Charles Gave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gave.
Charles Gave
Description de l'image defaut.svg.
Naissance (73 ans)
Alep[1]
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Autres activités

Charles Gave, né le , est un entrepreneur et économiste français, conseil en investissements financiers. Écrivain, il promeut le libéralisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de gestion et d'économie de l'université de Toulouse et de l'Institut d'études politiques de Toulouse (promotion 1967)[2], il obtient une bourse de l’université de Binghamton dont il sort avec un MBA de finance et gestion.

Pendant vingt ans, il entretient une relation épistolaire avec Milton Friedman, le prix Nobel d'économie 1976, qu'il a rencontré à plusieurs reprises. Friedman a préfacé son premier livre en français, Des lions menés par des ânes, publié en 2003[3],[4].

Il commence sa carrière comme analyste financier dans une banque d’investissement française, la Banque de Suez, et crée en 1973 l'entreprise Cegogest, spécialisée en recherche en allocation d'actifs[5].

En 1981, il part s'installer à Londres, au lendemain de l'élection de François Mitterrand : « pas pour des raisons fiscales, je n’avais pas un sou, mais idéologiques : je refusais de vivre dans un pays où des communistes avaient rejoint le gouvernement »[6]. Il passe de la recherche économique pure à la gestion de fonds et la mise en application de ses conseils d'investissement, en cofondant en 1986 Cursitor-Eaton Asset Management, dont il est Chief Investment Officer[5]. Vendue en 1995 à Alliance Capital, la société gère alors 10 milliards de dollars[7].

Charles Gave fonde Gavekal à Hong Kong en 2001[8], avec son fils Louis et Anatole Kaletsky, éditorialiste au Times, une société de recherche et de conseil en gestion de portefeuille, qu'il préside toujours aujourd'hui. Gavekal conseille 800 institutions dans le monde[9], et diffuse une lettre d'information quotidienne d'analyse des marchés lue par 17 000 gérants de fonds[6].

Il est président du think tank libéral « Institut des Libertés » qu'il a fondé en 2012, et sur le site duquel il publie une chronique hebdomadaire. Une sélection de ces articles est publiée en octobre 2016 sous le titre Sire, surtout ne faites rien !.

Il a été membre du conseil d'administration de SCOR[10] de 2011 à 2015[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Charles Gave est l'auteur de six ouvrages de vulgarisation économique. Dans ses prises de position, il prône une diminution du poids de l’État, centré mais fort sur ses fonctions régaliennes, et défend le libéralisme, comme doctrine juridique et non comme doctrine économique[11].

Partisan d'une sortie de l'Euro, dans son livre Des lions menés par des ânes, il prédisait la faillite de l'euro en 2003.

Décoration[modifier | modifier le code]

Il est chevalier de l'ordre national du Mérite.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]