Monastère de Trška crkva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Trška crkva
Image illustrative de l’article Monastère de Trška crkva
L'église du monastère de Trška crkva.
Présentation
Nom local Манастир Тршка црква
Manastir Trška crkva
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Braničevo
Début de la construction XIIIe siècle
Autres campagnes de travaux 1796
Style dominant École rascienne
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Braničevo
Municipalité Žagubica
Localité Milatovac
Coordonnées 44° 13′ 38″ nord, 21° 44′ 55″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Trška crkva

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Trška crkva

Le monastère de Trška crkva (en serbe cyrillique : Манастир Тршка црква ; en serbe latin : Manastir Trška crkva) est un monastère orthodoxe serbe situé à Milatovac, dans la municipalité de Žagubica et dans le district de Braničevo, en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 543)[1].

Le monastère abrite aujourd'hui une communauté de religieuses[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monastère se trouve à environ 3 km de Žagubica, sur la route Žagubica-Petrovac na Mlavi, au hameau de Trg qui lui donne son nom[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église, autrefois dédiée à saint Nicolas et aujourd'hui consacrée à la Nativité de la Mère de Dieu, est la plus ancienne de l'éparchie de Braničevo ; par son architecture, elle est caractéristique de l'école rascienne[2],[3]. Selon la tradition, elle remonterait au IXe siècle[2] mais, selon les données archéologiques et ses caractéristiques architecturales, elle date plutôt de la fin du XIIIe siècle[1],[2],[3]. L'édifice a connu ses premières modifications en 1430 sous Đurađ Branković, à l'époque du despotat de Serbie ; c'est alors qu'elle a été dédiée à la Nativité de la Mère de Dieu[1],[2].

Le monastère est mentionné comme une communauté religieuse active dans des documents ottomans datés de 1572. Détruit, il a été reconstruit en 1796 et l'église a alors pris son apparence actuelle. Pillé pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été restauré en 1953. Un nouveau konak y a été édifié en 1993[2].

Autre vue de l'église

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église, construite en tuf avec un soubassement en grès, est constituée d'une nef unique prolongée par une abside demi-circulaire ; elle est précédée d'un narthex et est surmontée d'une coupole dans sa partie orientale[3].

Autre vue de l'église, avec le chevet

La façade occidentale constitue l'un des éléments les plus importants de l'édifice[3]. Elle est dotée de pierres gravée et de motifs zoomorphes en relief. Le portail y est notamment encadré de griffons tenant dans leurs pattes antérieures les symboles des Évangélistes[3], motifs que l'on peut voir aussi aux monastères de Studenica, de Banja et de Dečani[2].

Détail d'un griffon de l'entrée

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (sr) « Trška crkva, Milatovac », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 26 février 2018)
  2. a b c d e f g et h (sr) « Manastir Trška Crkva », sur http://www.manastiri.rs, Manastiri (consulté le 26 février 2018)
  3. a b c d et e (en) « Trg Church », sur http://spomenicikulture.org.rs, Site de l'Institut régional pour la protection du patrimoine de Smederevo (consulté le 27 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :