Culture du Suriname

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spectacle de théâtre d'ombres javanais wayang kulit au Suriname

Les locuteurs des langues de ce pays se partagent entre une quinzaine de langues dont les plus importantes sont le créole surinamien à base d'anglais (120 000) appelé aussi sranan tongo, l'hindi appelé «sarnami hondi» ou «hindoustani» (150 000), le javanais appelé «surinamien javanais» (60 000), le créole guyanais (50 000), quelques langues amérindiennes dont l'aukaans (25 000) ou marronnes dont le créole saramaccan (23 000), le chinois hakka (6000), le néerlandais (1000), etc. Précisons que plus de 120 000 locuteurs parlent le créole surinamien ou sranan tongo comme langue seconde et 100 000, le néerlandais.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Centre historique de Paramaribo

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Eugenio van Maanen, Colonial heritage and ethnic pluralism: its socio-psychological meaning in a multiethnic community : the case of Paramaribo, Surinam, Breda, NRIT Media, 2011, 344 p. (ISBN 978-90-75923-67-4) (texte remanié d'une thèse)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Suriname (Countries and their Cultures)

Notes et références[modifier | modifier le code]