Florent Malouda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malouda.
Florent Malouda
Image illustrative de l'article Florent Malouda
Florent Malouda sous les couleurs de l'équipe de France durant l'Euro 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Inde Delhi Dynamos
Numéro 15
Biographie
Nom Florent Yohan Malouda
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (37 ans)
Lieu Cayenne (Guyane, France)
Taille 1,81 m (5 11)[1]
Période pro. 1997-
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : France AJ Saint-Georges
Drapeau : France USL Montjoly
0000-1995 Drapeau : France ASC Remire
1995-1997 Drapeau : France LB Châteauroux
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1997-2000 Drapeau : France LB Châteauroux 065 0(7)
2000-2003 Drapeau : France EA Guingamp 101 (18)
2003-2007 Drapeau : France Olympique lyonnais 193 (33)
2007-2013 Drapeau : Angleterre Chelsea FC 229 (45)
2013-2014 Drapeau : Turquie Trabzonspor 029 0(7)
2014-2015 Drapeau : France FC Metz 031 0(3)
2015- Drapeau : Inde Delhi Dynamos 017 0(0)
2016 Drapeau : Égypte Wadi Degla 018 0(3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2004-2012 Drapeau : France France 080 0(9)
2017- Drapeau : France Guyane 003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 juillet 2017

Florent Malouda, né le à Cayenne dans le département de la Guyane, est un footballeur international français évoluant au poste de milieu de terrain au Delhi Dynamos.

Formé à La Berrichonne de Châteauroux, il joue ensuite à l'EA Guingamp puis rejoint l'Olympique lyonnais avec qui il remporte le championnat de France en 2004, 2005, 2006 et 2007. Transféré au Chelsea FC, il gagne avec le club anglais la Ligue des champions en 2012, le titre de champion d'Angleterre en 2010 ainsi que trois coupes d'Angleterre en 2009, 2010 et 2012. Il termine sa carrière avec des derniers contrats avec Trabzonspor en Turquie, le FC Metz, Delhi Dynamos en Inde et le Wadi Degla en Égypte.

Il compte 80 sélections en équipe de France pour neuf buts inscrits. Cadre de la sélection de 2004 à 2012, il est finaliste de la Coupe du monde en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts en Guyane[modifier | modifier le code]

Enfant, Florent Malouda fréquente l'AJ Saint-Georges de Cayenne, l'USL Montjoly et l'ASC Remire.

En juillet 1992, il remporte un concours en minimes et gagne un stage Larqué en Métropole où il se rend pour la première fois. Il effectue aussi un essai au Stade rennais, mais n'est pas retenu à cause de son âge. Il reste à l'ASC Remire jusqu'à ses quinze ans et rejoint le centre de formation de La Berrichonne de Châteauroux en septembre 1995. Il est repéré par Victor Zvunka, membre du club berrichon, lors d'un match du Variétés Club de France où Malouda effectue un match avec la sélection régionale en lever de rideau[2].

La Berrichonne de Châteauroux (1997-2000)[modifier | modifier le code]

Florent Malouda prend part à son premier match en professionnel le en entrant en fin de match lors de la rencontre comptant pour la 41e journée de Division 2 face au FC Lorient (victoire 4-0), alors qu'il n'a pas encore 17 ans. Une semaine plus tard, il entre également en fin de match face au Mans. Ces deux bouts de matchs lui offrent son premier titre majeur puisque La Berrichonne de Châteauroux est sacrée champion de France de D2.

Il découvre la première division le en remplaçant Amara Traoré à la 37e minute durant le match face à l'AS Cannes (2-2), avant d'être lui-même remplacé par Loïc Druon à la 68e minute. C'est sa seule apparition en équipe première pendant la saison 1997-1998, à l'issue de laquelle Châteauroux est relégué en D2. Malouda est pleinement intégré à l'équipe première castelroussine lors de l'été 1998 et participe à 57 matchs de championnat durant les deux saisons suivantes.

En Avant de Guingamp (2000-2003)[modifier | modifier le code]

En 2000, Florent Malouda est recruté par l'En Avant de Guingamp. Il s'agit alors du transfert le plus important de l'EAG. Il commence la saison au poste d'arrière gauche puis l'entraîneur Guy Lacombe le fait monter au milieu de terrain au vu de ses performances.

Olympique lyonnais (2003-2007)[modifier | modifier le code]

Il est recruté par l'Olympique lyonnais en 2003 et s'impose peu à peu au sein de l'effectif rhodanien. Lors de la saison 2006-2007, Florent Malouda enchaîne des performances remarquables que ce soit avec l'OL ou avec l'équipe de France, jusqu'à obtenir le trophée UNFP de meilleur joueur de Ligue 1 de la saison 2006-2007.

Chelsea (2007-2013)[modifier | modifier le code]

Malouda sous le maillot de Chelsea en 2010.

Son transfert de l'Olympique lyonnais à Chelsea est officialisé le . Après un début de saison prometteur, il se blesse au genou. Lors de son retour de blessure, l'entraîneur Avraham Grant lui préfère souvent Joe Cole ou Salomon Kalou, mais Raymond Domenech lui maintient sa confiance en équipe de France.

À Chelsea, Florent Malouda ne cesse de convaincre le public et son entraîneur Luiz Felipe Scolari qui le titularise très souvent. En février 2009, Chelsea change d'entraîneur, ce qui permet à Florent Malouda de retrouver son plus haut niveau, comme lors de la demi-finale de Ligue des champions perdue contre le FC Barcelone. Il forme un brillant trio d'attaque avec Didier Drogba et Nicolas Anelka comme lors du match contre Fulham (3-1). Lors de la saison 2009-2010, il devient un titulaire indispensable dans l'organisation de jeu de l'équipe londonienne.

Il réalise une saison 2010-2011 pleine puisqu'il prend part à l'intégralité des 38 rencontres de championnat et marque 13 buts. Moins utilisé la saison suivante, il remporte la Ligue des champions le .

Sujet à des rumeurs de transferts lors de l'été 2012[3], Malouda est tout de même conservé par Roberto Di Matteo. Cependant, ce dernier ne le place pas sur la liste de joueurs participant à la C1[4] et Florent Malouda est prié de s'entraîner avec la réserve des Blues[5]. Il reste alors toute une saison sans jouer.

Afin d'expliquer les raisons de sa saison blanche avec Chelsea, Malouda déclare "J’avais un problème à régler avec certaines personnes. C’est fait. Maintenant comme je suis libre. Je vais pouvoir rejouer dès la saison prochaine".

Trabzonspor (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Malouda avec Trabzonspor en 2013.

Libre de tout engagement, il signe le 16 juillet 2013 dans le club turc de Trabzonspor. Lors de la 2e journée de championnat, il offre la victoire à sa formation contre Rizespor grâce à un missile des 20 mètres en pleine lucarne.

Le 29 août 2013, Florent Malouda inscrit un but contre le KF Kukësi en Ligue Europa lors du match de barrage retour et permet à Trabzonspor de l'emporter 3-1 et de se qualifier pour les phases de poule de la Ligue Europa. La même saison, il intègre l'équipe dirigeante de La Berrichonne de Châteauroux, le club de ses débuts[6].

FC Metz (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le 17 août 2014, une altercation l'oppose à son entraîneur Vahid Halilhodžić arrivé à l'intersaison au club : Florent sort du centre d'entrainement avec la chemise déchirée[7]. Mis à pied par le club turc[8], il quitte ensuite le club à la suite d'un accord amiable[7] et s'engage alors avec le FC Metz, le 12 septembre[9].

Il joue son premier match le 20 septembre 2014 contre Bastia remporté 3-1.

La seconde année en option de son contrat n'est pas levée car le club mosellan est relégué en Ligue 2. Il quitte donc la Lorraine après une saison.

Inde, Égypte puis retour en Inde[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2015, le Delhi Dynamos annonce la signature de Florent Malouda en avance sur la deuxième saison de la Super League indienne (ISL).

Le 29 janvier 2016, Malouda signe au Wadi Degla Sporting Club[10]. Il est le premier vainqueur de la Ligue des champions UEFA à rejoindre le championnat égyptien.

Le 29 août 2016, Florent Malouda décide de retourner en Inde. Il signe pour le Delhi Dynamos Football Club [11].

Carrière en équipe de France (2004-2012)[modifier | modifier le code]

Florent Malouda honore sa première sélection en équipe de France le contre la Pologne (0-0). Par la suite, le jeune Malouda profite de la mise à l'écart de Robert Pirès (habituel ailier) par Raymond Domenech pour s'installer dans le couloir gauche. Il inscrit son premier but en Bleu le lors d'un match amical contre la Hongrie. Sélectionné pour le Mondial 2006 après avoir joué une partie des qualifications, il permet la victoire 1-0 sur le Mexique en match préparatoire à la suite d'une frappe surpuissante sous la barre. Blessé lors du premier match contre la Suisse, il retrouve une place de titulaire en tant que milieu offensif gauche qu'il conserve jusqu'à la fin du tournoi. Avec Eric Abidal, il forme un duo complémentaire dans le couloir gauche (côté fort des Bleus durant la compétition) comme à l’Olympique lyonnais. Lors de la finale contre l'Italie, il dispute l'intégralité du match obtenant un penalty à la 7e minute transformé par Zidane, mais ne participe pas à la séance des tirs aux buts perdue par l'équipe de France. Il est par conséquent avec ses coéquipiers vice-champion du monde 2006.

Durant les éliminatoires de l'Euro 2008 Malouda n'inscrit qu'un but contre la Géorgie (3-1) en septembre 2006 mais conserve une place de titulaire. Après avoir disputé tous les matchs de préparation, Malouda commence l'Euro 2008 en tant que titulaire. Fautif sur le premier but des Pays-Bas (4-1), il n'est pas reconduit pour le dernier match contre l'Italie (2-0). Dernière de son groupe, l'Euro est un fiasco pour l'équipe de France. Au mois de septembre 2008, Malouda fait des déclarations dans la presse et critique Raymond Domenech notamment pour sa non-titularisation pour le match contre l'Italie. Par la suite, il est écarté du groupe pour les premiers matchs face à l'Autriche et la Serbie mais est cependant rappelé par le sélectionneur le , pour le match contre la Roumanie (2-2) où il joue peu.

Par la suite, victime de l'émergence de Franck Ribéry sur l'aile gauche qu'il occupe désormais au Bayern Munich, Malouda perd petit à petit sa place de titulaire et se contente de bouts de matchs. Remplaçant pour les barrages contre l'Irlande, il est tout de même à l'origine du coup-franc qui amène la main de Thierry Henry qui suscitera une grosse polémique après match. Toutefois, durant les matchs de préparation pour la Coupe du monde 2010, Malouda réintègre le 11 de départ avec le nouveau schéma en 4-3-3 instauré par Domenech. Il devient milieu relayeur dans un trio avec Gourcuff et Toulalan laissant Ribéry sur l'aile gauche. Mais l'alchimie ne prend pas et Abou Diaby est préféré en ouverture contre l'Uruguay (0-0). Titulaire contre le Mexique, il livre une prestation convenable à l’inverse de ses coéquipiers (défaite 2-0) puis retrouve le banc contre l'Afrique du Sud. Lors de ce dernier match chaotique (défaite 2-1), Malouda inscrit l'unique but des Bleus lors du Mondial à la 70e minute. Seul joueur français ayant surnagé dans le jeu selon la presse, il n'échappe pas à la débâcle et au désastre moral causé par les joueurs de l'équipe de France et notamment la grève de Knysna.

Rappelé par le nouveau sélectionneur Laurent Blanc après le Mondial, il est même désigné capitaine lors de la défaite au Stade de France contre la Biélorussie (0-1) pour les éliminatoires de l'Euro 2012. Durant les qualifications, il marque trois buts contre la Bosnie, la Biélorussie lors du match retour et face à l'Albanie tout en retrouvant la confiance de Laurent Blanc en tant que milieu relayeur. Lors de la préparation, Malouda marque deux nouveaux buts contre l'Allemagne et la Serbie, ce dernier d'une frappe puissante de 30 mètres. Titulaire lors du premier match de contre l'Angleterre (1-1), il entre en cours de jeu contre la Suède (défaite 2-0) et est de nouveau titulaire lors du quart de finale perdu (0-2) face à l'Espagne, tenante du titre et future vainqueur. Au terme d'un tournoi mitigé, la France chute en quart de finale.

Ne jouant plus avec l'équipe première de Chelsea depuis l'été 2012, il n'est pas appelé par le nouveau sélectionneur Didier Deschamps lors de sa prise de fonction. À ce jour, le dernier match de Malouda en sélection est le France-Espagne (0-2) de l'Euro 2012. En 80 sélections, Florent Malouda a inscrit 9 buts, connu deux sélectionneurs et a disputé deux Coupe du monde et deux Championnat d'Europe.

Carrière en équipe de Guyane (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Florent Malouda est sélectionné, en 2017, pour participer à la Gold Cup. Mais ayant déjà joué avec la sélection française et en violation du règlement de la CONCACAF interdisant à un joueur de jouer avec deux sélections en matches officiels, la commission de discipline de la CONCACAF déclare la défaite sur tapis vert (3-0) contre le Honduras alors que la rencontre s'était soldée par un nul. De plus, Florent Malouda est suspendu deux matches[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques de Florent Malouda au 17 octobre 2016[13]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
1996-1997 Drapeau de la France LB Châteauroux D2 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 2 0 0
1997-1998 Drapeau de la France LB Châteauroux D1 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
1998-1999 Drapeau de la France LB Châteauroux D2 28 3 0 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 31 3 0
1999-2000 Drapeau de la France LB Châteauroux D2 28 2 0 - - - 3 2 0 - - - - - - - - - - 31 4 0
Sous-total 59 5 0 2 0 0 4 2 0 - - - - - - - - - - 65 7 0
2000-2001 Drapeau de la France EA Guingamp D1 23 1 2 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 25 1 2
2001-2002 Drapeau de la France EA Guingamp D1 32 4 2 1 0 0 2 1 0 - - - - - - - - - - 35 5 2
2002-2003 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 1 37 10 0 2 0 0 2 2 0 - - - - - - - - - - 41 12 0
Sous-total 92 15 4 4 0 0 5 3 0 - - - - - - - - - - 101 18 4
2003-2004 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 35 4 8 5 2 0 - - - - - - C1 10 0 4 - - - 50 6 12
2004-2005 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 37 5 6 3 0 0 - - - - - - C1 10 3 1 3 1 0 53 9 7
2005-2006 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 31 6 3 5 0 0 1 0 0 - - - C1 9 0 1 16 1 1 62 7 5
2006-2007 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 35 10 5 2 0 0 3 1 0 - - - C1 7 2 1 11 1 2 58 14 8
Sous-total 138 25 22 15 2 0 4 1 0 - - - - 36 5 7 30 3 3 223 36 32
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 21 2 1 2 0 0 3 0 2 1 1 0 C1 11 1 2 11 0 0 49 4 5
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 31 6 5 4 1 1 2 1 0 - - - C1 10 1 2 4 0 1 51 9 9
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 33 12 8 6 2 0 3 1 2 1 0 0 C1 8 0 3 12 1 2 63 16 15
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 38 13 4 2 0 0 - - - 1 0 0 C1 9 1 1 11 2 1 61 16 6
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 26 2 3 5 1 1 3 0 2 - - - C1 9 0 1 12 3 0 55 6 7
Sous-total 149 35 21 19 4 2 11 2 6 3 1 0 - 48 3 9 50 6 4 280 51 42
2013-2014 Drapeau de la Turquie Trabzonspor D1 19 5 3 - - - - - - - - - C3 10 2 2 - - - 29 7 5
Sous-total 19 5 3 - - - - - - - - - - 10 2 2 - - - 29 7 5
2014-2015 Drapeau de la France FC Metz Ligue 1 28 3 4 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 31 3 4
Sous-total 28 3 4 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 31 3 4
2015-2016 Drapeau de l'Inde Delhi Dynamos D1 14 0 8 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 14 0 8
2016 Drapeau de l'Inde Delhi Dynamos D1 3 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 3 0 0
Sous-total 17 0 8 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 17 0 8
jan 2016-2016 Drapeau de l'Égypte Wadi Degla (prêt) D1 16 3 8 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 18 3 8
Sous-total 16 3 8 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 18 3 8
Total sur la carrière 518 91 70 43 8 2 26 8 6 3 1 0 - 93 10 18 80 9 7 763 127 103

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Florent Malouda est marié à Florencia Garcez De Souza. Il a 6 enfants: Kelys (née en 2002), Satya (née en 2004), Aaron (né en 2006), Flora (née en 2010), Thalya et Mélya (nées en 2015).

Divers[modifier | modifier le code]

  • Son frère Lesly Malouda est également footballeur professionnel et évolue au poste de milieu de terrain.
  • Le , il annonce être devenu actionnaire minoritaire du club Dijon FCO parmi une trentaine d'entrepreneurs, une première en France pour un joueur professionnel en activité[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Florent Malouda » (version du 6 juillet 2015 sur l'Internet Archive).
  2. Nicolas Gettliffe & Eric Renard, « Interview : Florent Malouda », Onze Mondial, no 195,‎ , p. 84 à 90 (ISSN 0995-6921)
  3. Malouda avec Juninho au Vasco da Gama ?, francefootball.fr, 26 juin 2012.
  4. Malouda laissé de côté pour la C1, francefootball.fr, 4 septembre 2012.
  5. Malouda avec la réserve des Blues, francefootball.fr, 5 septembre 2012.
  6. « Ligue 2: Florent Malouda devient dirigeant de Châteauroux », sur 20 Minutes avec AFP, (consulté le 10 juin 2014)
  7. a et b L'équipe, samedi 20 septembre 2014, p.6.
  8. « Malouda et Halilhodzic en viennent aux mains », (consulté le 21 août 2014)
  9. « Malouda à Metz (off.) », sur lequipe.fr, (consulté le 12 septembre 2014)
  10. Florent Malouda avec Patrice Carteron en Egypte, www.lequipe.fr, 29 janvier 2016.
  11. ISL Media Team, « Delhi Dynamos F.C.’s Florent Malouda returns as the Marquee player - ISL News », sur www.indiansuperleague.com (consulté le 29 août 2016)
  12. « La Guyane sanctionnée pour avoir fait jouer Florent Malouda », sur Téléfoot.fr (consulté le 18 juillet 2017)
  13. « Statistiques de Florent Malouda », sur footballdatabase.eu
  14. Malouda actionnaire minoritaire de Dijon

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :