Culture du Costa Rica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Théâtre national du Costa Rica à San José

La culture costaricienne, ou culture du Costa Rica, pays d'Amérique centrale, façades atlantique et pacifique, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses habitants (5 200 000, estimation 2017). Le Costa Rica est le point de rencontre entre deux grandes cultures ancestrales en Amérique. Le Nord du pays était le point le plus au sud de l'influence de l'empire maya quand les conquistadors espagnols sont arrivés au XVIe siècle. À l'opposé, le centre et le sud du pays ont subi l'influence des Chibcha. Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, la côte atlantique du Costa Rica a été colonisée par des esclaves africains. Au même moment, des milliers de familles chinoises sont arrivées au Costa Rica pour travailler sur les chemins de fer. Ces diverses influences ont développé une culture extrêmement variée au sein du Costa Rica.

Langues et peuples[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Populations[modifier | modifier le code]

Les Costariciens parlent une forme courante d'espagnol américain, mais ils utilisent habituellement des formules très respectueuses pour s'adresser aux autres. Quand ils parlent sous une forme familière, ils usent de mots comme voseo/vo, . Ils parlent aussi d'autres langues comme le bribi, mais ce ne sont pas les seules langues qu'ils parlent.

Tradition[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Pasada de la Negrita à Cartago (2014)

Le catholicisme est reconnu comme la religion officielle au Costa Rica. La Virgen de los Angeles aussi connue comme La Negrita est le plus important symbole de la religion catholique.

Selon la tradition La Romería, des croyants de l'ensemble du pays convergent chaque 2 août en direction de la cathédrale de Cartago. Ils visitent La Negrita, une image sombre de pierre de la Vierge Marie qui aurait été vue au XVIe siècle par un Amérindien sur une colline située à Cartego, à l'endroit où la cathédrale a été construite.

Le Costa Rica compte également plusieurs groupuscules qui pratiquent un mélange de catholicisme, d'occultisme et de traditions de leurs ancêtres africains ou amérindiens.

Symboles[modifier | modifier le code]

Mythologies[modifier | modifier le code]

Croyances[modifier | modifier le code]

Fêtes[modifier | modifier le code]

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Nouvel an Año Nuevo
11 avril jour de Juan Santamaría (héros national) Día de Juan Santamaría
Jeudi et vendredi saints Pâques
1er mai Fête du Travail Día del trabajador
25 juillet Annexion de Nicoya Anexión del Partido de Nicoya a Costa Rica
2 août jour de Notre Dame des Anges Día de la Virgen de los Ángeles
15 août Assomption et fête des mères Día de la Madre
15 septembre Fête de l'Indépendance Día de la Independencia
12 octobre Journée de la Diversité Culturelle Día del encuentro de las Culturas
25 décembre Noël Navidad

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

L'éducation est grandement valorisée au Costa Rica. Les premiers niveaux scolaires (primaire, secondaire, lycée/collège) sont gratuits et obligatoires pour tous les citoyens. Le pays compte également quatre grandes universités publiques incluant la plus importante du pays, l'université du Costa Rica. Le pays compte également une grande variété d'établissement d'enseignement privé comme l'université Fidélitas.

Le pays a abandonné son armée depuis 1948 pour investir près de 50 % de son budget dans l'éducation et la santé.

Droit[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]

Arts de la table[modifier | modifier le code]

Cuisine[modifier | modifier le code]

Les habitants du Costa Rica n'ont pas de spécialité gastronomique particulière ou un style de cuisine particulier ou de plats qui leur sont propres.

Gallo pinto au petit-déjeuner

Ce qui s'approcherait le plus d'un plat national est le arroz con pollo, du poulet découpé dans du riz avec des pois chiches et de la coriandre.

Olla de carne est une soupe avec beaucoup de différents légumes et viandes.

Gallo pinto (« coq peint »), est un mélange de haricots noirs, de riz blanc (tous deux souvent d'un repas de la veille), de coriandre, d'oignons, d'ail, de sel et d'une sauce spéciale. Ce plat est traditionnellement accompagné avec des œufs, de la viande, et/ou du natilla – une sorte de crème sure du Costa Rica –, ainsi qu'avec du plantain très frit et des tortillas de maïs ou du pain, souvent pris au petit déjeuner.

Le déjeuner est considéré comme le repas principal de la journée. Il est souvent constitué d'une assiette appelée casado, parce que les ingrédients principaux, des haricots noirs et du riz, sont côte à côte comme s'ils étaient mariés. Les plat habituellement servis avec le casado varient, du poulet ou du bœuf en sauce, des galettes de pomme de terre au poisson.

Le Costa Rica reçoit une forte influence des Caraïbes. Des plats comme Pati et Rondon sont devenus partie intégrante de la culture.

Boissons[modifier | modifier le code]

Les jus de fruits (refrescos, frescos, naturales, ou batidos) sont souvent présents avec les repas. Mélangés avec de l'eau ou du lait, il en existe une très grande variété : canteloupe, fraise, tamarindo, mangue, papaye, citron, mûre, guanabana, punch de fruit, horchata, cas...

Santé[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet (.cr)[modifier | modifier le code]

  • Internet au Costa Rica[7]
  • Presse en ligne[8]
  • Revue de presse costaricienne (Ambassade de France)[9]
  • Revue de presse par l'Ambassade du Costa Rica en France[10]

Littérature[modifier | modifier le code]

Artisanat[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. On parle désormais de trésor humain vivant. Mais une grande partie des techniques artisanales ont régressé, ou disparu, dès le début de la colonisation, et plus encore avec la globalisation, sans qu'elles aient été suffisamment recensées et documentées.

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Arts anciens[modifier | modifier le code]


Dessin[modifier | modifier le code]

  • Dibujantes de Costa Rica
  • Caricaturistas de Costa Rica
  • Grabadores de Costa Rica
  • Historieta en Costa Rica

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

  • Fotógrafos de Costa Rica

Arts de scène[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Danse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres scènes : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

Les arts mineurs de scène, arts de la rue, arts forains, cirque, théâtre de rue, spectacles de rue, arts pluridisciplinaires, performances manquent encore de documentation pour le pays …

Dans le domaine de la marionnette, on relève Arts de la marionnette au Costa Rica sur le site de l'Union internationale de la marionnette (UNIMA).

Autres[modifier | modifier le code]

  • Arts numériques

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les étrangers vu par les Costariciens[modifier | modifier le code]

Les visiteurs en provenance des États-Unis, du Canada et de l'Europe sont souvent considérés comme des gringos. Ils sont à l'origine d'une hausse des prix et d'une américanisation non désirée du pays. En outre, beaucoup de Costariciens se sentent supérieurs aux autres nations d'Amérique centrale et les considèrent comme « racialement inférieurs » ou bien « culturellement, intellectuellement et économiquement moins avancés » du fait de leurs régimes politique et de leurs systèmes de santé et d’éducation bien plus médiocres qu'au Costa Rica, toujours selon eux [19]. À l'intérieur du pays on retrouve beaucoup de racisme, principalement dirigé vers les nicaraguayens[20], les noirs[21] (interdits de se rendre à San José entre 1930 et 1948[22]) et les indigènes[23].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Liste du Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 17/01/2016) : Liste du patrimoine mondial au Costa Rica.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Chalene Helmuth, Culture and Customs of Costa Rica, Greenwood Publishing Group, Westport, Conn., 2000, 134 p. (ISBN 9780313304927)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Costa Rica prêt à accueillir les Juifs de Belgique », sur CCLJ - Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind, (consulté le ).
  2. « Le Costa Rica a son premier vice-président juif », sur juif.org (consulté le ).
  3. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codePays=cri&codeTheme=15&cod&codeStat=BM.CPI.IN
  4. L'Obs, « Des milliers de personnes manifestent contre la corruption au Costa Rica », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. https://horizonsmediatiques.fr/2016/03/une-presse-libre-au-costa-rica/
  6. « Le Costa Rica et la liberté de la presse : Ce que vous devez savoir - IFEX », sur IFEX, (consulté le ).
  7. (en) « The Internet in Costa Rica and its Infrastructure / Amnet / Cabletica / Cable Tica / RACSA / ICE / DSL », sur therealcostarica.com (consulté le ).
  8. « presse.com/Journaux_Costa_Rica… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  9. « Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 17 au 23 juin 2016. », sur La France au Costa Rica (consulté le ).
  10. « Presse nationale », sur Costaricaembassy.be (consulté le ).
  11. « La peinture du Theatre National de San José nommée dans le Top 10 de USA Today », sur CostaRica.fr, (consulté le ).
  12. « Costa Rica : sculptures précolombiennes - années 1910 », sur costarica-nature.org (consulté le ).
  13. « La sculpture sur bois - Costa Rica », sur Routard.com (consulté le ).
  14. http://casamuseo.net/fr/architecture-costa-rica/
  15. http://www.archdaily.com/country/costa-rica
  16. (en) « Costa Rican Dance », sur Costa Rica (consulté le ).
  17. http://www.fichesducinema.com/spip/spip.php?article5011
  18. « CRFIC », sur CRFIC (consulté le ).
  19. Racismo en Costa Rica et [1]
  20. http://archivo.elnuevodiario.com.ni/2002/marzo/16-marzo-2002/nacional/nacional10.html
  21. « Voto blanco, voto negro. ¿Racismo en Costa Rica? », sur EL PAÍS, (consulté le ).
  22. (es) « Principios de la Historia de Costa Rica - Grupo Costa Rica de Bienes Raíces », sur Grupo Costa Rica de Bienes Raíces (consulté le ).
  23. (en) « Elpregon.org - Ce site web est à vendre ! - Ressources et information concernant elpregon Resources and Information. », sur elpregon.org (consulté le ).