Parti populiste (États-Unis, 1891-1908)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parti populiste
(en) Populist Party
Présentation
Fondation 1891
Fusion de Alliance des fermiers (en)
Parti Greenback
Disparition 1908
Fusionné dans Parti démocrate
Positionnement Gauche
Idéologie Agrarisme
Bimétallisme
Populisme
Couleurs Vert

Le Parti populiste (Populist Party) a longtemps été le troisième parti politique des États-Unis, représenté par le vert dans les couleurs attribuées aux partis politiques américains. Fondé en 1876 par les milieux paysans américains, il eut son heure de gloire en 1892 quand son candidat aux présidentielles James B. Weaver rafla plusieurs États, dont l'Idaho, le Colorado, le Kansas et le Nevada ainsi qu'une part de l'Oregon et du Dakota du Nord. Il cessa toute activité en 1908.

Le parti défendait l'abandon de l'étalon-or, la lutte contre les monopoles, ou encore la nationalisation des chemins de fer[1].

Une partie de ses idées, après sa disparition, se sont retrouvées dans le Parti socialiste d'Amérique, dans le New Deal des années 1930 et 1940, ou encore dans les campagnes présidentielles de 2016 et 2020 de Bernie Sanders[2].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Résultats à l'élection présidentielle[3]
Année Candidat Vote populaire Grands électeurs
Voix %
1892 James B. Weaver 1 041 028 8,5 22
Résultats du Greenback Party à la Chambre des représentants et au Sénat
Année Chambre des représentants Sénat
% Voix Sièges % Voix Sièges
1890
8 / 332
1 / 85
1892
11 / 356
3 / 88
1894
11 / 357
4 / 88
1896
22 / 357
5 / 90
1898
6 / 357
4 / 90
1900
5 / 357
4 / 90

Héritage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Frank, « Les populistes américains contre le lobby des médecins », sur Le Monde diplomatique,
  2. Thomas Frank, « Les populistes américains contre le lobby des médecins », sur Le Monde diplomatique,
  3. (en) « United States Presidential Election Results », sur uselectionatlas.org