Monastère de Žiča

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Monastère de Žiča
Image illustrative de l'article Monastère de Žiča
Vue du monastère de Žiča
Présentation
Nom local Манастир Жича
Manastir Žiča
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Žiča
Début de la construction 1208
Protection Monument culturel d'importance exceptionnelle
Site web http://www.zica.org.rs
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Raška
Ville Kraljevo
Localité Kruševica, près de Kraljevo
Coordonnées 43° 41′ 43″ nord, 20° 38′ 45″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Žiča

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Žiča

Le monastère de Žiča (en serbe cyrillique : Манастир Жича ; en latin : Manastir Žiča) est un monastère orthodoxe serbe situé au hameau de Kruševica, dans le district de Raška et sur le territoire de la Ville de Kraljevo. Il dépend de l'éparchie de Žiča, dont il est le siège, et est inscrit sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1].

Le monastère se trouve à l’entrée des gorges de l’Ibar.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère de Žiča a été fondé en 1208 par Stefan Ier Nemanjić, « le premier couronné », à l’initiative de son frère Saint Sava. En 1219, l’Église orthodoxe serbe devint autonome ; Saint Sava installa à Žiča le premier siège archiépiscopal du patriarcat autocéphale de Serbie. La construction de l’ensemble monastique fut achevée en 1230.

Détruit à la fin du XIIIe siècle par les troupes bulgaro-mongoles du despote Shishman de Vidin, le monastère a été reconstruit par le roi Stefan Milutin au début du XIVe siècle.

La plupart des évêques et souverains serbes du Moyen Âge y furent consacrés et couronnés.

L'église et les fresques[modifier | modifier le code]

L’église du monastère, dédiée à l’Ascension de Notre Seigneur, est caractéristique de l’école de la Raška : elle est constituée d’une vaste nef qui se prolonge en abside sur son côté occidental. En son centre, l’édifice est surmonté d’un dôme. Construite en pierre et en brique, l’église est peinte en rouge, à l’instar des monastères du Mont Athos.

Vue de l'église

Des fresques du XIIIe siècle ne subsistent que quelques vestiges. En revanche, l’église abrite encore des peintures murales réalisées entre 1309 et 1316. On peut y voir, notamment les portraits du roi Stefan et de son fils Radoslav. Une très belle Dormition de la Mère de Dieu et une très belle crucifixion sont également représentées.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]