Monastère de Dokmir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Dokmir
Image illustrative de l’article Monastère de Dokmir
L'église du monastère de Dokmir.
Présentation
Nom local Манастир Докмир
Manastir Dokmir
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Valjevo
Début de la construction Seconde moitié du XIVe siècle
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Kolubara
Municipalité Ub
Localité Dokmir
Coordonnées 44° 24′ 03″ nord, 19° 56′ 51″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Dokmir

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Dokmir

Le monastère de Dokmir (en serbe cyrillique : Манастир Докмир ; en serbe latin : Manastir Dokmir) est un monastère orthodoxe serbe situé à Dokmir, dans le district de Kolubara et dans la municipalité de Ub en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 252)[1].

Le monastère est principalement protégé pour son église, dédiée à la Présentation de la Mère de Dieu au Temple[1]. Il abrite aujourd'hui une communauté de religieuses[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Autre vue de l'église de la Présentation-de-la-Mère-de-Dieu-au-Temple.

Dans le monastère, l'église de la Présentation de la Mère de Dieu au Temple a été construite dans la seconde moitié du XIVe siècle[1] ou au XVe siècle[2]. Elle a été endommagée par un tremblement de terre et restaurée en 1734[2]. En 1788, le monastère a été incendié par Mahmoud Pacha Buşatlı et l'église a été reconstruite en 1791[2]. À partir du XVIIIe siècle, le monastère est devenu célèbre pour son école d'art où l'on enseignait la peinture d'icônes[1]. En 1992, venues d'Herzégovine, des religieuses fuyant le monastère de Žitomislić détruit se sont installées à Dokmir[2].

L'église actuelle, construite en pierres, est constituée d'une nef unique prolongée par une abside demi-circulaire ; elle est dotée d'un dôme reposant sur un tambour cylindrique soutenu par des piliers. Lors de la rénovation de 1734, elle a été recouverte d'un toit aux formes ondulantes et, au milieu du XXe siècle, de puissants contreforts sont venus renforcer la façade nord et un narthex a été ajouté à l'édifice[1].

À l'intérieur de l'église, l'iconostase abrite encore quelques icônes réalisées par des artistes de l'entourage de Teodor Stefanović ou de Hadži-Ruvim. D'autres icônes ont sans doute été offertes à Dokmir en 1791 et proviennent de l'église Saint-Georges de Miličinica[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (sr) « Crkva Sv. Vavedenja, Dokmir », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 19 novembre 2017)
  2. a b c d et e (sr) « Manastir Dokmir », sur http://www.manastiri.rs, Site de Manastiri (consulté le 19 novembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]