Monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monastère de Saint-Nicolas.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija
Image illustrative de l’article Monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija
L'église du Monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija
Présentation
Nom local Манастир Светог Николе код Куршумлије
Manastir Svetog Nikole kod Kuršumlije
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Niš
Début de la construction 1159
Fin des travaux 1166
Style dominant Prémices de l'école rascienne
Protection Monument culturel d'importance exceptionnelle
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Toplica
Municipalité Kuršumlija
Localité Kuršumlija
Coordonnées 43° 08′ 24″ nord, 21° 16′ 37″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija

Le monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija (en serbe cyrillique Манастир Светог Николе код Куршумлије ; en serbe latin : Manastir Svetog Nikole kod Kuršumlije) est un monastère orthodoxe serbe. Il est situé à proximité de la ville de Kuršumlija, en Serbie. Il dépend de l'éparchie de Niš et est inscrit sur la liste des monuments d'importance exceptionnelle de la République de Serbie (identifiant no SK 207)[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monastère est situé sur une colline qui domine la ville de Kuršumlija, ainsi que le confluent de la Banjska et de la Toplica.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère Saint-Nicolas de Kuršumlija, construit entre 1159 et 1166, est, avec le monastère de la Mère-de-Dieu voisin, la plus ancienne fondation du souverain serbe Stefan Nemanja 1168-1196).

Autre vue du monastère

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église du monastère se caractérise par un mélange de styles. On y retrouve des influences de l'architecture byzantine, telles qu'on peut les trouver dans l'église Saint-Sophie de Nicée ou dans une chapelle du quartier des Blachernes à Constantinople ; en revanche, la présence d'éléments romans, notamment un porche encadré de deux clochers, rappelle la cathédrale Saint-Tryphon Kotor. L'ensemble annonce le style de l'école de la Raška qui se développera quelques années plus tard.

La façade principale de l'église

Fresques[modifier | modifier le code]

Dans l'église ont été découverts des fragments de fresques du XIVe siècle.

Restauration et protection[modifier | modifier le code]

L'église du monastère, à l'exception d'une tour, est aujourd'hui restaurée ; il est également prévu de restaurer l'ensemble du monastère. En 1979, l'ensemble monastique a été inscrit sur la liste des monuments d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aleksandar Deroko, Monumentalna i dekorativna arhitektura u srednjevekovnoj Srbiji, 3e édition, Belgrade, 1985.