Monastère de la Sainte-Trinité (Kikinda)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monastère de la Sainte-Trinité.

Monastère de la Sainte-Trinité
Image illustrative de l’article Monastère de la Sainte-Trinité (Kikinda)
L'église du monastère
Présentation
Nom local Манастир Свете Тројице у Кикинди
Manastir Svete Trojice u Kikindi
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie du Banat
Début de la construction 1885
Fin des travaux 1887
Style dominant Néo-baroque
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Province Voïvodine
District Banat septentrional
Ville Kikinda
Coordonnées 45° 49′ 08″ nord, 20° 28′ 04″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de la Sainte-Trinité

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de la Sainte-Trinité

Le monastère de la Sainte-Trinité (en serbe cyrillique : Манастир Свете Тројице ; en serbe latin : Manastir Svete Trojice) est un monastère orthodoxe serbe situé à Kikinda dans la province de Voïvodine et dans le district Banat septentrional en Serbie.

Ce monastère abrite une communauté de religieuses.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère de la Sainte-Trinité est situé dans le « cimetière de Melina » (en serbe : Melino groblje)[1]. Il a été fondé par Melanija Nikolić, qui a donné son nom au cimetière[1],[2],,[3]. La première pierre du monastère a été posée en 1885, en présence de l'évêque de l'éparchie du Banat et de l'éparchie de Timișoara Georgije Branković ; l'église a été consacrée le .

Autre vue du monastère

L'intérieur de l'église et notamment l'autel sont caractéristiques du style baroque ; l'église abrite huit fresques et huit médaillons. Des mosaïques représentent les archanges Michel et Gabriel. L'iconostase et les murs ont été peints par Đura Pecić, un artiste originaire de la région de la Bačka.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr) « Manastir Svete Tojice », sur http://www.eparhijabanatska.rs, Site de l'éparchie du Banat (consulté le 22 mai 2016)
  2. (sr) « Manastir Svete Tojice », sur http://www.manastiri.rs, Manastiri (consulté le 22 mai 2016)
  3. (sr) « Manastir Svete Tojice », sur http://www.manastiri-crkve.com, Manastiri-Crkve (consulté le 22 mai 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]