Monastère de Koroglaš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Koroglaš
Image illustrative de l’article Monastère de Koroglaš
L'église du monastère de Koroglaš.
Présentation
Nom local Манастир Короглаш
Manastir Koroglaš
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie du Timok
Début de la construction Première moitié du XVe siècle
Style dominant École moravienne
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Bor
Municipalité Negotin
Localité Miloševo
Coordonnées 44° 15′ 36″ nord, 22° 31′ 40″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Koroglaš

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Koroglaš

Le monastère de Koroglaš (en serbe cyrillique : Манастир Короглаш), en roumaine Mănăstirea Coroglaşi; en serbe latin : Manastir Koroglaš) est un monastère orthodoxe serbe situé à Miloševo, dans le district de Bor et dans la municipalité de Negotin en Serbie. Une légende locale a attribué à Mircea cel Bătrân (Valachie) la construction de du monastère à la suite de la bataille de Rovine contre les Turcs in 1395. Mircea a consacré le monastère aux chrétiens et au prince Marko tues dans la bataille.[1] Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 215)[2].

Le monastère est aujourd'hui en ruines ; son église est dédiée à l'Ascension[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère est situé dans l'est de la Serbie, à 6 km au nord-ouest de Negotin[2]. Ni la date de sa fondation ni le nom de son fondateur ne sont connus[2].

L'église est constituée d'une nef unique prolongée par une abside polygonale[2].

Détail du chevet de l'église

Les façades nord et sud sont rythmées par des niches peu profondes qui se terminent par des arcs en plein cintre[2].

Détail d'une façade

L'église, bâtie en pierre, est décorée d'éléments circulaires en céramique. Par son style, elle fait partie des édifices modestes relevant de l'école moravienne[2].

Détail de la décoration extérieure

L'église abrite des fragments de fresques en très mauvais état[2].

L'église est entourée d'une nécropole médiévale où des fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour des objets précieux[2].

Une tombe de la nécropole près de l'église

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cristea Sandu Timoc, Povești populare românești, Editura Minerva, 1988.p.350
  2. a b c d e f g h et i (sr) « Manastir Koroglaš, Miloševo », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 29 mars 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (sr) Courte notice sur le site de l'Institut pour la protection du patrimoine de Niš

Sur les autres projets Wikimedia :