Bouillon d'awara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouillon d'Awara
Autre nom Bouyon Wara
Lieu d’origine Guyane
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Pâte d'awara, poulet boucané, poisson boucané, jambon (cru salé), lard (fumé), bœuf (salé), gueule de cochon, queues de cochon, morue (salée), piments, chou commun, concombre (longe et piquants), épinard, poignée d'herbages feuilles de siguine, aubergine, haricots verts, petits crabes de mer, crevette (petite), poulet rôti, poulet fricassé
Accompagnement Jus de Comou, jus de Wassaï
Classification Bouillon

Le bouillon d'awara (Bouyon Wara en créole guyanais) est un mets guyanais typiquement créole, constitué d'un grand nombre d'ingrédients liés par la pâte du fruit d'awara, longuement réduite au préalable dans une marmite.

Il est traditionnellement préparé lors des fêtes de Pâques et dégusté le dimanche de Pâques. C'est un mets dont la préparation prend beaucoup de temps : jusqu'à 36 heures !

À la fin de la préparation, le bouillon d'awara est de couleur orangé à marron clair. Il est accompagné le plus souvent de riz blanc.

Un proverbe dit : « Si tu manges du bouillon d'awara… en Guyane tu reviendras… »

Légende[modifier | modifier le code]

D'après une légende[évasif], une princesse créole (guyanaise) était amoureuse d'un Blanc. Sa famille ne voulant pas de ce dernier, elle proposa de faire un plat où elle mettrait toute la Guyane. Si le garçon aimait le plat, les deux amoureux pourraient s'unir. La famille accepta, le garçon aima le plat et la fille et le jeune homme se marièrent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]