Académie des Antilles et de la Guyane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'académie des Antilles et de la Guyane est, dans le système éducatif français, une académie disparue qui était compétente sur les départements d'outre-mer des Antilles (Guadeloupe et Martinique) et de la Guyane.

Elle a existé à compter du 1er septembre 1973[1]. Auparavant, l'administration de l'Éducation nationale sur les territoires correspondants était assurée par des vice-rectorats.

En 1974, le siège de son rectorat a été fixé à Fort-de-France, en Martinique, et celui de sa chancellerie à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe[2].

Elle a disparu à compter du 1er janvier 1997, lorsqu'elle a été scindée en trois académies distinctes, pour chacun des départements la constituant[3] : académie de la Guadeloupe, académie de la Martinique et académie de la Guyane.

Historique des recteurs[modifier | modifier le code]

Les recteurs de l'académie des Antilles et de la Guyane ont été successivement[réf 1],[réf 2] :

Recteur Décret de nomination
Jean-Pierre Lassale 31 août 1973 [4]
François Doumenge 23 juillet 1976 [5]
Jean-Pierre Chaudet 15 juin 1979 [6]
Bertène Juminer 31 décembre 1981 [7]
Gabriel Catayée 18 février 1987 [8]
Claude Lambert 17 août 1988 [9]
Michel Heon 28 mai 1990 [10]
Jean-Pierre Doumenge 24 mars 1994 [11]
Michèle Rudler 18 janvier 1996 [12]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Roblin, « Recteurs de l'académie des Antilles et de la Guyane », dans Joseph Jos (dir.) et Association des membres de l'ordre des Palmes académiques (dir.), La terre des gens sans terre : Petite histoire de l'école à la Martinique, 1635-1982, L'Harmattan, , 492 p. (ISBN 2-7475-4614-4, lire en ligne), p. 435.
  2. Sylvère Farraudière, L'école aux Antilles françaises : Le rendez-vous manqué de la démocratie, L'Harmattan, coll. « Histoire et mémoire de la formation », , 405 p. (ISBN 978-2-296-04881-2), p. 340, tableau 53.

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance :

  1. Décret no 73-847 du 31 août 1973 portant création de l'académie des Antilles et de la Guyane, JORF no 203 du 1er septembre 1973, p. 9526–9527.
  2. Décret no 74-563 du 24 mai 1974 fixant le siège du rectorat et de la chancellerie de l'académie des Antilles et de la Guyane, JORF no 125 du 28 mai 1974, p. 5819.
  3. Décret no 96-1147 du 26 décembre 1996 portant création des académies de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane, JORF no 302 du 28 décembre 1996, p. 19254, NOR MENG9603659D.
  4. Décret du 31 août 1973, JORF no 203 du 1er septembre 1973, p. 9527.
  5. Décrets du 23 juillet 1976, JORF no 171 du 24 juillet 1976, p. 4526–4527.
  6. Décret du 15 juin 1979, JORF no 138 du 16 juin 1979, p. 1426–1427.
  7. Décret du 31 décembre 1981, JORF no 3 du 5 janvier 1982, p. 168.
  8. Décret du 18 février 1987, JORF no 47 du 25 février 1987, p. 2154.
  9. Décret du 17 août 1988, JORF no 194 du 20 août 1988, p. 10588, NOR MENB8801489D.
  10. Décret du 28 mai 1990, JORF no 123 du 29 mai 1990, p. 6360, NOR MENB9001186D.
  11. Décret du 24 mars 1994, JORF no 71 du 25 mars 1994, p. 4551, NOR MENB9400554D.
  12. Décrets du 18 janvier 1996, JORF no 16 du 19 janvier 1996, p. 944, NOR MENB9600104D.

Voir aussi[modifier | modifier le code]