Liste des médias de Guyane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article fournit une liste des différents médias de Guyane.

Chaînes de télévision[modifier | modifier le code]

Les chaînes de télévision hertziennes de Guyane sont :

KTV Guyane[modifier | modifier le code]

Première Télévision locale associative de la Guyane créée par le Camerounais Emmanuel Toko sous le couvert de son Association Diaspora (loi 1901). Cette association, depuis sa création à Kourou en 2003, travaille sur du lien social avec les jeunes de la ville spatiale.

Plusieurs activités sont proposées dont la danse, la musique, la vidéo, etc. Mais la vidéo devient très vite le fer de lance de l'association grâce à la formation et l'initiation des jeunes qui donnent lieu à des tournages dans toute la ville spatiale et même au-delà: reportages dans les écoles et les quartiers, petits films et documentaires.

Tous les mercredis et samedis, c'est au domicile de ce monsieur que plus d'une cinquantaine de jeunes des quartiers se réunissent pour décider des tournages mais aussi visionner les différentes vidéos tournées.

Le , pour la première fois dans l'histoire de ce département, des enfants dont certains âgés à peine de 5 ans vont émettre dans toute la ville pendant deux semaines et en direct. Kourou Télévision (KTV) venait de naître au yeux de tous les habitants de la ville spatiale qui depuis des mois voyaient ces enfants partout dans la ville avec micros et caméras. Une télévision qui émettait depuis le salon de monsieur Emmanuel TOKO, incroyable mais vrai. Surtout que la qualité est plus que parfaite, les images et le son.

En , la population de la ville spatiale se réjouit une fois encore des aventures de sa jeunesse à travers le petit écran puisque KTV, la télévision de quartier va encore émettre pendant une semaine dans toute la ville avec cette fois-ci la retransmission tous les jours et en direct de l'intégralité de la fête communale de Kourou. Une première dans l'histoire des fêtes communales en Guyane et surtout une prouesse technique saluée par tous les médias.

En 2013, dix ans après, c'est la consécration pour cette petite initiative de jeunes avec l'obtention d'une fréquence locale en Guyane par le CSA. KTV est donc une télévision permanente dans tous les foyer depuis son lancement la nuit du , simultanément sur la TNT et le SAT.

Aujourd'hui, grâce à la TNT, KTV est visible dans toute la Guyane et aussi dans plusieurs départements et pays de la caraïbe grâce à Canalsat Caraïbes. L'esprit de base est toujours là même puisque la télé est faite par des jeunes formés par monsieur Emmanuel Toko et certains, devenus des professionnels dans l'audiovisuel, techniciens ou journalistes sont parait-il revenu travailler dans la télévision de leur jeunesse.

KTV reste donc une télévision à vocation sociale et culturelle avec des émissions et reportages locaux, puis des captations et documentaires a vocation universelle qu'elle obtient peut-être par des coproductions ou pré-achats de programmes avec des télévisions partageant la même vision sociale et culturelle.

Autres[modifier | modifier le code]

Canal+ Guyane, la chaîne Canal+ diffusée aux horaires de la Martinique (soit une heure plus tardivement en Guyane, comme toutes les diffusions par satellite).

Canalsat Caraïbes :

Les chaînes de base
  • LES CHAINES DE LA 1re (TV ET RADIOS, GUYANE, MARTINIQUE ET GUADELOUPE)
  • CANAL 10
  • ATV
  • FRANCE 2
  • FRANCE 3 SAT
  • FRANCE 4
  • FRANCE 5
  • FRANCE Ô
  • FRANCE 24
  • ARTE
  • TF1
  • M6
  • W9
  • TF6
  • MCM
  • TRACE TV
  • TRACE TROPICAL
  • LCI
  • I TELE
  • EURONEWS
  • DISNEY CHANEL
  • DISNEY XD
  • CANAL J
  • RTL9
  • COMEDIE
  • 13EME RUE
  • TEVA
  • CUISINE TV
  • LCP
  • VOYAGE
  • PLANET NO LIMIT
  • PLANETE
  • TELE MAISON
  • SPORT +
  • EUROSPORT
  • EQUIDIA
  • TV BREIZH
  • PARIS PREMIERE
  • SCI FI
  • NBA TV
  • L'EQUIPE TV
  • EUROPE1
  • RFM
  • FRANCE INFO
  • FRANCE VIVACE
  • FREQUENCE JAZZ
  • RCI
  • RCI GUADELOUPE
  • RCI MARTINIQUE
Les chaînes en option payante
  • BET
  • MTV HITS
  • SEASONS
  • CNN
  • PLANETE JUSTICE
  • PLANETE THALASSA
  • NATIONAL GEOGRAPHIQUE
  • DISNEY CINEMAGIC
  • PLAYHOUSE DISNEY
  • PINK
  • DORCEL TV
  • XXL
  • CANAL +
  • CANAL + CINEMA
  • CANAL + FAMILY
  • LES CHAINES CINE CINEMA (SAUF CINE CLASSIQUE ET CINE STAR)
  • ACTION
  • TCM
  • ESPN
  • EUROSPORT 2
  • + DE SPORT +
  • + DE SPORT 2

Parmi les chaînes de télévision par satellite, les chaînes brésiliennes sont très regardées, en particulier la chaîne de télévision Globo.

Citons par ailleurs l'ancienne chaîne Antenne Créole Guyane (ACG) qui émit du au .

Radios[modifier | modifier le code]

Les fréquences radio diffusées par Télédiffusion de France (TDF)[2].

Liste complète[modifier | modifier le code]

  • a Gabrielle
  • Chérie FM Guyane
  • France Inter
  • Fun Radio Guyane
  • Guyane 1re
  • Kikiwi FM
  • Média Tropique FM
  • Métis FM
  • Mig FM Guyane
  • Nostalgie Guyane
  • NRJ Guyane
  • Ouest FM Guyane
  • Radio 2000
  • Radio Alukuma
  • Radio Bonne Nouvelle Guyane (RBNG)
  • Radio de l'Information (RDI)
  • Radio Fiiman Sten
  • Radio France internationale
  • Radio ITG
  • Radio Jam
  • Radio Joie de Vivre (RJV 97.7)
  • Radio LittoMega (RLM)
  • Radio Loisirs Guyane
  • Radio Mission Pionnière
  • Radio Mosaïque
  • Radio Ouassaille de Mana
  • Radio Pagani
  • Radio Péyi Guyane (www.radiopeyi.com)
  • Radio Putzle Guyane
  • Radio Saint-Gabriel
  • Radio Tour de L'Isle
  • Radio Tout'Moun (RTM)
  • Radio UDL
  • Radio Usas FM
  • RTL2 Guyane
  • Trace FM
  • Voix dans le désert

Cayenne[modifier | modifier le code]

  • 88.1 Radio Mosaïque
  • 88.7 Radio Putzle Guyane
  • 89.4 Ouest FM Guyane
  • 90,0 - 91,0 - 92,0 : Guyane 1re
  • 90.6 Métis FM
  • 91.6 Kikiwi FM
  • 92.5 a Gabrielle
  • 93.2 Mig FM Guyane
  • 93.6 Média Tropique FM
  • 94.4 Radio Saint-Gabriel
  • 95.0 Radio Bonne Nouvelle Guyane (RBNG)
  • 95.6 Radio Pagani
  • 96.2 Radio Jam
  • 96.9 Radio 2000
  • 97.3 NRJ Guyane
  • 97.7 Radio Joie de Vivre (RJV 97.7)
  • 98.3 Voix dans le désert
  • 98.7 Radio France internationale
  • 99.3 Nostalgie Guyane
  • 100.0 - 102.0 France Inter
  • 100.6 Radio Loisirs Guyane
  • 101.5 Radio ITG
  • 102.5 Radio Tour de L'Isle
  • 102.9 Fun Radio Guyane
  • 103.3 Radio Tout'Moun (RTM)
  • 103.7 Radio Usas FM
  • 104.3 Trace FM
  • 104.7 Chérie FM Guyane
  • 105.1 Radio de l'Information (RDI)
  • 105.5 RTL2 Guyane
  • 105.9 Radio Mission Pionnière

Grand-Santi[modifier | modifier le code]

Iracoubo[modifier | modifier le code]

Kourou[modifier | modifier le code]

Mana[modifier | modifier le code]

Ouanary[modifier | modifier le code]

Regina[modifier | modifier le code]

Saint-Georges-de-l'Oyapock[modifier | modifier le code]

Saint-Laurent-du-Maroni[modifier | modifier le code]

Sinnamary[modifier | modifier le code]

  • 91,0 - 95,0 Guyane 1re
  • 98.5 Fun Radio Guyane
  • 99.0 Radio Mosaïque
  • 101.0 France Inter
  • 102.2 Voix dans le désert
  • 102.7 Radio Saint-Gabriel
  • 104.9 Ouest FM Guyane
  • 106.4 Radio Putzle Guyane

Les radios à fort taux d'écoute classées par ordre d'audience : LA 1ERE GUYANE : 92.0 / NRJ Guyane: 97.3 / METIS FM : 90.6 / TRACE FM : 104.3 / NOSTALGIE : 99.3 / MIG FM GUYANE: 93.2.

Presse écrite[modifier | modifier le code]

La presse écrite guyanaise se compose de :

  • France-Guyane[3], le principal quotidien d'information locale, nationale et internationale en Guyane, vendu 1,10 €. Certains numéros sont vendus avec un magazine.
  • OKA.MAG, un bimestriel édité par l'association Oka.Mag (loi 1901). Il se définit ainsi : "le magazine des Amérindiens de Guyane est l'expression de leur culture, de leur volonté d'être entendus, et de leurs difficultés au quotidien".
  • Une saison en Guyane, un semestriel édité par l'Atelier Aymara. Depuis 2008, Une saison en Guyane est un magazine sur la Guyane, et toutes les Guyanes depuis l'Amazone jusqu'à l'Orénoque. Biodiversité, conservation, culture, société... Il est distribué en France hexagonal et dans l'Outre-mer.
  • Touloulou Magazine, revue officielle du carnaval guyanais paraissant annuellement depuis 1994.
  • Guyamag, un mensuel gratuit édité depuis par le Conseil régional de Guyane et dont le slogan est "travailler, entreprendre et vivre en Guyane". Le directeur de publication est Stéphane Cau.
  • Le 97.3, hebdomadaire gratuit de petites annonces pour les particuliers et de quelques pub[4]. À Cayenne, il est déposé dans les boîtes aux lettres.

Presse disparue[modifier | modifier le code]

  • Le pou d'agouti, un journal tri-annuel de l'association éponyme. Aujourd'hui disparu, il traitait jusqu'en 2004 de sujets sensibles en rapport avec l'environnement en Guyane.
  • La Semaine guyanaise, un hebdomadaire consacré aux programmes TV, aux petites annonces de particuliers et qui propose également des reportages. Disparu en 2015.

Information en ligne[modifier | modifier le code]

  • Mouvguyane, le site des mouvements et sorties en Guyane.
  • Guyaweb, portail d'actualités, de petites annonces et sorties guyanaises. L'information est alternative.
  • Le Kotidien[5], journal gratuit (envoyé en PDF) traitant de l'actualité économique, politique, sociale et culturelle de la Guyane. Basé à Cayenne.
  • Blada, "Le Marron - Petit Journal de Kourou - Chroniques atypiques de la Guyane Française". Créé en 2000, Blada est le site d'information le plus ancien de Guyane et sans doute le plus fréquenté.
  • Terres de Guyane, un site d'information généraliste sur la Guyane.
  • 97320, un site consacré à Saint-Laurent-du-Maroni qui se définit comme le "Site d'information hebdomadaire de la capitale de l'ouest guyanais"

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chaîne disparue de la tnt en 2016.
  2. « Fréquences en Guyane » (consulté le 19 avril 2011)
  3. http://www.franceguyane.fr/
  4. Le 97.3
  5. http://lekotidien.fr/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]