Monastère de Drača

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Drača
Image illustrative de l’article Monastère de Drača
Vue de l'église du monastère.
Présentation
Nom local Манастир Драча
Manastir Drača
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Šumadija
Fin des travaux XVe siècle
Style dominant École moravienne
Protection Monument culturel de grande importance
Site web draca.rsVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Šumadija
Ville Kragujevac-Stanovo
Localité Drača
Coordonnées 44° 01′ 33″ nord, 20° 47′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Drača

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Drača

Le monastère de Drača (en serbe cyrillique : Манастир Драча ; en serbe latin :Manastir Drača) est un monastère orthodoxe serbe situé à Drača, dans le district de Šumadija et sur le territoire de la Ville de Kragujevac en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 141)[1].

Le monastère et son église sont dédiés à Saint Nicolas. Le monastère est toujours en activité[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monastère de Drača se trouve à 9 km de Kragujevac, au pied des monts Rujevica et près de la source de la rivière Dračka reka[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La date exacte de la fondation du monastère de Drača n'est pas connue. Il est mentionné pour la première fois dans un document du monastère de Vrdnik datant de la fin du XVIe siècle. Un second document remontant à 1726 atteste que le pope Josif de Rakovica enseigna au monastère. Un troisième document, daté de 1731, évoque des délégués de Kragujevac envoyés à une assemblée réunie à Sremski Karlovci ; parmi ceux-ci figure un certain Leontije, higoumène du monastère de Drača[3].

L'église actuelle a été construite en 1735, à l'emplacement d'un temple du XIVe siècle, dans lequel a vécu et est mort saint Jov de Prekopeče[3]. L'architecture est caractéristique du style tardif de l'école de la Morava et, à l'intérieur, des fresques, datant elles aussi de 1735, ont été peintes dans un style rappelant celui du Moyen Âge serbe ; elles représentent des scènes de la vie de Saint Nicolas et des scènes de l'Ancien Testament[2].

En 1978, le monastère a été doté d'un nouveau konak (résidence monastique).

Personnalité[modifier | modifier le code]

L'église du monastère abrite la tombe du voïvode Jovan Dimitrijević Dobrača qui dirigea une partie de l'armée serbe lors du second soulèvement serbe contre les Ottomans en 1815[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Manastir Drača, Drača », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 19 décembre 2017)
  2. a b c et d (sr) « Manastir Drača », sur http://www.manastiri.rs, Site de Manastiri (consulté le 19 décembre 2017)
  3. a et b « Drača », sur http://www.eparhija-sumadijska.org.rs, Site de léparchie de Šumadija (consulté le 19 décembre 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]