Monument national et réserve nationale Craters of the Moon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument national et réserve Craters of the Moon
(en) Craters of the Moon National Monument and Preserve
Image illustrative de l'article Monument national et réserve nationale Craters of the Moon
Catégorie UICN III (monument naturel)
Identifiant 1027
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Idaho Idaho
Coordonnées 43° 09′ 15″ nord, 113° 28′ 52″ ouest
Superficie 2 985,65 km2, répartis en :
Monument national [NPS][1] :
216,79 km2
Monument national [BLM][2] :
1 106,68 km2
Réserve nationale[1] :
1 662,18 km2
Création
(Monument national)

(Réserve nationale)
Administration National Park Service
Bureau of Land Management

Géolocalisation sur la carte : Idaho

(Voir situation sur carte : Idaho)
Monument national et réserve Craters of the Moon(en) Craters of the Moon National Monument and Preserve

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Monument national et réserve Craters of the Moon(en) Craters of the Moon National Monument and Preserve

Géolocalisation sur la carte : Amérique du Nord

(Voir situation sur carte : Amérique du Nord)
Monument national et réserve Craters of the Moon(en) Craters of the Moon National Monument and Preserve

Le monument national et réserve nationale Craters of the Moon (en anglais Craters of the Moon National Monument and Preserve) est un espace protégé au titre de monument national américain, situé sur la plaine du Snake, dans le centre de l'Idaho. Il s'étend sur les comtés de Blaine, Butte, Lincoln, Minidoka et Power.

Historique et description[modifier | modifier le code]

Une première zone est classée le [3] et agrandie au début des années 2000 pour s'étendre sur une superficie de 750 000 acres soit environ 3 000 km2[4].

Ce site contient trois grandes coulées de lave qui s'étendent le long du rift de l'Idaho. On peut y observer des moulages d'arbre brûlés : la lave en fusion entoure l'arbre, refroidit suffisamment vite pour imprimer les motifs de l'écorce mais assez pour ne pas carboniser l'arbre.

Craters of the Moon comporte également des tubes de lave, formés par le refroidissement superficiel de la lave qui constitue une grotte cylindrique dans laquelle la lave en fusion continue à s'écouler puis à s'évacuer.

La bonne conservation du site est due à sa jeunesse géologique (Holocène) : il s'est formé entre -15 000 et −2 000 ans.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « National Park Service: Listing of Acreage as of 09/30/2009 », sur National Park Service, (consulté le 20 janvier 2010), p. 2.
  2. « National Landscape Conservation System National Monuments », sur Bureau of Land Management (consulté le 20 janvier 2010).
  3. http://www.nps.gov/crmo/historyculture/index.htm
  4. Brochure de Craters of the Moon, édité par le National Park Service

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]