Pierre Pasquini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasquini.

Pierre Pasquini
Fonctions
Ministre des Anciens Combattants et Victimes de guerre
ministre délégué à partir du

(2 ans et 15 jours)
Président Jacques Chirac
Premier ministre Alain Juppé
Gouvernement Juppé (1)
Juppé (2)
Prédécesseur Philippe Mestre
Successeur Jean-Pierre Masseret
Député de la 2e circonscription de la Haute-Corse

(6 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection 12 juin 1988
Réélection 28 mars 1993
Législature IXe législature
Xe législature
Groupe politique RPR
Prédécesseur Aucun (scrutin proportionnel)
Successeur Paul Patriarche

(3 ans, 1 mois et 19 jours)
Élection 19 mars 1978
Législature VIe législature
Groupe politique RPR
Successeur Jean-Paul Luisi
Député de la Haute-Corse

(2 ans, 1 mois et 12 jours)
Élection 16 mars 1986
Législature VIIIe législature
Groupe politique RPR
Député de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes

(8 ans, 3 mois et 24 jours)
Élection 30 novembre 1958
Réélection 25 novembre 1962
Législature Ire législature
IIe législature
Groupe politique UNR
UNR-UDT
Prédécesseur Aucun
Successeur Virgile Barel
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sétif (Algérie)
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Nice (France)
Nationalité Française
Profession Avocat

Pierre Pasquini, né le à Sétif (Algérie) et décédé le 1er mars 2006 à l'hôpital de l'Archet à Nice (Alpes-Maritimes), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaulliste historique et ancien résistant, Pierre Pasquini est né le à Sétif en Algérie[1].

Licencié en droit et en lettres, il s'était engagé au cours de la Seconde Guerre mondiale dans les Forces françaises libres et avait participé aux campagnes de Tunisie, d'Italie et de France. Sa bravoure lui avait valu de recevoir la croix de guerre 1939-1945 et de la médaille de la France libre.

Avocat au barreau de Nice, il avait été élu pour la première fois député UNR de la première circonscription des Alpes-Maritimes en 1958. Il siège sans discontinuer à l'Assemblée nationale jusqu'en 1967. Il est de nouveau député de 1978 à 1981, élu dans la deuxième circonscription de Haute-Corse[2], et de 1986 à 1993 sera constamment réélu sous l'étiquette du RPR. Le 18 mai 1995, il est nommé ministre des Anciens combattants et Victimes de guerre dans le gouvernement Alain Juppé I. Le 7 novembre 1995, il est reconduit dans le gouvernement Alain Juppé II en tant que ministre délégué chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre. Il restera à ce poste jusqu'au 2 juin 1997.

Membre du comité central du RPR en 1984, conseiller régional de Corse de 1983 à 1986, il est maire de L'Île-Rousse en Haute-Corse de 1971 à 2001.

Commandeur de la Légion d'honneur, c'est lui qui a conduit la première mission parlementaire envoyée en République populaire de Chine par le général de Gaulle.

Marié et père de deux enfants, il est l'auteur de deux comédies dramatiques, Virginie et Le Guérisseur, et d'un ballet intitulé Vol nuptial. Il a également publié, en 2002, L'éclatement de la société française (éditions du Rocher) où il porte un « regard sans concessions sur ce que sont devenues les structures de notre pays ».

Il décède le à l'âge de 85 ans à l'hôpital de l'Archet à Nice. Les causes de son décès n'ont pas été précisées.

Synthèse des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]