Monastère Saint-Romain (Praskovče)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère Saint-Romain (Praskovče)
Image illustrative de l’article Monastère Saint-Romain (Praskovče)
L'église du monastère Saint-Romain
Présentation
Nom local Манастир Свети Роман
Manastir Sveti Roman
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Niš
Début de la construction XVe siècle
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Nišava
Municipalité Ražanj
Localité Praskovče
Coordonnées 43° 37′ 25″ nord, 21° 31′ 34″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère Saint-Romain (Praskovče)

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère Saint-Romain (Praskovče)

Le monastère Saint-Romain (en serbe cyrillique : Манастир Свети Роман ; en serbe latin : Manastir Sveti Roman) est un monastère orthodoxe serbe situé à Praskovče dans l'Éparchie de Niš , dans le district de Nišava et dans la municipalité de Ražanj en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 232)[1].

Le monastère est dédié à saint Romain le Sinaïte[2] et son église est consacrée à l'Annonciation[3]. Autrefois monastère de femmes, depuis 2012, il abrite de nouveau des moines.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère est situé sur la rive droite de la Morava méridionale, non loin du village de Đunis[3].

Romain le Sinaïte y a vécu comme moine et lui a donné son nom ; encore aujourd'hui, le monastère abrite sa tombe et ses reliques[3]. La date de la fondation du monastère n'est pas connue avec exactitude mais l'ensemble monastique est mentionné pour la première fois en 1498 ; il est sans doute édifié sur les fondations d'une ensemble plus ancien, remontant au prince Lazare[3].

L'église a été rénovée et ornée de fresques par Đorđe Pile en 1795 ; ces fresques semblent en fait recouvrir des peintures plus anciennes. De nouvelles peintures ont été réalisées en 1831[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Monuments culturels de grande importance » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 23 juillet 2016)
  2. (sr) « Manastir Sevtog Romana », sur http://eparhijaniska.rs, Site de l'éparchie de Niš (consulté le 23 juillet 2016)
  3. a b c d et e (sr) « Manastir Sveti Roman », sur http://www.manastiri.rs, Manastiri (consulté le 23 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]