Recensement des États-Unis de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Recensement des États-Unis de 2020
Description de l'image Seal of the United States Census Bureau.svg.
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date

Le 24e recensement des États-Unis (en anglais : 2020 United States Census ou Census 2020) est réalisé par le bureau du recensement des États-Unis pour recenser la population résidente aux États-Unis au .

Introduction[modifier | modifier le code]

Constitutionnellement, le gouvernement fédéral américain est tenu d'organiser un recensement de la population tous les dix ans. Un recensement est ainsi organisé depuis 1790, le dernier s'étant tenu en 2010. La participation au recensement fédéral est légalement obligatoire suivant le Titre 13 (en) du Code des États-Unis[1].Suivant la règle des 72 ans, les informations personnelles identifiables seront disponible à partir de 2092[2]. Ce recensement sert entre autres à déterminer le nombre de districts congressionnels, qui sont les circonscriptions électorales pour l'élection à la Chambre des représentants, la chambre basse du Congrès américain.

Polémiques[modifier | modifier le code]

En mars 2018, le département du Commerce des États-Unis, dont dépend le Bureau du recensement, annonce qu'il compte ajouter une question relative à la citoyenneté lors du prochain recensement, une première depuis le recensement de 1950. Le Parti démocrate accuse l'administration Trump de vouloir décourager la participation des immigrés et ainsi faire artificiellement baisser la population d'États ou de régions favorables aux démocrates pour in fine leur faire perdre des sièges au Congrès ainsi que des fonds fédéraux[3],[4].

11 États (Connecticut, Delaware, Illinois, Massachusetts, New Jersey, Nouveau-Mexique, Oregon, Pennsylvanie, Rhode Island, Washington, Californie) ont affirmé qu'ils engageraient des poursuites pour bloquer cette question[5]. Le 11 janvier 2019, un juge du la Cour de district des États-Unis pour le district Sud de New York a invalidé cette question. C'est la première décision judiciaire sur cette question[6].

Un projet de questionnaire ajoutait aussi pour la première fois une question relative à l'orientation sexuelle et au genre des résidents américains. L'administration prend cependant la décision de seulement répertorier les couples de même sexe ou de sexe opposé, également une première. Ce revirement est critiqué par les associations LGBT qui estiment qu'il échoue à prendre en compte les personnes célibataires, bisexuelles et transgenres[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « U.S. Code: Title 13. CENSUS », sur LII / Legal Information Institute (consulté le 23 janvier 2019)
  2. (en) US Census Bureau, Census History Staff, PIO, « The "72-Year Rule" - History - U.S. Census Bureau », sur Census.gov (consulté le 26 octobre 2015)
  3. (en) Carolyn McAtee Cerbin, « Citizenship question to be put back on the 2020 Census for first time in 70 years », sur usatoday.com, (consulté le 18 avril 2018).
  4. (en) Dartunorro Clark, « Trump wants to ask about citizenship on the census. Here's why the U.S. stopped in 1960. », sur nbcnews.com, (consulté le 18 avril 2018).
  5. (en) Michael Wines et Emily Baumgaertner, « At Least Twelve States to Sue Trump Administration Over Census Citizenship Question », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018)
  6. (en) Hansi Lo Wang, « Judge Orders Trump Administration To Remove 2020 Census Citizenship Question », NPR,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2019)
  7. (en) Yas Necati, « The 2020 US census will fail to recognise all LGBT+ people who aren't currently in a same sex relationship », sur independent.co.uk, (consulté le 18 avril 2018).