Mathieu Laine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laine.

Mathieu Laine, né le , est un entrepreneur et un intellectuel libéral français[1],[2].

Il est le fondateur d'Altermind, un cabinet d’études et de conseil basé à Paris et à Londres qu’il dirige aujourd’hui.

Mathieu Laine est professeur affilié à Sciences Po Paris[3], chroniqueur au Figaro et au Point. Il est membre de l'équipe de l’émission L'Esprit public sur France Culture et auteur d’essais sur le libéralisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Fils et petit-fils de médecins, Mathieu Laine rejoint dans les années 1990 le courant Idées action d’Alain Madelin, ministre des Entreprises et du développement économique de 1993 et 1995, éphémère ministre de l’économie et des Finances en 1995, député-maire de Redon entre 1995 et 2001 et président du parti Démocratie Libérale de 1997 à 2002. En 1995, il sillonne la France pour la troisième campagne présidentielle de Jacques Chirac[4],[5].

Titulaire d'un certificat à la profession d’avocat, d’un DEA en droit des affaires de l’université Paris II Panthéon-Assas et diplômé de Sciences Po en 2001 (majeure Finance)[6].

Mathieu Laine enseigne le droit des affaires à l'université Paris II Panthéon-Assas de 2001 à 2005, ainsi que du droit, de l’économie et de la philosophie politique à Sciences Po Paris[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mathieu Laine est avocat d’affaires de 2001 à 2007. Il travaille alors chez Bredin Prat et chez Brandford-Griffith[8],[9]. En avril 2005, après avoir été directeur délégué de l’Institut Turgot, il rejoint le conseil d'administration de l'Association pour la liberté économique et le progrès social (ALEPS)[10].

Mathieu Laine crée la société de conseil en stratégie Altermind en 2007. Altermind mobilise des compétences académiques au soutien de l’ouverture des marchés à la concurrence, produit des études d'économie comportementale et expérimentale devant les autorités de la concurrence et délivre des conseils en stratégie à des CEO de grands groupes[11].

Mathieu Laine devient conseiller de la Fondation pour l’innovation politique en 2009. Il pilote la réflexion sur le sujet de la croissance[12].

En 2011, il conseille Marc Simoncini sur le lancement de son site de vente en ligne de lunettes et de lentilles à bas prix, ce qui mène à l’ouverture du marché de l'optique[5]. Il conseille également Vincent Bolloré, Alexandre Bompard, David Dayan, Thierry Petit, Stéphane Courbit, Giovanni Castellucci et Jean-Charles Decaux[1].

En 2014, Mathieu Laine s’installe à Londres et créé le bureau anglais d’Altermind, Altermind UK.

En 2015, Mathieu Laine fonde avec Émile Servan-Schreiber la société Hypermind, spécialisée dans les marchés prédictifs[13].

Il a enseigné l'économie et la philosophie politique à Sciences-Po. En 2019, il est nommé professeur affilié à Sciences Po, où il a créé un cycle de cours intitulé « Penser la liberté au XXIe siècle ». Le cours magistral qu’il donne en 2019 entend répondre à la question « Peut-on sauver le monde libre ? »[3].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Essayiste, Mathieu Laine est chroniqueur aux magazines Le Figaro, Le Point et membre de l' équipe de l’émission « L'Esprit public » sur France Culture. Outre ces journaux, il publie régulièrement des prises de position d'orientation libérale dans la presse française (Le Monde, L'Express ou Les Échos). De 2007 à 2010, il tient une chronique hebdomadaire « Vrai Faux ? », devenue « C’est pourtant vrai ! » au Figaro Magazine. Il a également été chroniqueur à L’Opinion l’année de son lancement, et à Challenges pendant la campagne présidentielle de 2017.

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Sa première prise de position politique remonte à 2002 lorsque, dans Le Figaro, Mathieu Laine publie une lettre ouverte à Jean-Pierre Raffarin sur ses 100 premiers jours à Matignon[4].

Mathieu Laine est de la même promotion à Sciences Po que le président de la République Emmanuel Macron[14]. Les deux hommes se croisent à nouveau en 2008, alors que l’un venait de rejoindre la banque Rothschild et l’autre lançait Altermind. Faisant partie des tout premiers à avoir suggéré la fonction présidentielle à Emmanuel Macron[15], il appelle publiquement le futur président à se lancer dans la course présidentielle dans un article du Point daté de décembre 2015, un an avant sa candidature officielle[16].

En avril 2016, il explique qu’il a accepté de conseiller autant Emmanuel Macron que François Fillon car les deux hommes se présentent comme des réformateurs sensibles aux idées libérales[4],[17], et avance même l’idée d’une alliance Macron-Fillon[18].

En avril 2017, il tranche et exprime son soutien pour Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle[19].

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron, il le conseille activement. En juillet 2017, il a contribué à convaincre Emmanuel Macron d'appliquer ses réformes fiscales dès 2018 et non en 2019 comme l'avait annoncé le premier ministre dans son discours de politique générale[20].

Positions intellectuelles[modifier | modifier le code]

Mathieu Laine place la liberté individuelle au cœur de son travail intellectuel. Il dénonce l'interventionnisme excessif et le socialisme contemporain qu'il identifie autant à droite qu'à gauche, et présente « la puissance et le primat de la liberté » comme la voie salutaire pour la France[21].

Dans son premier ouvrage La grande nurserie publié en 2006, Mathieu Laine dénonce la dérive liberticide du tout-interdit infantilisant de « l’État Nounou » qui « brise les énergies individuelles, étouffe la croissance économique et anéantit l’esprit de responsabilité. »[22] Il illustre l’inefficacité latente de ces mesures précautionnistes, critique leur effet asphyxiant sur les individus, et propose une approche libérale axée sur une responsabilisation accrue des personnes et un allègement de l’autorité étatique[23].

Dans son ouvrage Post Politique publié en 2009, Mathieu Laine dépeint un pouvoir politique archaïque, et pose les bases d’une société post-politique où l’individu autonome abandonne l’idée d’un pouvoir politique omniprésent et tout puissant. En 2012, il dirige et publie le Dictionnaire du libéralisme chez Larousse, un ouvrage réunissant 65 auteurs français et étrangers[24].

Dans le Dictionnaire amoureux de la liberté, Mathieu Laine définit la liberté comme « ce sentiment profond, individuel, ciment de notre dignité, la meilleure chance pour chacun de pouvoir espérer être et devenir ce pour quoi il est fait. La liberté est la condition même de l’humanité, du bonheur, de l’estime de soi »[25].

Conte musical[modifier | modifier le code]

Mathieu Laine a écrit le texte du conte musical pour enfants, Le Roi qui n’aimait pas la musique, édité par les éditions Gallimard. Rassemblant plusieurs de ses amis autour de ce projet, Mathieu Laine a confié la composition musicale à Karol Beffa et a rassemblé les artistes Patrick Bruel, Renaud Capuçon, Paul Meyer et Edgar Moreau.

Prix[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mathieu Laine a été marié avec Éléonore Salin, fille de Pascal Salin (économiste)[29], avec qui il a eu 2 enfants. Divorcé, il s'est remarié en 2015 avec Alix Foriel-Destezet[30], fille de Philippe Foriel-Destezet (fondateur du groupe Adecco), avec qui il a une fille.

En 2017, Mathieu Laine est accusé, en Angleterre, d’avoir agressé son ex-femme et son fils devant un chauffeur Uber à Londres, en pleine rue. Il est acquitté en juillet 2017, le juge considérant le témoignage de son ex femme comme « non fiable »[31].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne Fulda, « Mathieu Laine, libéral jubilatoire », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 6 novembre 2016)
  2. « Mathieu Laine, l'homme d'affaires de la nouvelle vague libérale », Hebdomadaire,‎ (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2016)
  3. a et b « Séminaire Sauver le monde libre », sur sciences-po.fr.
  4. a b et c Laurent Fargues, Mathieu Laine, l'homme d'affaires de la nouvelle vague libérale, www.challenges.fr, 23 avril 2016 (consulté le 12 août 2017)
  5. a et b Franck Dedieu, Béatrice Mathieu et Sébastien Julian, Les nouveaux libéraux: ces intellos newlook de la droite, www.lexpress.fr, 20 octobre 2015 (consulté le 12 août 2017)
  6. « Profil de Mathieu Laine », sur sciences-po.asso.fr (consulté le 12 août 2017).
  7. « Introduction à la pensée libérale | Sciences Po, Portail de la Scolarité », sur formation.sciences-po.fr (consulté le 3 novembre 2016).
  8. a et b [PDF] Document de référence 2016, www.amf-france.org (consulté le 12 août 2017)
  9. Mathieu Laine, avocat spécialisé en droit des affaires chez Brandforf-Griffith & associés, www.easybourse.com, 7 juillet 2006 (consulté le 12 août 2017)
  10. « Assemblée générale de l’Aleps : Puissance intellectuelle du libéralisme », sur libres.org (consulté le 6 novembre 2016).
  11. Conseil, altermind.fr (consulté le 12 août 2017)
  12. La Lettre A n⁰1425, Lalettrea.fr, 25 septembre 2009 (consulté le 12 août 2017)
  13. Jérôme Béglé, « "Le Point" lance la révolution des marchés prédictifs », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 3 novembre 2016).
  14. Anne-Sophie Beauvais, « Macron ose faire bouger les modèles », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  15. Un moment avec... Emmanuel Macron, www.lepoint.fr, 8 mai 2017 (consulté le 12 août 2017)
  16. Mathieu Laine, Macron : la vraie transgression pour 2017 !, www.lepoint.fr, (consulté le 12 août 2017)
  17. Carl Meeus, « Mathieu Laine entre Fillon et Macron », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2017).
  18. Pauline Théveniaud, L'essayiste Mathieu Laine rêve d'une alliance Fillon-Macron, Leparisien.fr, 23 novembre 2016 (consulté le 12 août 2017)
  19. Mathieu Laine, « «Pourquoi je vote Macron après avoir voté Fillon à la primaire» », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2017).
  20. Charlie Vandekerkhove, Impôts: les coulisses du revirement de Macron, www.bfmtv.com, 11 juillet 2017 (consulté le 12 août 2017)
  21. « Une incontournable surenchère libérale », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2017).
  22. Mathieu Laine, La grande nurserie. En finir avec l'infantilisation des Français, www.contribuables.org, 24 février 2006 (consulté le 12 août 2017)
  23. Le livre qui dénonce le tout-interdit, Leparisien.fr, 22 février 2010 (consulté le 12 août 2017)
  24. Pierre-Louis Gourdoux, Entretien avec Mathieu Laine pour le « Dictionnaire du libéralisme » – Première partie, www.contrepoints.org, 5 juin 2012 (consulté le 12 août 2017)
  25. [1][2]
  26. Remise des pris 2012, www.institut-de-france.fr, 26 novembre 2012 (consulté le 12 août 2017)
  27. Thierry Deransart, « Mathieu Laine Prix Edgar-Faure 2009 », LE Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2017).
  28. Mathieu Laine lauréat du Prix du livre libéral 2009, www.libres.org, 3 novembre 2010 (consulté le 12 août 2017)
  29. Source: Who's Who.
  30. Voir sur tvmag.lefigaro.fr.
  31. Close friend of French President Macron is cleared of assaulting his ex-wife and pinning a child against a wall outside his £8million home, dailymail.co.uk, 17 juillet 2017 (consulté le 15 août 2018)
  32. Qui sommes-nous?, www.commentaire.fr (consulté le 12 août 2017)
  33. Michel Schneider, « Mathieu Laine : sous le pavé, la liberté », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2016)
  34. « Un vibrant plaidoyer pour la liberté », sur lesechos.fr, (consulté le 6 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]