Plateau des Guyanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guyane (homonymie).

Plateau des Guyanes
Carte du bouclier guyanais
Carte du bouclier guyanais
Géographie
Altitude 2 995 m, Pico da Neblina
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau du Guyana Guyana
Drapeau de la France France (Guyane)
Drapeau du Suriname Suriname
Drapeau du Venezuela Venezuela
Géologie
Âge 2,5 à 1,9 milliard d'années (roches)
Trias (formation)
Le Tepuy Kukenan au Venezuela, un des plus hauts tepuys du massif.

Le bouclier guyanais ou plateau des Guyanes constitue une région d'Amérique du Sud, située sur la côte nord-est. Il s'agit d'une formation géologique formée au Précambrien, d'âge compris entre 2,5 et 1,9 milliard d'années[1]. Elle représente un des plus anciens massifs toujours visibles sur la planète, composé d'imposants plateaux d'altitude appelés tepuys. Des cascades impressionnantes, comme les Kaieteur Falls, les Kuquenan Falls et le Salto Angel, se jettent de ces plateaux.

Le plateau des Guyanes s'étend sur six pays ; d'ouest en est :

Le mont Roraima (situé à l'intersection des frontières du Guyana, du Venezuela et du Brésil) a longtemps été considéré comme le point culminant du plateau, avec 2 810 mètres d'altitude[2], mais il s'agit en fait du Pico da Neblina (2 995 m), situé sur la frontière entre le Brésil et le Venezuela.

La région est recouverte par la plus grande forêt vierge tropicale humide qui n'a pas encore été victime de la déforestation. La forêt guyanaise est de par sa nature, similaire à celle d'Amazonie, dont elle est un prolongement.

Elle comporte plusieurs parcs et zones protégées[3] : au Venezuela les parcs nationaux de Canaima, Parima Tapirapecó et Serranía La Neblina ; au centre du Guyana la forêt Iwokrama[4] et le parc national de Kaieteur et au Sud du pays les zones protégées de Kanuku[5] et de Kanashen ; au Suriname le parc Brownsberg et la réserve naturelle du Suriname central ; au Brésil les parcs nationaux du mont Roraima et des montagnes Tumucumaque, ce dernier étant dans la continuité du parc amazonien de Guyane française.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]