Aller au contenu

Institut Thomas-More

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Institut Thomas-More
Logo de l'Institut Thomas More
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Association déclaréeVoir et modifier les données sur Wikidata
Domaine d'activité
Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Financement
privé
Siège
Pays
Organisation
Directeur
Jean-Thomas Lesueur (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Idéologie
Site web
Identifiants
RNA
SIREN

L’institut Thomas-More est un laboratoire d'idées ou club de réflexion européen et indépendant basé à Bruxelles et Paris.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Fondé en 2004 par l'ancien ministre français Charles Millon, l’institut Thomas-More est un think tank libéral-conservateur et catholique[1], qui se décrit comme conservateur[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

En 2019, l'institut Thomas-More est présidé par Christian Boon-Falleur, chef d'entreprise belge et administrateur du groupe international AF Compressors. Jean-Thomas Lesueur en est le délégué général[3]. La même année, son conseil d'administration est composé de 9 membres, dont l'ancien ministre de la Défense français, Charles Millon[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean-Thomas Lesueur, Immigration : Propositions pour une politique intégrale,
  • Cyrille Dalmont, L’impossible souveraineté numérique européenne : Analyse et contre-propositions,
  • Jean-Pierre Schaeken Willemaers, Péril sur l’électricité belge, Bruxelles, Texquis,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eugénie Bastié, La Guerre des idées : Enquête au cœur de l'intelligentsia française, Robert Laffont, (ISBN 978-2-221-26261-0, lire en ligne), p. 101
  2. La-Croix.com, « Des laboratoires d’idées influents », sur La Croix, (consulté le ).
  3. « Jean-Thomas Lesueur », sur atlantico.fr (consulté le ).
  4. « Conseil d'administration », sur institut-thomas-more.org (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Think tank.

Liens externes[modifier | modifier le code]