Îles mineures éloignées des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les îles mineures éloignées des États-Unis[1], en anglais United States Minor Outlying Islands, sont neuf îles et atolls des États-Unis situés dans l'océan Pacifique à l'exception d'une île dans la mer des Caraïbes. Il ne s'agit pas d'un territoire des États-Unis mais d'un ensemble servant à regrouper ces îles par commodité et dans un but statistique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de localisation des îles mineures éloignées des États-Unis situées dans l'océan Pacifique.

Les îles mineures éloignées des États-Unis sont[1] :

Tous ces atolls et îles sont situés dans l'océan Pacifique sauf l'île de la Navasse qui est baignée par la mer des Caraïbes[1]. Aucune ne dépasse 8 km2 de superficie. Les 316 habitants de ces îles, tous militaires ou scientifiques, sont situés sur l'atoll Johnston à l'exception d'un habitant sur Wake[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ces îles et atolls sont inhabités lorsqu'ils sont progressivement occupés par les États-Unis entre 1859 et 1899 puis annexés dans la deuxième moitié du XIXe siècle avec le Guano Islands Act dans le but d'y exploiter le guano.

La souveraineté américaine est contestée sur l'île de la Navasse revendiquée par Haïti et sur Wake réclamée par les îles Marshall.

Administration[modifier | modifier le code]

Ces îles et atolls constituent des territoires non organisés, c'est-à-dire sans gouvernement local, et, à l'exception de l'atoll Palmyra, des territoires non incorporés, c'est-à-dire que la constitution des États-Unis n'y est pas forcément appliquée en totalité.

Les îles dans l'océan Pacifique sont entourées de grandes Zones économiques exclusives.

Selon la norme ISO 3166-1, les îles mineures éloignées des États-Unis sont collectivement représentées par le code à deux lettres UM.

Les îles mineures éloignées des États-Unis utilisent les timbres postaux des États-Unis, sans surcharge.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) Commission nationale de toponymie, conseil national de l'information géographique, Pays indépendants et capitales du monde : Entités géopolitiques dépendantes au 01.06.2006,‎ 24 avril 2006, 10 p. (lire en ligne), p. 7
  2. (en) United States Summary: 2000 : Population and Housing Unit Counts, US Census Bureau,‎ 2000 (lire en ligne), p. 43

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :