Monastère de Čokešina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Čokešina
Image illustrative de l’article Monastère de Čokešina
L'église du monastère de Čokešina
Présentation
Nom local Манастир Чокешина
Manastir Čokešina
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Šabac
Début de la construction XIVe siècle ?
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Mačva
Ville Loznica
Localité Čokešina
Coordonnées 44° 38′ 30″ nord, 19° 23′ 48″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Čokešina

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Čokešina

Le monastère de Čokešina (en serbe cyrillique : Манастир Чокешина ; en serbe latin : Manastir Čokešina) est un monastère orthodoxe serbe situé à Čokešina, dans le district de Mačva et sur le territoire de la Ville de Loznica en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 361)[1].

Le monastère, dédié à la Nativité de la Mère de Dieu, abrite une communauté de religieuses[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère se trouve au pied du mont Cer, près de Prnjavor[1], sur la route qui mène de Šabac à Loznica[2].

Selon la tradition, il aurait été fondé par Miloš Obilić et sa construction aurait été interrompue par les suites de la bataille de Kosovo Polje (1389)[2]. Il aurait été terminé par le grand propriétaire foncier Bogdan Čokeša, auquel il devrait son nom[1]. Pendant l'occupation ottomane de la Serbie, le monastère a été plusieurs fois détruit et reconstruit. La première grande reconstruction a eu lieu sous l'évêque de l'éparchie de Valjevo Joakim en 1785[1].

Autre vue de l'église

L'église actuelle a été construite entre 1820 et 1823, à l'époque de l'higoumène Hadži Konstantin Vujanić, avec l'aide du prince Miloš Obrenović et de son frère Jevrem. L'église s'inscrit dans un plan tréflé ; elle est surmontée d'un dôme central polygonal ; le chœur est encadré de deux chapelles formant des saillies rectangulaires sur les façades latérales et dominées par des dômes de moindre dimension. À l'ouest, le narthex est dominé par un clocher carré. La décoration des façades se réduit à une corniche qui court en dessous du toit[1].

À l'intérieur, l'iconostase a été peinte en 1834 par Mihailo Konstantinović de Bitola et par Nikola Janković d'Ohrid[1],[2].

L'iconostase de l'église

Parmi les autres éléments de l'ensemble monastique figurent un mémorial-ossuaire, érigé en 1890 en l'honneur des frères Gligorije et Dimitrije Nedić, morts lors de la bataille de Čokešina en 1804, et des konaks construits en 1962[1],[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (sr) « Manastir Čokešina, Čokešina », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 31 octobre 2017)
  2. a, b, c, d et e (sr) « Manastir Čokešina », sur http://www.manastiri.rs, Site de Manastiri (consulté le 4 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]