Océano-Américains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les minorités image illustrant les États-Unis image illustrant l’Océanie
Cet article est une ébauche concernant les minorités, les États-Unis et l’Océanie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Océano-Américains
Populations significatives par région
Alaska, Californie, Hawaï, Oregon, Texas, Nevada, Utah, Washington 540 000[1]
Autres
Régions d’origine Océanie
Langues Anglais américain, Carolinien, Chamorro, Fidjien, Hawaïen, Marshallais, Samoan, Tongien, Langues polynésiennes, Autres
Religions Christianisme en particulier la confession de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, Catholicisme
Ethnies liées Habitants des Îles du Pacifique
Description de cette image, également commentée ci-après

Zones de grande culture de l'Océanie : la Micronésie, la Mélanésie et la Polynésie.

Les Océano-Américains (en anglais : Oceanian Americans) ou Américains des îles du Pacifique (en anglais : Pacific Islands Americans) représentent le « groupe racial »[2] le plus modeste selon le recensement des États-Unis de 2010, avec 540 013 individus recensés, soit 0,2 % de la population des États-Unis[3]. Ils sont concentrés pour la plupart à Hawaï, en Alaska, et dans une moindre mesure sur la côte ouest des États-Unis, notamment en Californie.

Définition[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du recensement de 2000-2010 des États-Unis, l'expression « Hawaïen de souche ou autre océanien » (Native Hawaiian or other Pacific Islander) désigne « les personnes ayant des origines parmi les peuples autochtones de Hawaï, Guam, Samoa ou d'autres îles de l'océan Pacifique. […] Elles ont un héritage culturel polynésien, micronésien ou mélanésien ». Le Bureau du recensement considère les Américains d'origine philippine, indonésienne, taïwanaise et japonaise comme Asio-Américains, même si ces groupes ont des origines ethniques parmi des îles bordant l'océan Pacifique. La définition officielle de Pacific Islander semble donc désigner essentiellement les individus ayant des origines hawaïennes ou dans les îles de la région parfois appelée Océanie lointaine.

Il est aussi à noter que dans les précédents recensements et dans certains contextes non officiels, les Américains d'origine océanienne sont parfois considérés comme asio-américains (à l'exception des Hawaïens de souche), et que certains Américains d'origine philippine se définissent parfois comme Pacific Islanders.

Le fait que les Américains d'origine océanienne soient combinés dans les chiffres du recensement avec les asio-américains qui comptent les groupes ethniques possédant les revenus et les niveaux d'éducation les plus hauts de tous les groupes américains ne doit pas masquer le fait que ce groupe a dans son ensemble des revenus et un niveau d'éducation bien inférieur à ceux d'autres asio-américains. Dans les districts scolaires comme celui de Seattle, les écoliers d'origine océanienne ont des notes et des résultats bien plus proches de ceux de leurs homologues afro-américains que ceux des asio-américains. Bien qu'il existe de nombreux programmes et de nombreuses études consacrés aux écoliers afro-américains, peu d'études se sont penchées sur les problèmes des enfants d'origine océanienne à ce jour.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Année Population d'Océano-Américains Population des États-Unis Part d'Océano-Américains
2000 398 835 281 421 906 0,14 %
2010 540 013 308 745 538 0,17 %

Personnalités[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Overview of Race and Hispanic Origin: 2010 », US Census Bureau
  2. Au sens où l'entendent le Bureau du recensement des États-Unis et le Bureau de la gestion et du budget américain.
  3. (en) « Overview of Race and Hispanic Origin: 2010 », US Census Bureau

Voir aussi[modifier | modifier le code]