Culture en Guyane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Culture de la Guyane)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Guyane image illustrant un élément culturel
Cet article est une ébauche concernant la Guyane et un élément culturel.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Plus que de la culture de Guyane c'est des cultures de Guyane qu'il convient de parler. En effet, chaque communauté du territoire a conservé des éléments qui lui sont propres et très peu d'éléments sont communs à l'ensemble des communautés. Plusieurs raisons peuvent être avancées à l'existence de cette mosaïque culturelle, en particulier l'isolement des différentes communautés anciennement installées (par exemple les bushinengués du Maroni) ou leur arrivée récente (moins de 50 ans) en Guyane.

Le Français est la langue principale mais on peut retrouver des langues locales tel que le Créole guyanais, les langues amérindiennes, le taki taki et le saramaka.

La majorité de la population est catholique.

Arts et expression picturale[modifier | modifier le code]

Les Tembés font partie de l'art guyanais apprécié par la population. Beaucoup sont réalisés à la main.

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Le Djokan est un art martial guyanais créer par Yannick Théolade.

Littérature et oralité[modifier | modifier le code]

En Guyane beaucoup de festivals de conteurs sont organisés, ce sont souvent des contes traditionnels racontés en Créole guyanais.

Manifestations et festivités[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Carnaval de Guyane.

Le Carnaval est l'un des événements majeurs de Guyane. Il se déroule, les après-midi de dimanche, entre l'Épiphanie au début de janvier, et le Mercredi des Cendres en février ou mars. Des groupes déguisés selon la thématique de l'année, y défilent autour de chars décorés, au rythme des percussions et des cuivres. La préparation des groupes dure des mois avant le carnaval. Les groupes défilent devant des milliers de spectateurs qui s'amassent sur les trottoirs et les gradins aménagés pour l'occasion.

Puis, au début de soirée, les touloulous et tololos se rendent dans les dancings.

Musiques[modifier | modifier le code]

Il existe en effet plusieurs rythmes et danses dont les principaux sont le : Kasékò, Grajé, Léròl (et la danseLaboulanjèr), Kanmougwé ou Kamougé, Débòt ou Débò, Grajévals, Béliya et Labasyou.

Costumes[modifier | modifier le code]

Les afro-guyanais possèdent un costume pour danser le kaséko et un autre pour danser le Awasa (le Awasa est une danse que les bushinenge ont inventée). Les amérindiens, un costume composé de tissu et de perles.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Cuisine guyanaise et Manioc en Guyane.

La gastronomie guyanaise est riche des différentes cultures qui se mélangent en Guyane, les restaurants chinois côtoient les restaurants créoles dans les grandes villes comme CayenneKourou et Saint Laurent du Maroni. La gastronomie guyanaise à l'origine concernait les cuisines créoles, bushi-nengues, et amérindiennes. Toutes ces cuisines ont plusieurs ingrédients en commun :

  • le manioc
  • le poisson boucané
  • le poulet boucané

Il y a aussi de nombreux mets typiquement guyanais tel que le bouillon d'awara, Dizé milé, Comtesse (sablé), le Kalawang ou encore le fameux fricassée d'iguane.

Savoir-faire et artisanat[modifier | modifier le code]

Religions[modifier | modifier le code]

La majorité de la population est catholique, mais il y a aussi des évangéliques, des témoins de Jéhovah et quelques musulmans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Géry, Alexandra Mathieu et Christophe Gruner, Les abandonnés de la République : vie et mort des Amérindiens de Guyane française, A. Michel, Paris, 2014, 341 p. (ISBN 978-2-226-25695-9)
  • Catherine Le Pelletier, Littérature et société : la Guyane, Ibis rouge, Matoury, 2014, 348 p. (ISBN 978-2-8445-0441-8) (texte remanié d'une thèse)
  • Bernard Montabo et Léon Sanite, Guide encyclopédique de la Guyane : découvrir, comprendre, venir, Éd. Orphie, Chevagny-sur-Guye, 2013, 511 p. (ISBN 978-2-87763-781-7)
  • Huguette Tibodo (et al.), Costumes traditionnels créoles guyanais : Entre histoire & mémoire, Éditions Plume Verte, Madrid, 2014, 176 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :