Bertrand de Jouvenel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bertrand de Jouvenel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom officiel
Édouard Bertrand de Jouvenel des UrsinsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Mère
Claire Boas de Jouvenel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Partis politiques
Parti républicain, radical et radical-socialiste (d)
Parti populaire françaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinctions

Bertrand de Jouvenel est un écrivain et journaliste français, né le à Paris, où il est mort le .

Penseur libéral, il fut, avec Gaston Berger, l'un des pionniers et théoriciens de la prospective en France. Il fonda la revue Futuribles, consacrée à la réflexion sur les futurs possibles au 5 rue des Saints-Pères, et fut romancier à ses heures sous le nom de plume de Guillaume Champlitte. Juriste, politologue et économiste, il fut également un pionnier de l'écologie politique[1]

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Bertrand de Jouvenel des Ursins est le fils d'Henry de Jouvenel (1876-1935), homme politique et journaliste français, rédacteur en chef du journal Le Matin, et de sa première femme, Sarah Boas, d'origine juive. Il était fier de sa naissance « parce qu’elle est le fruit d’une campagne pro-Dreyfus de mon père Henry de Jouvenel, campagne qui le fit remarquer par Alfred Boas, industriel, infirme d’une blessure de guerre en 1870. Suivit le mariage avec Sarah Boas, ma mère »[2].

Après des études scientifiques et juridiques, il devient correspondant diplomatique, puis correspondant pour divers journaux, avant d'entamer une carrière universitaire.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

En 1925, il s'inscrit au Parti radical où il milite aux côtés des « Jeunes Turcs ». Son livre L'Économie dirigée, publié en 1928, défend les vertus du dirigisme contre le capitalisme libéral. Homme de gauche, pacifiste et partisan convaincu de la réconciliation franco-allemande, Jouvenel est avec Jean Luchaire à Notre temps à la fin des années 1920. Il est aussi rédacteur en chef de La Voix d'Émile Roche[3] et collabore au quotidien La République, dirigé aussi par Roche ; il est chargé des questions économiques. Il quitte ce journal après le 6 février 1934[4]

Dans Vers les États-Unis d'Europe, écrit en 1930, Jouvenel prend parti pour la réconciliation franco-allemande.

Impressionné par l’émeute organisée par les ligues antiparlementaires, le 6 février 1934, et convaincu de l'inefficacité des partis politiques traditionnels, il quitte le Parti radical, préférant agir comme un « électron libre ». Il lance alors avec Pierre Andreu l'hebdomadaire La Lutte des jeunes, qui fustige la « corruption du régime », tout en multipliant ses collaborations à d'autres journaux, parmi lesquels l’hebdomadaire Gringoire pour lequel il couvre en 1935 le Congrès du Parti nazi qui adopte les Lois de Nuremberg. Il fréquente alors tous les milieux y compris royalistes et nationalistes[5] et des intellectuels comme le socialiste Henri de Man ou les écrivains André Malraux et Pierre Drieu la Rochelle.

Il continue à militer pour le rapprochement franco-allemand et crée le « Cercle du grand pavois », une association de soutien au Comité France-Allemagne. C'est à cette occasion qu'il se lie d'amitié avec Otto Abetz, futur ambassadeur d'Allemagne à Paris sous l'Occupation[6]. En février 1936, il réalise une interview d'Adolf Hitler, éditée dans le journal Paris-Midi (après que Paris-Soir l'a refusée), dans laquelle il insiste sur la volonté de paix du chancelier allemand. Cette interview lui sera reprochée après la guerre, et contribuera à sa marginalisation[7],[8].

Opposé à la politique du Front populaire et préoccupé par le rôle de la France dans le monde, il rejoint la même année le Parti populaire français (PPF) créé par l'ancien membre du Parti communiste Jacques Doriot[9]. Il devient alors rédacteur en chef du journal de ce mouvement, L'Émancipation nationale, dans lequel il fait l'éloge du fascisme. Visitant l’Allemagne en , il est impressionné par la puissance allemande et le mythe du surhomme repris par le national-socialisme : « on n’a rien vu de semblable depuis Mahomet » écrira-t-il[10].

Cependant, il rompt avec le PPF en 1938 quand Doriot approuve les accords de Munich qui laisse l'Allemagne s'emparer de la Tchécoslovaquie, à la naissance de laquelle il avait été mêlé à travers le rôle de sa mère Claire Boas, amie de Tomáš Masaryk.

Pendant l'Occupation, Bertrand de Jouvenel travaille pour le SR, le Service de renseignement de l'Armée de l'armistice, qui fournit des renseignements aux Britanniques. Il discute à diverses reprises avec André Malraux et Pierre Drieu la Rochelle sur l'option à prendre, puis menacé d'arrestation par la Gestapo, il s'exile en Suisse en septembre 1943 et décide d'abandonner la politique pour se consacrer à l'économie, à la sociologie politique et aux questions d'environnement. À son retour en France, à la Libération, du fait de sa collaboration avec le SR, il échappe à l'épuration, mais se voit considéré, selon sa propre expression, comme un « pestiféré »[11].

Il collabore occasionnellement au Courrier français.

Son parcours sera sévèrement critiqué par l'historien Zeev Sternhell qui pour illustrer sa thèse ambiguë et contestée d'un fascisme français né au sein des écrivains « anticonformistes » veut voir en Jouvenel l'un des intellectuels français les plus engagés en faveur du fascisme[12]. Cette opinion conduit Jouvenel à poursuivre en justice Sternhell qui sera condamné pour diffamation. Le témoignage émouvant et fraternel le de Raymond Aron, qui devait mourir d'un arrêt cardiaque quelques heures plus tard, a été sans doute décisif.

Un économiste atypique[modifier | modifier le code]

Parmi ses trente-sept livres, Du pouvoir reste une référence. Jouvenel est d'ailleurs, avec Friedrich Hayek et Jacques Rueff, le fondateur du club d'intellectuels libéraux, la société du Mont-Pèlerin. Nombre de jeunes économistes ont senti poindre leur vocation en découvrant son analyse des États et en suivant ses cours.

Selon Ivo Rens dans Bertrand de Jouvenel (1903-1987), pionnier méconnu de l'écologie politique[13], il a compris le premier que la gestion de l'environnement revêtait une importance politique. Enfin, il s'est fait le promoteur de la prospective.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Vers 1920, à dix-sept ans, Bertrand de Jouvenel vit une aventure amoureuse qui durera cinq ans avec la seconde épouse de son père, l'écrivaine Gabrielle Colette qui s'inspirera de cette relation pour écrire l'un de ses romans : Le Blé en herbe.

Il a été marié trois fois :

  • avec l'écrivaine Marcelle Prat (1896-1971), avec laquelle il a un fils, Roland (1931-1946), mort à 14 ans de la fièvre typhoïde et qui aurait dicté après sa mort à sa mère, par le biais de l'écriture automatique, des textes philosophiques et scientifiques que celle-ci publiera.
  • avec Hélène Duseigneur, l'une des filles du général Duseigneur, avec laquelle il a un second fils, Hugues.

Publications[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • 1928 : L'Économie dirigée : Le Programme de la nouvelle génération, Valois, Paris (194 p).
  • 1930 : Vers les États-Unis d'Europe, Bibliothèque syndicaliste, XXI, Librairie Valois, Paris.
  • 1931 : Vie de Zola, Biographies littéraires, Paris, 1931.
  • 1933 : La Crise du capitalisme américain, Gallimard, Paris.
  • 1938 : Le Réveil de l'Europe.
  • 1940-1947 : D'une guerre à l'autre. Trois volumes :
    • De Versailles à Locarno, Calmann-Lévy, Paris, 1940 - prix Général Muteau de l’Académie française.
    • La Décomposition de l’Europe Libérale : Oct. 1924 - Jan. 1932, Plon, Paris, 1941.
    • La Dernière Année : Choses vues de Munich à la guerre, à l'enseigne du Cheval ailé, Bruxelles, 1947.
  • 1942 : Napoléon et l’Économie dirigée, éd. de la Toison d'or, Bruxelles/Paris.
  • 1944 : L'Économie mondiale au XXe siècle, Cours professé à l’École supérieure d’organisation professionnelle, Paris.
  • 1945 : Du pouvoir : Histoire naturelle de sa croissance, Éditions du Cheval ailé, Genève.
  • 1947 Raisons de craindre, raisons d'espérer, éd. du Portulan, Paris ;
    • Tome I : Quelle Europe ?
    • Tome II : Les Passions en marche.
  • 1947  : L'Or au temps du Charles-Quint et Philippe II, suivi de quelques essais et mises en point par Louis de Gibourne, Jean Daujat et Francois Le Grix, Sequana, coll. « Hier et demain », no 5.
  • 1947  : « Essai sur la politique de Rousseau » in Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social, Genève.
  • 1947  : L'Échec d'une expérience : Problèmes de l'Angleterre socialiste
  • 1948 : L’Amérique en Europe : le Plan Marshall et la Coopération intercontinentale, Plon, Paris.
  • 1948 : Problèmes de l’Angleterre socialiste, la Table Ronde, Paris.
  • 1948 : (en) France: No Vacancies, Foundation for Economic Education, New York.
  • 1949 : (en) On Power: Its Nature and the History of its Growth, traduit par J.F. Huntington, Londres.
  • 1951 : (en) The Ethics of Redistribution, traduit en français sous le titre L’Éthique de la redistribution, Paris, 2014.
  • 1954 : (en) «  The Treatment of Capitalism by Continental Intellectuals », in F.A. Hayek (dir.), Capitalism and the Historians, University of Chicago Press, Chicago.
  • 1955 : De la souveraineté, Paris.
  • 1955 : (en) Money in the Market, repris de Money and Trade, ed. W. Eady, Londres.
    • rééd. dans Economics and the Good Life: Essays on Political Economy, publié par Dennis Hale et Marc Landy, New Brunswick, 1998.
  • 1956 : L'Épargne, éditions de l'Épargne, Paris.
  • 1956 : (en) «  Order versus Organization », in Mary Sennholtz (dir.), On Freedom and Free Enterprise : Essays in Honor of Ludwig von Mises, Princeton NY ; rééd. dans (en) Bertrand de Jouvenel: Economics and the Good Life. Essays on Political Economy par Dennis Hale et Marc Landy, New Brunswick, 1998.
  • 1963 : (en) The Pure Theory of Politics, traduit en français sous le titre De la politique pure, Paris.
  • 1964 : L’Art de la conjecture, traduit en anglais par Nikita Lary sous le titre The Art of Conjecture, New York, 1967.
  • 1964 : «  Présentation », in Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, Gallimard, Paris ; rééd. 1985.
  • 1966 : (en) Utopia for Practical Purposes - Utopias and Utopian Thought, publié par Frank E. Manuel, Boston (Daedalus Spring 1965).
  • 1966 : Le Rôle de prévision dans les affaires publiques, Les Cours de droit, 1965-1966. Université de Paris, Institut d'études politiques.
  • 1967 : Cours d’histoire des idées politiques à partir du XIXe siècle, Faculté de droit et des sciences économiques de Paris ; devient Les Débuts de l’État moderne : Une histoire des idées politiques au XIXe siècle, Fayard, Paris.
  • 1969 : Arcadie : Essai sur le mieux-vivre, coll. Futuribles, SEDEIS, Paris[15]
  • 1969 : Cours d’introduction à la sociologie politique, rédigé d'après la sténotypie du cours de Bertrand de Jouvenel (licence 1re année) les Cours de droit, Paris.
  • 1976 : La Civilisation de puissance, Fayard, Paris (ISBN 978-2213003146)
  • 1978 : Vers la forêt du XXIe siècle, rapport de B. de Jouvenel (président du groupe de travail constitué par les ministres de l'agriculture et de l'environnement à la demande du Premier ministre), École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, Nancy. Numéro spécial de la Revue forestière française.
  • 1979 : Un voyageur dans le siècle, 1903-1945, avec le concours de Jeannie Malige, Paris. (ISBN 978-2221003947)
  • 1980 : Émile Zola, La Fortune des Rougon, préface de Bertrand de Jouvenel et Jeannie Malige, Firmin-Didot, Paris.
  • 1983 : Marx et Engels, la longue marche (commentaire), Julliard, Paris.
  • 1986 : Revoir Hélène, Robert Laffont, Paris.
  • 1987 : (en) The Nature of Politics: Selected Essays of Bertrand de Jouvenel, introduction de Dennis Hale et Marc Landy, New York.
  • 1993 : Itinéraire 1928-1976, textes réunis et présentés par Éric Roussel, Plon, Paris.
  • 1999 : (en) Economics and the good life: Essays on Political Economy, introduction de Dennis Hale et Marc Landy, New Brunswick.

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1929 : La Fidélité difficile, roman, Ernest Flammarion, Paris
  • 1930 : L'Homme rêvé, roman avec Marcelle Prat, Flammarion, Paris
  • 1934 : La Prochaine, roman avec Marcelle Prat, Paris
  • 1945 : Les Français, roman sous le pseudonyme Guillaume Champlitte, éd. Constant Bourquin, Genève
    • réédition sous son patronyme : Paris, Julliard, 1979.

Articles[modifier | modifier le code]

  • 1936 : « Misère des travailleurs », Marianne, .
    • repris dans Itinéraire 1928-1976, textes réunis et présentés par Éric Roussel, Plon, Paris.
  • 1951 : « La Liberté et sa logique », La Fédération,
    • repris dans Itinéraire 1928-1976, textes réunis et présentés par Éric Roussel. Plon, ParisR
  • 1952 : (en) « The Idea of Welfare », Cambridge Journal 5, n°11 (août 1952)
    • repris dans (en) Economics and the Good Life. Essays on Political Economy, publié par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick, 1998.
  • 1955 : (en) « Reflections on Colonialism », repris dans Confluence 4 () et rééd. dans (en) Bertrand de Jouvenel: Economics and the Good Life: Essays on Political Economy par Dennis Hale et Marc Landy, New Brunswick, 1998.
  • 1957 : « Invitation à la théorie politique pure », ¾ Revue international d’histoire politique et constitutionnelle, Nouvelle série, tome VII, no 25, janvier-juin, p. 86-91.
  • « ?? 90 », , repris dans Itinéraire 1928-1976, textes réunis et présentés par Éric Roussel, Plon, Paris, 1993.
  • 1957 : « L'économie politique de la gratuité » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1957 : « Organisation du travail et aménagement de l'existence » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1957 : (en) « On the Character of the Soviet Economy », Bulletin of the Atomic Scientists, vol 13 (no.1957); repris dans Economics and the Good Life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick, 1998.
  • 1957 : (en) « From Political Economy to Political Ecology », Bulletin of the Atomic Scientists, vol.13 (oct. 1957), 287-291 repris dans Economics and the Good Life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick, 1998.
  • 1957 : De l'économie politique à l'écologie politique, Imprimerie Bière, Bordeaux, 25 p.
  • 1959 : « Préoccupations américaines », Bulletin SEDEIS no. 718, supplément, .
  • 1959 : « La terre est petite » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1959 : (en) The Political Economy of Gratuity, Virginia Quarterly Review 35, 513-526, repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1960 : (en) « A Place to Live In », Modern Age 4 (hiver 1959/1960) ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1960 : « Les Prévisions de croissance », Bulletin SEDEIS no. 758, .
  • 1960 : « L’homme et son travail » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1960 : « Sur une page d’Engels » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1960 : (en) « Efficiency and Amenity », Earl Grey Memorial lecture, King's College, Newcastle upon Tyne, J.Arrow and T. Scitovsky (dir.), Readings in Welfare Economics, Homewood ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1961 : « Société (le sens du terme et son évolution en langue française) », ¾ Revue internationale de philosophie, n°55, fasc. 1, s. 42-60.
  • 1961 : « Efficacité et savoir-vivre », Économie et Humanisme, n°135, septembre-, s. 21-36 ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1961 : « Civilisation de la production et culture de l'aménité », Arguments, n°22, 2. trimestre 1961, s. 17-20.
  • 1961 : « Mieux-vivre dans la société riche », Diogenes 33, printemps 1961 ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1961 : (en) A Better Life in an Affluent Society, repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1961 : « Orientation de l'efficience » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1961 : « Sur l’évolution des formes de gouvernement », Bulletin SEDEIS, Étude 875 (20 avril 1961)
  • 1962 : « Théorie des formes de gouvernement chez Rousseau », Le Contrat social, revue historique et critique des faits et des idées, vol. VI, n°6, novembre-.
  • 1962 : « De la conjecture », Bulletin SEDEIS 815, Supplément 2, Futuribles 27, .
  • 1963 : (en) « On the Evolution of Forms of Government », Futuribles, Studies in Conjecture, Droz, Genève ; repris dans The Nature of Politics. Selected Essays of Bertrand de Jouvenel par Dennis Hale et Marc Landy, New York, 1987.
  • 1963 : (en) « The Political Consequences of the Rise of Science », The Bulletin of the Atomic Scientists 2-8, déc. 1963 ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick, 1999.
  • 1963 : « La prévision économique à court terme », Bulletin SEDEIS Étude n° 856, .
  • 1963 : « La prévision des idées », Futuribles n°68,  ; repris dans Itinéraire 1928-1976, textes réunis et présentés par Éric Roussel, Plon, Paris, 1993.
  • 1964 : « Niveau de vie et volume de consommation », Bulletin SEDEIS n°874, .
  • 1964 : « L'art de la conjecture », Futuribles, Monaco.
  • 1964 : « Niveau de vie et volume de consommation » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1964 : Trois notes sur l’habitat (novembre 1963, avril 1964, octobre 1964) ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1964 : (en) « Towards a Political Theory of Education » dans Robert M. Hutchins (dir.), Humanistic Education and Western Civilisation: Essays, A.A. Cohen, New York, 1964, 55-74 ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1964 : « Utopia 1980 », The Spectator, 204, 14 février 1964.
  • 1964 : « Surmising Forum, », The Spectator, 787, 12 juin 1964.
  • 1965 : Du aouvoir actif, bulletin SEDEIS n°916, supplément Futiribles n° 90, .
  • 1965 : (en) Utopia for Practical Purposes, in Utopias and Utopian Thought. Edited by Frank E. Manuel. Boston, 1965.
  • 1965 : Introduction au problème de l’Arcadie, conférence à Bâle en octobre 1964 et publié dans Preuves en 1965 ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1966 : « Civiliser notre civilisation » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1966 : « Rousseau, évolutionniste pessimiste »
  • 1966 : « Pour une conscience écologique » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1968 : (en) « Political Science and Prevision », American Political Science Review 59 (mars 1965) ; repris dans The Nature of Politics. Selected Essays of Bertrand de Jouvenel par Dennis Hale et Marc Landy, New York, 1987.
  • 1966 : Recherche et Développement ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1966 : Du pouvoir actif, rapport présenté à la Conference internationale de Futuribles, Paris, 5-.
  • 1966 : « Prospective économique : Problemes économique de notre temps », R. Pichon et R. Durand-Auzias, Librairie générale de droit et de jurisprudence. Paris.
  • « Sur la stratégie prospective de l'économie sociale », Analyse et Prévision, II, 745-754 ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1968 « Proposition à la Commission des Comptes de la Nation »,  ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1968 : « Tâche de la prévision », Économie et Humanisme, novembre/.
  • « Recherche et développement aux États-Unis » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • « Jardinier de la terre » ; repris dans « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1968 : « Arcadie, essais sur le mieux-vivre », Futuribles 9, Paris, 1968.
  • 1968 : « Consommation et modes de vie : Une attaque du problème », Analyse et Prévision V, p. 431-434.
  • 1968 : « L’explosion estudiante », Analyse et prévision, VI, no 3, 561-582.
  • 1968 : (en) « The Stewardship of the Earth », The Fitness of Man’s Environment, Washington D.C. ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1969 (en) « Technology as a Means », Values and the Future: the Impact of Technological Change on American Values, K. Baier and N. Rescher, NY ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1970 : (sv) « Tankar om samhällelig prognosverksamhet », ¾ Framtidsstudier och strategisk planering, Red Stig Fredriksson, Berth Jönsson och Daniel Sundström, Stockholm.
  • 1972 : « France: No Vacancies », Verdict on Rent Control, F.A. Hayek; IEA Readings 7. Londres  ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1975 : (en) An Economic View of Marine Problems, The Tides of Change: Peace, Pollution, and Potential of the Oceans, E.M. Borgese and D. Krieger, New York, 4-32, traduit du français par James Albritton and John Wilkinson ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.
  • 1980 (en) « Pure Politics revisited », Government and Opposition 15, été-automne 1980, 427-34.
  • 1980 : (en) « Back to Basics : the Concrete Economy », The Futurist 14 (juin 1980), 11-15 ; repris dans Economics and the go od life. Essays on Political Economy par Dennis Hale and Marc Landy, New Brunswick 1999.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Daniel J. Mahoney, Bertrand de Jouvenel : The Conservative Liberal and the Illusions of Modernity, ISI Books, 2005, 216 p. (ISBN 1932236406)
  • Laurent Kestel, « L'engagement de Bertrand de Jouvenel au PPF (1936-1938) : Intellectuel de parti et entrepreneur politique », French Historical Studies, vol. 30, no 1,‎ , p. 105-125 (DOI 10.1215/00161071-2006-021).
  • Olivier Dard, Bertrand de Jouvenel, Perrin, 2008 (ISBN 978-2262029166)
  • (en) Martin Mauthner, Otto Abetz and His Paris Acolytes : French Writers Who Flirted with Fascism (1930–1945), Sussex Academic Press, 2016 (ISBN 978-1-84519-784-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comme le souligne le professeur Ivo Rens de l'université de Genève.
  2. Bertrand de Jouvenel, Un voyageur dans le siècle. 1903-1945, éd. Robert Laffont, 1979, p. 31.
  3. Olivier Dard, Bertrand de Jouvenel, Perrin, 2008, p. 64
  4. Gilles Le Béguec, Christine Manigand (dir.), Henry, Robert et Bertrand de Jouvenel. Crise et métamorphoses de l’Etat démocratique (1900-1935), PULIM, 172 p., 2004, p. 133
  5. Le siècle des intellectuels de Michel Winock, ed. Seuil, p. 410.
  6. Bertrand de Jouvenel, Un voyageur dans le siècle (1903-1945), tome 1, éditions Robert Laffont, Paris, 1979.
  7. Zeev Sternhell, « Jouvenel, ami d'Aron », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  8. Jacques de Saint-Victor, « Une pensée fulgurante, des engagements contestés », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  9. Laurent Kestel, « L’engagement de Bertrand de Jouvenel au PPF de 1936 à 1939, intellectuel de parti et entrepreneur politique », French Historical Studies, n.30, hiver 2007, p. 105-125.
  10. Simon Epstein, Un paradoxe français. Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance, éd. Albin Michel, 2008, p. 238.
  11. Bertrand de Jouvenel, Un voyageur dans le siècle 1903-1945, p. 456 et suivantes.
  12. Zeev Sternhell, Ni Droite ni Gauche, l'idéologie fasciste en France, Le Seuil, Paris, 1983.
  13. Article publié dans l’ouvrage dirigé par Alain Clavien et Bertrand Muller, Le Goût de l'histoire, des idées et des hommes, Mélanges offerts au professeur Jean-Pierre Aguet, Vevey, Éditions de l'Aire, 1996 ; aussi in Ivo Rens, éd., Le Droit international face à l'éthique et à la politique de l'environnement, Genève, Éditions Georg, 1996. Lire en ligne.
  14. « Martha Gellhorn », sur L'Express, (consulté le )
  15. Jean Masini, « Bertrand de Jouvenel, Arcadie », Revue Tiers Monde, vol. 12, no 47,‎ , p. 681–683 (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]