Territoire des Alaouites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alaouites (homonymie).
Territoire des Alaouites (1920-1922)
État des Alaouites (1922-1936)
Gouvernement de Lattaquié

1920-1936

Drapeau
Drapeau du territoire autonome des Alaouites
Description de cette image, également commentée ci-après
Mandat de Syrie
Informations générales
Statut 1920-1922
Territoire autonome administré selon les termes du mandat de la Société des Nations
1922-1924
État de la Fédération syrienne (administrée selon les termes du mandat de la Société des Nations)
1925-1936
État administré selon les termes du mandat de la Société des Nations
Capitale Lattaquié
Langue arabe, français
Religion Alaouites
Démographie
Population 1926 277 948
Superficie
Superficie 6 600 km2
Histoire et événements
Création de l'État des Alaouites.
1930 L'État des Alaouites prend le nom de Gouvernement de Lattaquié
Le territoire est intégré à la Syrie.
Gouverneurs français
2 septembre 1920 - 1921 Niéger
1921 – 1er juillet 1922 Gaston Henri Gustave Billotte
1er janvier 1925 - 1925 Léon Henri Charles Cayla
1925 - 5 décembre 1936 H. Schoeffler

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le territoire des Alaouites, appelé l'État des Alaouites à partir de 1922 (arrêté no 1459 bis du 28 juin 1922), fut créé par la France après la Première Guerre mondiale, lors de son mandat sur la Syrie (arrêté no 319 du 31 août 1920). Sa capitale historique et culturelle est Lattaquié. Il est nommé ainsi car la majorité de sa population était de confession alaouite. Il est intégré à la Syrie en 1937.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire est caractérisé par une chaîne montagneuse, le Djebel Ansériehs, qui délimite une plaine côtière de 3 à 10 kilomètres de largeur ; son altitude n'excède pas 1400 mètres et si la montagne s'élève en pente douce sur son versant méditerranéen, elle tombe abrupte sur la plaine intérieure et la vallée de l'Oronte.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XIIe siècle, l'ouest de la région est soumis par les Croisés. Puis le Djebel passe au sultanat ayyoubide et est dominé par les sunnites qui n'imposent pas leur religion. Les Ottomans occupent la région et les Alaouites se révoltent contre eux, poussés par la misère. Pour résoudre le problème, ces derniers mettent en place un gouverneur alaouite qui finit par devenir trop puissant, ils le destituent et pour soumettre le pays, le ravagent plusieurs fois. Les Turcs perdant la Première Guerre mondiale, perdent également l'autorité sur ce territoire au profit des Français.

Timbre de 10 piastres de la poste aérienne avec surcharge du territoire des Alaouites en 1926.

Ce territoire devient « État des Alaouites », puis en 1930 « Territoire ou Gouvernement de Lattaquié ». En complément du nationalisme arabe des sunnites, les Français encouragent pendant l'entre-deux-guerres un particularisme alaouite qui veut faire de ceux-ci un peuple à part entière.

Le 5 décembre 1936 (effectif en 1937), le territoire est intégré à la Syrie.

Gouverneurs français[modifier | modifier le code]

  • 2 septembre 1920 - 1921 Niéger
  • 1921 – 1er juillet 1922 Gaston Henri Gustave Billotte (1875 - 1940)
  • 1er janvier 1925 - 1925 Léon Henri Charles Cayla (1881 - 1965)
  • 1925 - 5 décembre 1936 H. Schoeffler

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Recueil des actes administratifs du Haut-Commissaire de la République française en Syrie et au Liban (lire en ligne)