Saramaca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saramaca
Description de cette image, également commentée ci-après
Un Saramaca (1910)

Populations significatives par région
Autres
Langues Saramaca

Les Saramaca sont un peuple bushinengué (noir-marron), descendant d'esclaves fugitifs d'ascendance africaine emmenés au Suriname pour travailler dans les plantations. On considère que leur première fuite eut lieu en 1690. Une importante communauté Saramaca vit en Guyane.

Leur langue, le saramaka est différente des langues des autres langues noir marron comme la langue des Aluku, des Ndjuka et des Paramaka. En particulier, elle utilise plusieurs mots d'origine portugaise (par exemple mujee (« mulher » en portugais) pour « femme » au lieu de oueman). Le créole saramaca est très proche de l'anglais, mais avec plus d'un tiers du vocabulaire issu du portugais.[réf. nécessaire]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Littérature orale[modifier | modifier le code]

  • Richard Price et Sally Price (trad. de l'anglais), Deux soirées de contes saramaka, Paris, Vents d'ailleurs, , 311 p.

Études[modifier | modifier le code]

  • Richard Price, Les premiers temps. La conception de l'histoire des Marrons saramaka, Seuil, , 279 p.
  • Desmo Betian et al., Parlons saramaka, Paris, L'Harmattan, , 185 p. (ISBN 2738498353)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]