Monastère de Smilovci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère de Smilovci
Image illustrative de l’article Monastère de Smilovci
L'église du monastère de Smilovci
Présentation
Nom local Манастир Смиловци
Manastir Smilovci
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Niš
Début de la construction Fin du XVIIe siècle
Autres campagnes de travaux 1839
Protection Monument culturel protégés
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Pirot
Municipalité Dimitrovgrad
Localité Smilovci
Coordonnées 43° 04′ 59″ nord, 22° 50′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère de Smilovci

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère de Smilovci

Le monastère de Smilovci (en serbe cyrillique : Манастир Смиловци ; en serbe latin : Manastir Smilovci) est un monastère orthodoxe serbe situé à Smilovci, dans le district de Pirot et dans la municipalité de Dimitrovgrad en Serbie. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (identifiant no SK 1054)[1].

Le monastère est dédié à saint Cyr et à sainte Julitte[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le monastère est situé sur les pentes du mont Vidlič, à 1 004 m d'altitude[2].

Selon certaines hypothèses, il aurait été construit au Xe ou au XIe siècle ; en revanche, l'higoumène Arsenije Kuršumnin, qui a écrit la Chronique du monastère, le fait remonter à la fin du XVIIe siècle et affirme qu'il a été fondé par les Aroumains qui vivaient alors aux alentours du village de Smilovci. Le monastère a été endommagé par les Turcs et il est resté en ruine jusqu'en 1839[2].

En 1839, le maître architecte Nikola de Boljev Dol a construit l'église actuelle sur les fondations de l'ancien édifice détruit ; la même année a été bâti un grand konak pour les besoins de la vie monastique. Après la Première Guerre mondiale et la révolution d'Octobre, en 1925, 40 nonnes russes de Bessarabie sont venues s'installer dans le monastère et, en 1930, elles y ont été remplacées par des moines venus des monastères de Temska et de Divljana[2].

L'église actuelle est construite en pierres de taille et possède un toit recouvert de plaques de pierre. Elle abrite une iconostase peinte par Jovan Nikolov. Le konak, constitué d'un rez-de-chaussée et d'un étage, dispose d'une cuisine, d'une salle à manger et de sept cellules[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Nepokretna kulturna dobra » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 17 juillet 2016)
  2. a b c d et e (sr) « Manastir Smilovci », sur http://eparhijaniska.rs, Site de l'éparchie de Niš (consulté le 17 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]