Recensement des États-Unis de 1890

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Recensement des États-Unis de 1890
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date 1er juin 1890
Nombre d'habitants 62 979 766
Évolution (en %) en augmentation 25.5%
Ville la plus peuplée New York (1 515 301 habitants)

Le recensement des États-Unis de 1890 est le 11e recensement américain et fut lancé le 2 juin 1890. Il établit que le pays comptait alors 62 979 766 habitants[1], en augmentation de 25,5% par rapport au dernier recensement de 1880 avec alors 50 189 209 habitants. Les données montrèrent la disparition de la « Frontière américaine ». Ce recencement montra également que 248 253 Amérindiens vivaient alors aux États-Unis, en baisse par rapport aux 400 764 Amérindiens identifiés lors du recensement de 1850[2].

C'est à l'occasion du recensement de 1890 que furent utilisées pour la première fois les cartes perforées automatiquement inventées par l'Américain Herman Hollerith, ouvrant la voie à l'industrie mécanographique, ancêtre de l'informatique actuelle[3] (Hollerith avait été mandaté suite à la longueur — 8 ans — de traitement du précédent recensement).

Une partie des relevés de ce recensement fut détruite dans un incendie en 1921 dans les sous-sols du bâtiment du département du Commerce (aujourd'hui l'Herbert C. Hoover Building) à Washington DC (par le feu mais surtout par l'eau et les fumées) mais également plus tard par destruction : le chef de la bibliothèque du Congrès, qui faisait alors office d'archives nationales, n'ayant pas jugé utile de conserver le reste (les Archives nationales américaines ne seront créées que 13 ans plus tard). Des fragments des relevés de ce recensement existent seulement dans les États d'Alabama, de Georgie, d'Illinois, du Minnesota, du New Jersey, de New York, de la Caroline du Nord, de l'Ohio, du Dakota du Sud, du Texas et du district de Columbia.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « History: 1890 Fast Facts », U.S. Census Bureau
  2. Brian W. Dippie, The Vanishing American: White Attitudes and U.S. Indian Policy, Middleton, CT, Wesleyan University Press, (ISBN 0-8195-5056-6), ?? The data yielded by this census provided strong evidence that the United States' policies towards Native Americans had had a significant impact on the enumeration of the census in the second half of the 19th century. US domestic policy combined with wars, genocide, famine, disease, a declining birthrate, and exogamy (with the children of biracial families declaring themselves to be white rather than Indian) accounted for the decrease in the enumeration of the census. Frank Chalk et Kurt Jonassohn, The History and Sociology of Genocide: Analyses and Case Studies, New Haven, Yale University Press, (ISBN 0-300-04446-1)
  3. Revue Interstices, L'invention de la mécanographie