Monastère de Rudenica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Rudenica
Image illustrative de l’article Monastère de Rudenica
L'église du monastère.
Présentation
Nom local Манастир Руденица
Manastir Rudenica
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Kruševac
Début de la construction Fin du XIVe siècle et début du XVe siècle
Autres campagnes de travaux Reconstruction en 1936
Style dominant École moravienne
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Rasina
Municipalité Aleksandrovac
Localité Rudenice
Coordonnées 43° 30′ 21″ nord, 21° 05′ 10″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Rudenica

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Rudenica

Le monastère de Rudenica (en serbe cyrillique : Манастир Руденица ; en serbe latin : Manastir Rudenica) est un monastère orthodoxe serbe situé à Rudenice, dans le district de Rasina et dans la municipalité d'Aleksandrovac en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 176)[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Vuk Lazarević, détail d'une fresque.

Le monastère de Rudenica, avec son église dédiée à saint Élie, a été fondé par un seigneur du nom de Vukašin et par sa femme Vukosava à la fin du XIVe siècle et au début du XVe siècle ; l'église a été ornée de fresques entre 1402 et 1405[1],[2],[3]. L'église, démolie puis laissée à l'abandon, a été reconstruite en 1936[2].

Si l'on en juge d'après ses caractéristiques architecturales et décoratives, l'église est caractéristique du style de l'école moravienne de la Serbie médiévale[1],[2]. Elle s'inscrit dans un plan tréflé, avec une nef prolongée par une abside demi-circulaire et précédée par un narthex ; cette nef est dominée par une coupole octogonale soutenue par des piliers. Horizontalement, les façades sont rythmées par deux cordons, dont une forme une corniche courant au-dessous du toit ; la partie supérieure est ornée de rosaces tandis que la partie inférieure est percée de fenêtres à deux baies (fenêtres « bifores »). Contrairement aux monuments de style moravien qui se caractérisent par un jeu sur le tuffeau et la brique, les façades sont enduites de plâtre et peintes de façon à imiter le jeu de ces matériaux[1],[2].

Dans la partie inférieure, l'église abrite encore des fresques partiellement conservées datant du début du XVe siècle. Elles ont été réalisées par un peintre appelé Teodor, dont on loue la « sensibilité lyrique »[1],[2]. On y trouve les portraits des fondateurs ainsi que ceux du despote Stefan Lazarević et de son frère Vuk. Dans la chapelle de la proscomidie est représentée une Mort du Christ. L'église conserve aussi des portraits de saints et des représentations des Grandes fêtes liturgiques et de la Passion du Christ[1],[2].

Des travaux de restauration ont été effectués sur les fresques en 1971 et sur l'architecture en 1996[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (sr) « Manastir Rudenica, Rudenica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 4 septembre 2019)
  2. a b c d e et f (sr) « Rudenica », sur http://www.eparhijakrusevacka.com, Site de l'éparchie de Kruševac (consulté le 9 septembre 2016)
  3. (sr) Svetozar Radojčić, Portreti srpskih vladara u srednjem veku (fototipsko izdanje originala iz 1934. godine sa dopunama), Belgrade, 1996 (ISBN 86-80879-07-X).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :