Culture du Pérou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mur inca

La culture du Pérou, pays d'Amérique du Sud façade pacifique, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses habitants (32 000 000, estimation 2017).

Habitant de Písac en costume local

Langues et peuples[modifier | modifier le code]

Tradition[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Cantutas de l'Île de Taquile, lac Titicaca, Pérou
Vigogne dans le désert d'Atacama
Rupicola peruviana (mâle)

Mythologies[modifier | modifier le code]

Mythes modernes[modifier | modifier le code]

  • Chamanisme, Ayahuasca (yagé)
  • Mythe Leguia (1919-1930)[2]
  • Mythe et réalité de l'oligarchie péruvienne, article de Jorge Bravo-Bresani (1969)[3]

Croyances[modifier | modifier le code]

Contes et légendes[modifier | modifier le code]

  • Leyendas de Perú

Pratiques[modifier | modifier le code]

Fêtes et jours fériés[modifier | modifier le code]


  • Jours fériés (dans l'ensemble du pays)
Date Nom français Nom local Remarques
mars-avril Jeudi et vendredi saints Jueves y viernes santos Date variable
1er mai Fête du Travail Dia del Trabajo
24 juin Jour du Paysan Dia del Campesino
29 juin Saint Pierre et Saint Paul San Pedro y San Pablo
28 et Jour de l’indépendance Dia de la Independencia , "Le Pérou est libre et indépendant..."
30 août Fête de Sainte Rose de Lima Fiesta de Santa Rosa Première sainte du Nouveau Monde, né en 1586
8 octobre Combat d'Angamos Combate de Angamos , Commémoration de la mort de Miguel Grau, héros national
1er novembre Toussaint Dia de todos los Santos
8 décembre Jour de la Vierge (Immaculé Conception) Dia de Inmaculada Concepción

Société[modifier | modifier le code]

Groupes humains[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Noms[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]


État[modifier | modifier le code]

Stéréotypes[modifier | modifier le code]

Arts de table[modifier | modifier le code]

Alpaga à la sauce de groseilles du Pérou, un exemple évocateur de la cuisine novoandine

Cuisine[modifier | modifier le code]

La cuisine péruvienne d'aujourd'hui a été influencée par la riche géographie du pays, par la disponibilité de ressources, et surtout par les traditions culinaires autochtones alliées à des pratiques gastronomiques foraines.

Les diverses cuisines régionales sont souvent regroupées en trois grandes familles par l'emplacement géographique et les conditions climatiques:

  • Cuisine des Andes (ou de la Sierra)
  • Cuisine de la Côte
  • Cuisine de la Jungle (ou de la Selva)

De plus, à la fin du XIXe siècle, des immigrants, venus de la Chine, installés au Pérou avec leurs traditions culinaires, les ont adaptées au goût et aux ressources locales. Ainsi naquît la riche cuisine chifa.

Le chef de file de la cuisine péruvienne est sans doute le célèbre cuisinier Gastón Acurio.

La cuisine péruvienne poursuit son évolution multipliant les innovations sans pourtant trahir la tradition, comme le montre bien la Nouvelle Cuisine Andine ou Cocina Novoandina.

Plats traditionnels[modifier | modifier le code]

  • Adobo de chancho: Porc, curcuma, ail moulu, vinaigre et sel[7].
  • Aguadito de mariscos: Ragoût de riz aux légumes avec crustacés et quelques crevettes.[8]
  • Ají de gallina: Un ragoût de poulet à base de crème, de fromage, d'aji (piment fort) et de cacahuètes.[9]
  • Anticuchos: Brochettes de cœur de bœuf grillées, macérées dans du vinaigre et de l'aji panca (piment fort).
  • Ají de langostinos: Crevettes panées et sauce aji amarillo (piment fort), piment vert également[10].
  • Arroz con pato a la Chiclayana: Viande de canard tendre cuite à la bière noire et à la coriandre[11].
  • Aguadito de pollo: Une soupe au poulet traditionnelle de la cuisine péruvienne composée de poulet, de coriandre, de légumes et d'épices.[12]
  • Ceviche: Filet de poisson cru coupé en morceaux et mariné dans du jus de citron vert, des oignons et de l'aji limo.

Boissons[modifier | modifier le code]

Les boissons fraîches telles que la chicha morada, la chicha de jora, ou les deux boissons nationales : le pisco (alcoolisée) ou l'Inca Kola (gazeuse), accompagnées de fruits locaux comme la cherimoya, la maracuja, la lucuma ou le camu-camu complètent le menu péruvien.

Santé et sport[modifier | modifier le code]

Activités physiques[modifier | modifier le code]

Jeux populaires[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le sport au Pérou est un facteur important dans la société péruvienne. Le football est le sport le plus pratiqué et le plus populaire du pays[13].

Organisme[modifier | modifier le code]

Le sport au Pérou est divisé en plusieurs fédérations sportives (une pour chaque pratique sportive) qui sont sous la tutelle de la plus haute entité étatique chargée de réglementer sa pratique, l'Instituto Peruano del Esporte[14].

Football[modifier | modifier le code]

Le football est le sport le plus pratiqué et le plus répandu dans le pays[15],[16],[17].

En 1929, le Pérou avait déjà une équipe nationale, composée des meilleurs joueurs de la ligue locale, avec laquelle il a participé au championnat sud-américain de 1929[18]. L'équipe nationale péruvienne a commencé les Jeux olympiques de 1936 en battant la Finlande 7-3[19],[20]. En quart de finale, le match serait contre l'Autriche, l'équipe péruvienne a marqué 5 buts pendant le temps supplémentaire, dont 3 ont été annulés par l'arbitre, gagnant finalement 4-2. Les autrichiens ont exigé une revanche au motif que les supporters péruviens avaient envahi le terrain et maltraité les joueurs autrichiens[21],[22]. La défense péruvienne n'a jamais été écoutée, et le Comité olympique et la FIFA ont favorisé les autrichiens. Le match revanche devait se tenir à huis clos. En signe de protestation contre ces actions, les délégations olympiques du Pérou et de la Colombie ont quitté l'Allemagne[23],[24].

L'équipe nationale péruvienne de football a participé à des championnats internationaux, comme la Coupe du monde de football. A un niveau plus régional, la Copa América est un tournoi auquel l'équipe nationale participe régulièrement depuis sa création, gagnante en 1939 et 1975[25],[26].

Championnat du Pérou de football[modifier | modifier le code]

Le Championnat du Pérou de football est une compétition annuelle de football représentant le sommet de la hiérarchie de ce sport au Pérou.

Palmarès par année[modifier | modifier le code]
Saison Champion national
1912 Lima Cricket FBC[27] (1)
1913 Jorge Chávez no 1[28] (1)
1914 Lima Cricket FBC[29] (2)
1915 Sport José Gálvez[30] (1)
1916 Sport José Gálvez[31] (2)
1917 Sport Juan Bielovucic[32] (1)
1918 Sport Alianza[33] (1)
1919 Sport Alianza[34] (2)
1920 Sport Inca[35] (1)
1921 Sport Progreso[36] (1)
1922-1925 Pas de tournoi
1926 Sport Progreso[37] (2)
1927 Alianza Lima[38] (3)
1928 Alianza Lima[39] (4)
1929 Federación Universitaria[40] (1)
1930 Atlético Chalaco[41] (1)
1931 Alianza Lima[42] (5)
1932 Alianza Lima[43] (6)
1933 Alianza Lima[44] (7)
1934 Universitario de Deportes[45] (2)
1935 Sport Boys[46] (1)
1936 Pas de tournoi
1937 Sport Boys[47] (2)
1938 Deportivo Municipal[48] (1)
1939 Universitario de Deportes[49] (3)
1940 Deportivo Municipal[50] (2)
1941 Universitario de Deportes[51] (4)
1942 Sport Boys[52] (3)
1943 Deportivo Municipal[53] (3)
1944 Sucre FC[54] (1)
1945 Universitario de Deportes[55] (5)
1946 Universitario de Deportes[56] (6)
1947 Atlético Chalaco[57] (2)
1948 Alianza Lima[58] (8)
1949 Universitario de Deportes[59] (7)
1950 Deportivo Municipal[60] (3)
1951 Sport Boys[61] (4)
1952 Alianza Lima[62] (9)
1953 Mariscal Sucre[63] (2)
1954 Alianza Lima[64] (10)
1955 Alianza Lima[65] (11)
1956 Sporting Cristal[66] (1)
1957 Centro Iqueño[67] (1)
1958 Sport Boys[68] (5)
1959 Universitario de Deportes[69] (8)
1960 Universitario de Deportes[70] (9)
1961 Sporting Cristal[71] (2)
1962 Alianza Lima[72] (12)
1963 Alianza Lima[73] (13)
1964 Universitario de Deportes[74] (10)
1965 Alianza Lima[75] (14)
1966 Universitario de Deportes[76] (11)
1967 Universitario de Deportes[77] (12)
1968 Sporting Cristal[78] (3)
1969 Universitario de Deportes[79] (13)
1970 Sporting Cristal[80] (4)
1971 Universitario de Deportes[81] (14)
1972 Sporting Cristal[82] (5)
1973 Defensor Lima[83] (1)
1974 Universitario de Deportes[84] (15)
1975 Alianza Lima[85] (15)
1976 Unión Huaral[86] (1)
1977 Alianza Lima[87] (16)
1978 Alianza Lima[88] (17)
1979 Sporting Cristal (6)
1980 Sporting Cristal (7)
1981 FBC Melgar (1)
1982 Universitario de Deportes (16)
1983 Sporting Cristal (8)
1984 Sport Boys (6)
1985 Universitario de Deportes (17)
1986 Deportivo San Agustín (1)
1987 Universitario de Deportes (18)
1988 Sporting Cristal (9)
1989 Unión Huaral (2)
1990 Universitario de Deportes (19)
1991 Sporting Cristal (10)
1992 Universitario de Deportes (20)
1993 Universitario de Deportes (21)
1994 Sporting Cristal (11)
1995 Sporting Cristal (12)
1996 Sporting Cristal (13)
1997 Alianza Lima (18)
1998 Universitario de Deportes (22)
1999 Universitario de Deportes (23)
2000 Universitario de Deportes (24)
2001 Alianza Lima (19)
2002 Sporting Cristal (14)
2003 Alianza Lima (20)
2004 Alianza Lima (21)
2005 Sporting Cristal (15)
2006 Alianza Lima (22)
2007 Universidad San Martín (1)
2008 Universidad San Martín (2)
2009 Universitario de Deportes (25)
2010 Universidad San Martín (3)
2011 Juan Aurich (1)
2012 Sporting Cristal (16)
2013 Universitario de Deportes (26)
2014 Sporting Cristal (17)
2015 FBC Melgar (2)
2016 Sporting Cristal (18)
2017 Alianza Lima (23)
2018 Sporting Cristal (19)
2019 Deportivo Binacional (1)
2020 Sporting Cristal (20)
2021 Alianza Lima (24)

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Dans la branche féminine de volley-ball, un sous-championnat du monde a été remporté en 1982[89],[90], une troisième place aux championnats du monde de Tchécoslovaquie en 1986, une médaille d'argent aux Jeux olympiques de Séoul en 1988 et 12 championnats d'Amérique du Sud.

Introduction du volley-ball au Pérou[modifier | modifier le code]

L'introduction du volley-ball en Amérique du Sud a lieu au Pérou en 1911, avec l'embauche par le gouvernement du président Augusto Leguía des éducateurs américains Joseph Lockey et Joseph McKnight[91],[92]. Au début, le volley-ball était pratiqué comme passe-temps, car à cette époque le football et la boxe prédominaient[93],[94],[95]. Le 12 mai 1942, la Fédération Péruvienne de Volley-ball a été fondée[96],[97],[98].

Billard[modifier | modifier le code]

Adolfo Suárez Perret a remporté le titre de champion du monde dans la spécialité à trois bandes en 1961[99]. Ramón Rodríguez a atteint la troisième place à Três Bandas en 2007[100],[101].

Adolfo Suárez Perret

Surf[modifier | modifier le code]

En surf, Felipe Pomar en 1965 et Sofía Mulánovich en 2004 sont devenus champions du monde dans cette spécialité[102],[103].

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

La télévision au Pérou a une histoire de plus de 60 ans. 59 % des chaînes de télévision ont une vocation commerciale, 40 % éducatives et seulement 1 % ont une vocation communautaire[111].

Internet (.pe)[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

En langue inca[modifier | modifier le code]

Prose[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Artisanat[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. On parle désormais de trésor humain vivant. Mais une grande partie des techniques artisanales ont régressé, ou disparu, dès le début de la colonisation, et plus encore avec la globalisation, sans qu'elles aient été suffisamment recensées et documentées.

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Période précolombienne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

Graphisme[modifier | modifier le code]

Arts de scène[modifier | modifier le code]

Musiques et danses[modifier | modifier le code]

Si la topographie est une barrière naturelle qui a permis le développement de danses régionales, dans certaines régions les danses sont si nombreuses que chaque village a la sienne. C'est le cas de Cuzco ou Puno. Le folklore a aussi intégré les traditions des immigrants, espagnols et africains particulièrement. La danse nationale est la marinera.

La musique de la côte peut être divisée en deux sous-catégories :

  • La musique d'origine africaine,
  • La musique d'origine coloniale.

Les danses et les styles de musiques sont également détaillés par régions[129]. Les couleurs vives et variées des habits péruviens sont peut-être l'écho d'un vieux conseil proverbial : Ne t'habille ni en noir car la vie n'est pas un malheur, ni en blanc car ce n'est pas tous les jours la joie dans le cœur des autres.

Danse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]


Autres scènes : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

Les arts mineurs de scène, arts de la rue, arts forains, cirque, théâtre de rue, spectacles de rue, arts pluridisciplinaires, performances manquent encore de documentation pour le pays …

Dans le domaine de la marionnette, on relève Arts de marionnette au Pérou sur le site de l'Union internationale de la marionnette (UNIMA).

Autres[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Site de Machu Picchu

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Liste du Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 12/01/2016) : Liste du patrimoine mondial au Pérou.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 15/01/2016) :

Registre international Mémoire du monde[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 15/01/2016) :

  • 2007 : Échantillon de la richesse documentaire de la musique coloniale d’Amérique[141],
  • 2013 : Premières éditions péruviennes et sud-américaines (1584-1619)[142],
  • 2013 : Registre de voyage des conquistadors ou Livre Becerro[143].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://academiaperuanadelalengua.org.pe/
  2. https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01367762/document
  3. Bravo Bresani, Jorge, « Mythe et réalité de l'oligarchie péruvienne », Revue Tiers Monde, Persée - Portail des revues scientifiques en SHS, vol. 10, no 38,‎ , p. 405–427 (DOI 10.3406/tiers.1969.2500, lire en ligne, consulté le ).
  4. « Une série de crimes ravive au Pérou le mythe du Pishtaco, égorgeur de légende », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Clara Béniac, « Le meilleur de la cuisine péruvienne ! », sur Viventura.fr, Ventura Travel GmbH, (consulté le ).
  6. « Les grands classiques de la gastronomie péruvienne », sur Mon Pérou, (consulté le ).
  7. (es) Comeperuano, « Receta Adobo de chancho », sur Come Peruano, (consulté le )
  8. (es) « Aguadito de Mariscos Peruano », sur QueRicaVida.com (consulté le )
  9. (es) « Ají de Gallina », sur QueRicaVida.com (consulté le )
  10. (es) « Receta de Ají de langostinos », sur cocinaperuana.espaciolatino.com (consulté le )
  11. (es) NOTICIAS EL COMERCIO PERÚ, « Arroz con pato a la chiclayana: recrea esta imperdible receta | VIU », sur El Comercio Perú, (consulté le )
  12. (en) « 13 Hangover Cures the World Swears By », sur pastemagazine.com, (consulté le )
  13. (es) A. P. Noticias, « Top 10: Los deportes más populares en Perú - AP Noticias », sur AP Noticias Perú (consulté le )
  14. (en) « Federaciones », sur www.ipd.gob.pe (consulté le )
  15. (es) « Descubre los deportes más jugados en Perú – Top 10 Perú », (consulté le )
  16. (en-US) « ¿Qué convirtió al fútbol en el deporte más popular? Esta publicación del Fondo Editorial PUCP lo explica », sur PuntoEdu PUCP, (consulté le )
  17. (es) A. P. Noticias, « Top 10: Los deportes más populares en Perú », sur AP Noticias Perú (consulté le )
  18. (es) « Copa América 1929 Argentina - Calendario », sur livefutbol.com (consulté le )
  19. (es) « Peru 7-3 Finland :: Olympic Games 1936 :: Ficha del Partido :: ceroacero.es », sur www.ceroacero.es (consulté le )
  20. (es) « Perú vs Finlandia - Juegos Olímpicos 1936: toda la info, alineaciones y eventos », sur es.besoccer.com (consulté le )
  21. (es) « Perú vs Austria - Juegos Olímpicos 1936: toda la info, alineaciones y eventos », sur es.besoccer.com (consulté le )
  22. (es) NOTICIAS PERU21, « La verdadera historia de los olímpicos de Berlín 1936 | DEPORTES », sur Peru21, (consulté le )
  23. « Perú en los Juegos Olímpicos de 1936: Berlín sin muros - De Chalaca | Futbol para el que la conoce », sur dechalaca.com (consulté le )
  24. (es) NOTICIAS DEPOR, « La Selección Peruana regresa a Alemania luego de los Juegos Olímpicos de 1936 (y Hitler no estaba enterado) | FUTBOL-PERUANO », sur Depor, (consulté le )
  25. (es) NOTICIAS EL COMERCIO PERÚ, « Perú campeón del Sudamericano de 1939 | HUELLAS-DIGITALES », sur El Comercio Perú, (consulté le )
  26. (es) Eddie Fleischman, « Hace 42 años: Perú campeón de Copa América », sur Diario AS, (consulté le )
  27. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1912 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  28. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1913 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  29. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1914 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  30. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1915 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  31. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1916 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  32. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1917 », sur perufootball.org, (consulté le ).
  33. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1918 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  34. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1919 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  35. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1920 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  36. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División - Escudo Dewar 1921 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  37. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División de fútbol amateur 1926 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  38. (es) Carlos Manuel Nieto Tarazona, « Primera División de fútbol amateur 1927 », sur www.perufootball.org, (consulté le ).
  39. « Primera División - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  40. « Primera División - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  41. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  42. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  43. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  44. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  45. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  46. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  47. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  48. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  49. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  50. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  51. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  52. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  53. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  54. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  55. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  56. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  57. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  58. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  59. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  60. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  61. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  62. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  63. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  64. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  65. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  66. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  67. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  68. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  69. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  70. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  71. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  72. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  73. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  74. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  75. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  76. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  77. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  78. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  79. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  80. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  81. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  82. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  83. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  84. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  85. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  86. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  87. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  88. « Torneo Descentralizado de Futbol Profesional - PERUFOOTBALL », sur perufootball.org (consulté le )
  89. (es) NOTICIAS EL COMERCIO PERÚ, « 1982 l China campeón y Perú segundo en el mundial de vóley l Bicentenario | BICENTENARIO », sur El Comercio Perú, (consulté le )
  90. (es) Somos Periodismo Deportes, « Manos peruanas se elevan y punto: el subcampeonato de vóley en el coliseo Amauta », sur Somos Periodismo, (consulté le )
  91. Carlos, « #Voley peruano del ayer y del hoy...: Historia del voley peruano. », sur #Voley peruano del ayer y del hoy..., (consulté le )
  92. « Historia de la Confederación Sudamerica de Voleibol | CSV », sur www.voleysur.org (consulté le )
  93. « Voleibol en el Perú - PeruVoley.com », sur www.peruvoley.com (consulté le )
  94. (es) « El voley en el peru », sur dokumen.tips (consulté le )
  95. Pases En Primera, « Pases en Primera: Historia del Voley Peruano. ( Primer Capitulo ) », sur Pases en Primera, (consulté le )
  96. « Federaciones de Sudamerica Afiliadas a la CSV y a la FIVB », sur www.voleysur.org (consulté le )
  97. (es) « El VÓLEY PERUANO CUMPLE 78 AÑOS COMO DEPORTE FEDERADO Y ORGANIZADO » (consulté le )
  98. « La historia del vóley en el Perú. Cuando las empleadas del hogar lo dominaban en los parques y la gran aparición de Lucha Fuentes », sur web.archive.org, (consulté le )
  99. (es) NOTICIAS TROME, « Adolfo Suarez Perret, el más grande billarista del Perú: historia, biografía y nacimiento | La Vieja | billar | | DEPORTES », sur Trome, (consulté le )
  100. « Ganó la medalla de bronce en el Mundial de Ecuador y recibirá los Laureles Deportivos », sur www.portalzhejumigu.com (consulté le )
  101. (es) Redacción ELPOLI.pe, « Billar: Ramón Rodríguez, el medallista mundial sin Laureles », sur El Polideportivo, (consulté le )
  102. (es) NOTICIAS EL COMERCIO PERÚ, « Así ocurrió: En 2004 Sofía Mulanovich es campeona mundial | LIMA », sur El Comercio Perú, (consulté le )
  103. « Deportista consiguiò el primer título peruano en la rama femenina », sur www.portalzhejumigu.com (consulté le )
  104. « ÉQUATEUR. La liberté de la presse en question », Courrier international,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  105. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=ECU&codeTheme=9&codeStat=PF.LIB.PRESS.RSF.IN
  106. « La loi sur les médias en Equateur "grave recul" pour la presse », sur Sciences et Avenir, (consulté le ).
  107. « Équateur : Un regain préoccupant des violences contre la presse », sur Reporters sans frontières (consulté le ).
  108. http://www.red-redial.net/fr/presse-pays-perou.html
  109. francois.denizot.33@facebook.com, « Les unes de la presse Péruvienne - Pérou en France », sur Pérou en France (consulté le ).
  110. http://fr.kiosko.net/pe/
  111. (es) « Estaciones de radio y TV crecen 5% », sur Concortv, (consulté le )
  112. « Les meilleurs sites internet sur le Pérou », sur Mon Pérou, (consulté le ).
  113. « presse.com/Journaux_Perou.htm »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  114. Guffroy, Jean, « L’art rupestre de l’ancien Pérou », sur Revues.org, Les nouvelles de l'archéologie, Editions de la Maison des Sciences de l'Homme, (ISBN 978-2-7351-1183-1, ISSN 0242-7702, consulté le ), p. 39–44.
  115. « Pérou : quand l'art rupestre éclaire sur l'évolution de la société... », sur Blogspot.fr (consulté le ).
  116. « L'art rupestre de l'ancien Pérou », sur Futura (consulté le ).
  117. (es) « HomeMant », sur MAC Lima (consulté le ).
  118. http://li-mac.org/
  119. « Centre de Documentation d'Art Contemporain Péruvien », sur Presenceweb, (consulté le ).
  120. http://www.parc.com.pe/
  121. (es) « (sin título) », sur Wordpress.com (consulté le ).
  122. http://revolvergaleria.com/
  123. https://80m2galeria.com/
  124. « Las Alianzas francesas en el Perú », sur La France au Pérou (consulté le ).
  125. « L'Alliance française fait son miel à Lima », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  126. (es) « Home », sur Alianza Francesa de Lima (consulté le ).
  127. « Ópera Perú », sur Blogspot.fr (consulté le ).
  128. http://www.asociacionromanza.org/
  129. http://www.perudelmundo.com/les-danses-traditionnelles-du-perou/
  130. « UNESCO - Taquile et son art textile », sur Unesco.org (consulté le ).
  131. « UNESCO - Le patrimoine oral et les manifestations culturelles du peuple Zápara », sur Unesco.org (consulté le ).
  132. « UNESCO - La sauvegarde du patrimoine culturel immatériel des communautés Aymara de la Bolivie, du Chili et du Pérou », sur Unesco.org (consulté le ).
  133. « UNESCO - La Huaconada, danse rituelle de Mito », sur Unesco.org (consulté le ).
  134. « UNESCO - La danse des ciseaux », sur Unesco.org (consulté le ).
  135. « UNESCO - Le pèlerinage au sanctuaire du seigneur de Qoyllurit’i », sur Unesco.org (consulté le ).
  136. « UNESCO - Eshuva, prières chantées en Harákmbut des Huachipaire du Pérou », sur Unesco.org (consulté le ).
  137. « UNESCO - Les connaissances, savoir-faire et rituels liés à la rénovation annuelle du pont Q’eswachaka », sur Unesco.org (consulté le ).
  138. « UNESCO - La fête de la Virgen de la Candelaria de Puno », sur Unesco.org (consulté le ).
  139. « UNESCO - La danse Wititi de la vallée du Colca », sur Unesco.org (consulté le ).
  140. « UNESCO - Le système traditionnel des juges de l’eau de Corongo », sur Unesco.org (consulté le ).
  141. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-1/american-colonial-music-a-sample-of-its-documentary-richness/
  142. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-7/peruvian-and-south-american-first-editions-1584-1619/
  143. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-8/travelling-registry-of-the-conquistadors-or-becerro-book/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Culture péruvienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) César Ferreira et Eduardo Dargent-Chamot, Culture and Customs of Peru, Greenwood Publishing Group, Westport, Conn., 2003, 163 p. (ISBN 9780313303180)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Le sel des Incas, film d'Andrea Oster, Arte, ADAV, 2009, 52 min (DVD)
  • Les incorruptibles de Lima, film de Christian Siquier, Zaradoc films, Paris, 2010, 26 min (DVD)
  • Pérou, soigner au fil de l'eau, film de Vincent Kelner, ADAV, Paris, 2013, 26 min (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]