Monastère de Petkovica (Šabac)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monastère de Petkovica.

Monastère de Petkovica (Šabac)
Image illustrative de l’article Monastère de Petkovica (Šabac)
Vue du monastère de Petkovica
Présentation
Nom local Манастир Петковица код Шапца
Manastir Petkovica kod Šapca
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Šabac
Début de la construction XIIIe siècle ou XIVe siècle
Protection Monument culturel protégé
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Mačva
Ville Šabac
Localité Petkovica
Coordonnées 44° 39′ 42″ nord, 19° 25′ 38″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Petkovica (Šabac)

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Petkovica (Šabac)

Le monastère de Petkovica (en serbe cyrillique : Манастир Петковица код Шапца ; en serbe latin : Manastir Petkovica kod Šapca) est un monastère orthodoxe serbe situé à Petkovica, dans le district de Mačva et sur le territoire de la Ville de Šabac en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (identifiant no SK 2045)[1].

Le monastère, dédié à la Sainte Trinité, abrite une communauté de religieuses[2],[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère se trouve au pied du mont Cer, à 35 km de Šabac[3]. La date de sa fondation est inconnue mais, selon la tradition, il aurait été fondé par le roi serbe Stefan Dragutin au XIIIe siècle[2]. Il est mentionné pour la première en 1561 et a été détruit lors du Premier soulèvement serbe contre les Ottomans[2]. L'église actuelle a été construite en 1887, grâce à Josif Kuturović de Šabac[2],[3].

Par son architecture, l'église est caractéristique du style serbo-byzantin, avec une influence marquée de l'école moravienne de la Serbie médiévale[4].

Vue de l'église

L'édifice s'inscrit dans un plan tréflé. La nef est prolongée à l'est par trois absides, celle du chœur et deux chapelles de part et d'autre de l'autel, l'une pour la proscomidie et l'autre pour le diakonikon, toutes deux formant des saillies sur les façades latérales ; à la jonction de ces trois absides, l'église est surmontée d'une coupole octogonale. La nef est précédée d'un narthex doté d'une galerie, de moindre dimension que la nef elle-même. La façade occidentale est dominée par un haut clocher[4].

Les façades, construites en granite, sont enduites de plâtre et blanchies à la chaux. Elles sont rythmées horizontalement par une corniche courant en dessous du toit ; sur les façades nord et sud, les ouvertures allongées et cintrées sont encadrées par des pilastres surmontés d'arcades ; à l'ouest, le portail à pignon est surmonté par un tympan entouré par des guirlandes moulurées[4].

À l'intérieur, l'église abrite une iconostase richement sculptée et peinte par Nikola Marković de Požarevac.

L'iconostase de l'église

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Nepokretna kulturna dobra » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 15 novembre 2017)
  2. a b c et d (sr) « Manastir Petkovica », sur http://www.manastiri.rs, Site de Manastiri (consulté le 15 novembre 2017)
  3. a b et c (sr) « Manastir Petkovica », sur http://sabacturizam.org, Site de l'Office du tourisme de Šabac (consulté le 15 novembre 2017)
  4. a b et c (sr) « Manastir Petkovica », sur http://www.vaza.co.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de Valjevo (consulté le 4 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]