décorée de fresques de la fin du XIVe siècle et du début du XVe siècle, mises au jour lors d'une campagne de recherche effectuée en 1992[1],[2]. Dans la coupole se trouvent des représentations des Prophètes, des Évangélistes et un Christ pantocrator ; au-dessous de la coupole et dans les absides latérales, on retrouve les Grandes fêtes liturgiques et les Saints Guerriers ; au sud-est du narthex les fondateurs de l'église sont représentés et à l'entrée de la nef a été peinte une composition de la Mère de Dieu avec le Christ[1],[2].

Des travaux sur l'architecture et les fresques ont été effectués en 1995[1],[2]. Naupara est ethniquement diversifiée; il y a une minorité roumaine importante: environ 6 % de l'ensemble[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (sr) « Manastir Naupara, Naupare », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 6 septembre 2016)
  2. a b c d e et f (sr) « Naupare », sur http://www.eparhijakrusevacka.com, Site de l'éparchie de Kruševac (consulté le 6 août 2016)
  3. Tănase Bujduveanu, Aromânii din Kosovo, Les Aroumains de Kosovo, The Aromanians from Kosovo, ediția română-engleză-franceză, editată de Societatea Academică Moscopolitană, Editura George Iustinian & Justin Tambozi, București și Editura cartea Aromână, Constanța, 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]