Monastère de Kovilj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Monastère de Kovilj
Image illustrative de l'article Monastère de Kovilj
L'église du monastère
Présentation
Nom local Манастир Ковиљ
Manastir Kovilj
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement éparchie de Bačka
Début de la construction XIIIe siècle
Autres campagnes de travaux 1705-1707 (reconstruction)
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
District Bačka méridionale
Ville Kovilj
Coordonnées 45° 12′ 49″ N 20° 02′ 04″ E / 45.213611, 20.03444445° 12′ 49″ Nord 20° 02′ 04″ Est / 45.213611, 20.034444

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Kovilj

Le monastère de Kovilj (en serbe cyrillique : Манастир Ковиљ ; en serbe latin : Manastir Kovilj) est un monastère orthodoxe serbe situé dans la région de la Bačka et dans la province autonome de Voïvodine. Il se trouve à Kovilj, sur le territoire de la Ville de Novi Sad, en Serbie. En raison de sa valeur patrimoniale, il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Selon la légende, le monastère de Kovilj a été fondé par Saint Sava, le premier archevêque de l'Église orthodoxe serbe. Il a été rénové entre 1705 et 1707. Le peintre Dimitrije Bačević (XVIIIe siècle) a travaillé au monastère.

L'iconostase de l'église du monastère de Kovilj

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]