Monastère de Krupa na Vrbasu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Krupa na Vrbasu
Image illustrative de l’article Monastère de Krupa na Vrbasu
Présentation
Nom local Манастир Крупа на Врбасу
Culte orthodoxe serbe
Type monastère
Rattachement Éparchie de Banja Luka
Fin des travaux XIIIe-XIVe siècles
Protection Monument national
Géographie
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
République serbe de Bosnie
Ville Krupa na Vrbasu
Coordonnées 44° 36′ 51″ nord, 17° 08′ 10″ est

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

(Voir situation sur carte : Bosnie-Herzégovine)
Monastère de Krupa na Vrbasu

Le monastère de Krupa na Vrbasu (en serbe cyrillique : Манастир Крупа на Врбасу ; en serbe latin : Manastir Krupa na Vrbasu) est un monastère orthodoxe serbe situé à proximité de Banja Luka, la capitale de la République serbe de Bosnie (Bosnie-Herzégovine), sur le territoire du village de Krupa na Vrbasu. Il relève de l'éparchie de Banja Luka, une subdivision de l'Église orthodoxe serbe. Le monastère est inscrit sur la liste provisoire des monuments nationaux de Bosnie-Herzégovine[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monastère Saint-Élie de Krupa na Vrbasu est situé à 25 km de Banja Luka, sur la route qui conduit à Mrkonjić Grad. Il se trouve non loin de la rivière Krupa et à proximité de l'ancienne forteresse médiévale de Greben.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'intérieur de l'église Saint-Élie

L'origine du monastère reste quelque peu incertaine. Selon certaines légendes, elle pourrait remonter à Stefan Nemanja, un souverain serbe de la seconde moitié du XIIe siècle, mais, plus probablement, le monastère aurait été fondé en 1317 par des moines venus du monastère de Krupa en Dalmatie. Partiellement abandonné à la fin du XVIIe siècle au cours des guerres austro-turques, une église en bois y fut construite et l'ensemble monastique resta en ruines jusqu'au départ définitif des Ottomans après 1878[2]. En 1889, l'église Saint-Élie fut reconstruite avec l'autorisation des autorités austro-hongroises, alors maîtresses de la Bosnie-Herzégovine, et sous l'autorité du métropolite Sava, avec la participation de la population et des paroisses locales et avec l'aide des moines du monastère voisin de Gomionica.

En 1914, lors de la Première Guerre mondiale, le monastère fut une nouvelle fois incendié[2]. L'église fut à nouveau relevée mais, en 1941, les Oustachis croates l'incendièrent à nouveau ; le toit de l'édifice s'écroula et l'iconostase fut endommagée. L'ensemble monastique est actuellement en cours de restauration et de reconstruction[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Architecture de l'église[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Élie se caractérise par un plan basilical à nef unique prolongé d'une abside semi-circulaire. Sa longueur est de 24 m pour une largeur de 12 m.

Autre vue de l'église

Autres[modifier | modifier le code]

Le konak du monastère

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Manastir sv. Ilije - Krupa na Vrbasu », sur http://kons.gov.ba (consulté le 22 mars 2015)
  2. a b et c (sr) « Manastir Krupa na Vrbasu », sur http://www.znanje.org (consulté le 22 mars 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]