Monastère d'Iverica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère d'Iverica
Image illustrative de l’article Monastère d'Iverica
L'église du monastère d'Iverica
Présentation
Nom local Манастир Иверица
Manastir Iverica
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Niš
Début de la construction XVe siècle ?
Autres campagnes de travaux 1896 (reconstruction)
Protection Monument culturel protégé
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Nišava
Ville Niš-Niška Banja
Localité Ostrovica
Coordonnées 43° 18′ 51″ nord, 22° 07′ 25″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère d'Iverica

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère d'Iverica

Le monastère d'Iverica (en serbe cyrillique : Манастир Иверица ; en serbe latin : Manastir Iverica) est un monastère orthodoxe serbe situé à Ostrovica, dans le district de Nišava et sur le territoire de la Ville de Niš en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (identifiant no SK 238)[1].

Le monastère est dédié à la sainte Parascève[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère se trouve à l'entrée de la gorge de Sićevo, sur la rive droite de la rivière Nišava, à proximité du village d'Ostrovica[2].

Peu d'éléments sont connus sur les débuts du monastère. Au XVe siècle, poussés par l'avancée ottomane, de nombreux moines du mont Athos vinrent se réfugier dans la région, au point que le prêtre Petar Gagulić parle de la gorge de Sićevo comme d'une grande « colonie monastique » comptant une vingtaine de monastère, d'ermitages et d'églises. Parmi les monastères figurait celui de la Sainte-Parascève, détruit par les Turcs qui, selon la tradition, y ont enterré douze jeunes filles[2].

L'actuel monastère a été reconstruit en 1896. L'église est dépourvue de fresques mais elle abrite une iconostase datant de la reconstruction ; elle a été réalisée par Milutin Marković de Niš. À proximité de l'édifice, un clocher a été érigé en 1898. Très récemment un konak a également été construit[2].

L'intérieur de l'église avec l'iconostase

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :