Monastère de Banja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Monastère de Banja
image illustrative de l’article Monastère de Banja
Vue du monastère de Banja
Présentation
Nom local Манастир Бања
Manastir Banja
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Mileševa
Début de la construction Première moitié du XIVe siècle
Protection Monument culturel d'importance exceptionnelle
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Zlatibor
Municipalité Priboj
Localité Banja
Coordonnées 43° 32′ 52″ nord, 19° 33′ 36″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Banja

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Banja

Le monastère de Banja (en serbe cyrillique : Манастир Бања ; en serbe latin : Manastir Banja) est un monastère orthodoxe serbe situé sur le territoire du village de Banja, dans le district de Zlatibor et dans la municipalité de Priboj en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie (identifiant no SK 167)[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La date exacte de la fondation de Banja n'est pas connue ; en revanche, le monastère est mentionné pour la première fois dans le Typikon de Studenica, écrit en 1208 par saint Sava et les moines du monastère de Studenica ; ce document atteste que Banja participe à l'élection de l'higoumène de Studenica[2].

L'église actuelle, dédiée à saint Nicolas, a été construite par le roi Stefan Dečanski en 1329, sur le site d'un lieu de culte plus ancien. Endommagé pendant la conquête turque, le monastère a été restauré vers 1570, à l'époque du patriarche Makarije Sokolović[2], qui était sans doute le cousin du grand vizir ottoman Mehmed pacha Sokolović et qui a été canonisé.

L'église du monastère en 1899

Le monastère a encore été restauré en 1905 et en 1974. On y a alors découvert l'un des trésors les plus riches de la péninsule des Balkans[3],[4].

En plus de la grande église Saint-Nicolas, l'ensemble monastère abrite notamment la chapelle de la Dormition de la Mère de Dieu et les fondations de l'église Saint-Élie[2].

Église Saint-Nicolas[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Nicolas s'inscrit dans un plan cruciforme. Elle est dotée d'une abside demi-circulaire à l'intérieur et polygonale à l'extérieur ; à l'ouest, la zone de la nef est précédée d'un narthex et d'un porche. La nef elle-même est dominée par deux dômes qui ont pris leur apparence actuelle lors de la restauration du début du XXe siècle[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

La zone de l'autel et celle de la nef sont ornées de fresques dont les plus anciennes remontent au XIVe siècle et les plus récentes au XVIe siècle. Les peintures du narthex et celles, fragmentaires, de la façade occidentale, datent également de cette dernière époque[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Trésor[modifier | modifier le code]

Tombes[modifier | modifier le code]

Le monastère abrite les tombes de nobles familles remontant au règne des empereurs Dušan et Uroš[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Liste des biens culturels serbes d'importance exceptionnelle » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 30 juin 2016)
  2. a, b, c, d, e, f et g (sr) « Manastir Banja pribojska, Banja Pribojska », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 30 juin 2016)
  3. (sr) « Priboj - iz kulturno istorijske baštine » [PDF], sur http://www.novavizija.org, Nova Vizija (consulté le 30 juin 2016) - Avec quelques photographies du trésor
  4. (sr) « Riznica manastira », sur http://www.pribojskabanja.rs, Site de Pribojska Banja (consulté le 30 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]