Pierre-André Périssol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre-André.
Pierre-André Périssol
Image illustrative de l'article Pierre-André Périssol
Fonctions
Maire de Moulins
En fonction depuis le
(22 ans, 5 mois et 18 jours)
Élection
Prédécesseur Paul Chauvat
Président de la Communauté
d'agglomération de Moulins
En fonction depuis le
(17 ans et 16 jours)
Élection
Prédécesseur création de la collectivité
Ministre puis ministre délégué
chargé du Logement

(2 ans et 15 jours)
Président Jacques Chirac
Gouvernement Alain Juppé I et II
Prédécesseur Hervé de Charette
Successeur Louis Besson
Député de l'Allier
Élu dans la 1re circonscription

(5 ans et 1 jour)
Prédécesseur François Colcombet
Successeur Guy Chambefort

(2 ans, 2 mois et 15 jours)
Prédécesseur François Colcombet
Successeur Guy Canard
Vice-président du Conseil
régional d'Auvergne

(4 ans, 9 mois et 11 jours)
Élection 16 mars 1998
Président Valéry Giscard d'Estaing
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Nice
Résidence Moulins

Pierre-André Périssol est un homme politique français né le à Nice (Alpes-Maritimes). Son nom est communément associé en France à l'amendement éponyme autorisant des abattements fiscaux afin de favoriser l'investissement dans la construction de logements neufs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Polytechnicien (promotion 1966), il fut ministre délégué auprès du ministre de l'Équipement, du Logement, des Transports et du Tourisme, chargé du Logement, dans le gouvernement d'Alain Juppé, et à deux reprises député de la 1re circonscription de l'Allier.

Il est maire de Moulins (Allier) depuis 1995, réélu dès le premier tour avec 63,31 % des voix pour un quatrième mandat le [1], et président de sa communauté d'agglomération.

En , il est nommé président du conseil d'administration de l'Agence française de développement[2],[3], pour un mandat de 3 ans.

Franc-maçon, il est membre de la Loge «La Tierce Sacrée n°777», appartenant à la Grande Loge nationale française[4]

Mandats[modifier | modifier le code]

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

Maire de Moulins[modifier | modifier le code]

Il est à l'origine et également le principal instigateur de l'implantation du Centre National du Costume de Scène (CNCS) dans le quartier Villars sur la rive gauche de l'Allier à Moulins.

Son équipe municipale a entrepris depuis 2008, un chantier sans précédent de rénovation du centre-ville de Moulins.

Activités civiles[modifier | modifier le code]

Il a également été de 1988 à 1993 le président du Crédit Immobilier de France, et de 1980 à 1993 le dirigeant et actionnaire d'une de ses principales filiales parisiennes, le groupe Arcade.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]