Culture du Nicaragua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carnaval à Managua

La culture nicaraguayenne, ou culture du Nicaragua, pays d'Amérique centrale, façades atlantique et pacifique, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses habitants (6 200 000, estimation 2017).

Langues et peuples[modifier | modifier le code]

Tradition[modifier | modifier le code]

Motmot à sourcils bleus
Plumeria alba
Señor de los Milagros de El Sauce

Religion[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Mythologies[modifier | modifier le code]

Croyances[modifier | modifier le code]

Pratiques[modifier | modifier le code]

Fêtes[modifier | modifier le code]

Vie sociale[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]

Arts de la table[modifier | modifier le code]

Cuisine[modifier | modifier le code]

Boissons[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet (.ni)[modifier | modifier le code]

  • Internet au Nicaragua[5]

Littérature[modifier | modifier le code]

Artisanat[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. On parle désormais de trésor humain vivant. Mais une grande partie des techniques artisanales ont régressé, ou disparu, dès le début de la colonisation, et plus encore avec la globalisation, sans qu'elles aient été suffisamment recensées et documentées.

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

  • Architecture au Nicaragua (à créer)
  • Arquitectura de Nicaragua
  • Architecture traditionnelle
  • Architecture colonaile
  • Architecture actuelle

Photographie[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Arts de scène[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Carlos Mejia Godoy, musicien et compositeur

La musique du Nicaragua est un mélange de l’influence indigène et européenne, particulièrement espagnole. Parmi les instruments musicaux on retrouve le marimba ainsi que d’autres instruments communs en Amérique centrale, cependant, le marimba du Nicaragua se distingue par la manière d’en jouer. Il est habituellement accompagné par le violon, la guitare et la guitarrilla (une petite guitare ressemblant à la mandoline). Jouée lors d'évènements sociaux, elle est utilisée comme musique de fond. La côte caribéenne du Nicaragua est réputée pour sa danse animée et sensuelle nommée Palo de Mayo, populaire à travers le pays. Elle est particulièrement sonore et célébrée durant le festival de Palo de Mayo en mai. Un autre type de musique populaire appelée Punta provient de la communauté des Garifunas.

Danse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Teatro de Nicaragua
  • Dramaturges du Nicaragua
    • José Coronel Urtecho, Pablo Antonio Cuadra, Gloria Elena Espinoza de Tercero, Joaquín Pasos, Francisco Quiñones Sunsín, Rolando Steiner
  • Salles : Rubén Darío National Theater, Victor Romeo Theater, Justo Rufino Garay Theater[7]
  • Güegüense[8]
  • Théâtre d'intervention sociale[9]
  • Synthèse sur les arts de performance au Nicaragua[10]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres scènes : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Voir Liste de musées au Nicaragua (en).

Liste du Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au ) : Liste du patrimoine mondial au Nicaragua.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au ) :

Registre international Mémoire du monde[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au ) :

  • 2007 : Croisade Nationale d'Alphabétisation[12].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Steven F White et Esthela Calderón, Culture and customs of Nicaragua, Greenwood Press, Westport, Conn., 2008, 197 p. (ISBN 9780313339943)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • La tierra quieta, film de Rubén Margalló, Bibliothèque publique d'Information, Centre Georges Pompidou, Paris, KMBO, 2013, 1 h 12 min (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :